Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 11:41


phoque anneléLe ministère des Ressources naturelles et de l'écologie en Russie vient d'émettre des nouvelles règles qui interdisent la chasse aux bébés phoques en mer Blanche.
Mais les écologistes sont perplexes car ils estiment que les mesures prises vont permettre aux chasseurs d'avoir encore les coudées franches. 
La décision a été prise sur l'ordre du Premier ministre, Vladimir Poutine, qui avait qualifié cette chasse de "pratique sanguinaire" selon le quotidien gouvernemental Rossiïskaïa Gazeta. 


Selon Vassili Spiridonov de WWF-Russie (Fonds mondial pour la nature), les nouvelles règles controversées sont les suivantes :

  • Interdiction de chasser les bébés phoques à la fourrure blanche, les "belki", âgés de moins d'un mois,
  • Autorisation de chasser leurs frères aînés, à la fourrure grise, les "serki", qui ont moins d'un an et qui sont la principale cible des chasseurs
  • Interdiction de chasser les bébés phoques pour la période du 1er mai au 10 mars

"La saison de chasse la plus intense, en mars et avril, reste ouverte" s'indigne Igor Beliatski du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

Le saviez-vous ?Le saviez-vous ?

La population de phoques du Groenland en Russie a baissé de 200.000 à 300.000 individus au cours des dix dernières années.
Quelque 35.000 phoques sont tués chaque année sur la côte de la mer Blanche pour leur fourrure, leur graisse et leur viande.

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article

commentaires