Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 08:24





La Commission européenne a pressé jeudi les Etats membres d'inverser la tendance actuelle à la dégradation des sols en Europe afin d'améliorer leur capacité à piéger du carbone, et ralentir ainsi les effets du réchauffement climatique.

"S'ils sont bien gérés, les sols peuvent absorber des quantités considérables de carbone de l'atmosphère et nous donner ainsi davantage de temps pour réduire les émissions et avancer sur la voie du développement durable", insiste le commissaire européen en charge de l'Environnement, Stavros Dimas.

Carbone

Selon un rapport publié jeudi par l'exécutif européen, les sols européens constituent un gigantesque réservoir de carbone, puisqu'ils en contiennent quelque 75 milliards de tonnes. Près de la moitié de ce carbone est fixé dans les dernières tourbières d'Europe, essentiellement localisées en Suède, en Finlande, au Royaume-Uni et en Irlande.

Une mauvaise gestion de celles-ci pourrait donc avoir des conséquences graves sur le climat, dont le dégagement de quantités énormes de CO2 équivalentes à la mise en circulation de 40 millions de voitures supplémentaires, selon le rapport de l'exécutif européen. De manière générale, l'occupation et la gestion des sols influe considérablement sur leur capacité à piéger le carbone.

Forêts et herbages

En Europe, les sols d'herbage et de forêts, puits naturels de carbone, peuvent ainsi piéger jusqu'à 100 millions de tonnes de carbone par an. En revanche, les sols de champs cultivés sont des émetteurs nets de gaz réchauffant l'atmosphère, et dégagent entre 10 et 40 millions de tonnes chaque année.

En raison de la croissance démographique mondiale, les superficies d'herbages et de forêts mises en culture dans le monde augmentent constamment, transformant ces puits naturels de carbone en émetteurs nets. Pour préserver le climat, il conviendrait de cesser ces conversions de sols, mais "cette mesure risque d'être incompatible avec la satisfaction de la demande mondiale de denrées qui ne cesse de croître", note la Commission.

Agriculture

Dans son rapport, celle-ci indique comment les techniques agricoles pourraient être modifiées afin de réduire les émissions de carbone, notamment par des méthodes de labour moins agressives et en limitant l'usage d'engins agricoles. "Ces pratiques pourraient permettre de retenir entre 50 et 100 millions de tonnes de carbone par an dans les sols européens", assure ainsi l'exécutif européen.

Consciente de ces défis depuis longtemps, celui-ci avait déposé en 2006 une proposition législative visant à protéger les sols européens, mais le texte est depuis lors bloqué au conseil des ministres par une minorité de blocage constituée par l'Autriche, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la France.

source

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Terrienne 11/03/2009 10:57

oh ces français!
ton article est passionnant merci!

lau 11/03/2009 10:51

je viens de faire une tite balade sur ce blog... je le met en favoris je reviendrais !
Il est important que fassions savoir que la planete est en danger !Bonne continuation

Cleopha 11/03/2009 14:21


merci à toi
tu peux aussi si tu le souhaites t'inscrire en entrant ton adresse mail dans le cadre
pour recevoir les derniers articles postés dans ta boîte mail
à bientôt