Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:00

Plusieurs pieds de "sabline à grandes fleurs", une plante en voie de disparition, viennent d'être réintroduits mardi en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Cette opération, préparée depuis une décennie, est menée sous l'égide du Muséum national d'histoire naturelle et préparée.
 
La « sabline à grandes fleurs »
 
La "sabline à grandes fleurs" (Arenaria grandiflora) est une plante montagnarde aux petites fleurs blanches, survivante de l'ère glaciaire.
 
Elle a disparu ces dernières années du site du Mont Chauvet, en forêt de Fontainebleau, où elle était connue depuis la fin du XVIIe siècle, explique Philippe Bardin, responsable de l'unité de conservation du Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) à l'AFP. Un seul pied subsiste sur un autre site dans cette forêt.


sabline à grandes fleurs


 
Un travail acharné pour sauver cette plante
 
Pour mener à bien l'opération, des tiges ont été prélevées au Mont Chauvet quand la disparition de la plante a été constatée à la fin des années 1990. Le CBNBP est aussi allé chercher de la « sève neuve » près de Tours, dernier lieu avec Fontainebleau où vit une "population de plaine" de cette plante montagnarde.
 
Des cultures in vitro ont permis d'obtenir des pieds "purs" des deux sortes, dont "500 à 800 seront réintroduits" en forêt où ils se croiseront naturellement, explique M. Bardin.
 
Ce sont 23 élèves de CM2 de l'école de Thiais (Val-de-Marne) qui ont eu l'honneur de mettre en terre les plants. Action qui vient récompenser l'aboutissement d'un projet pédagogique entamé en janvier et durant lequel ils ont fait des "travaux pratiques" (culture in vitro, tamisage des graines) au conservatoire, et étudié en classe la reproduction des plantes.
 
En juin, "ils reviendront voir la plante en fleurs" et vérifier que les pieds ont "bien pris", affirme leur enseignante, Cécile Detroussel.

SOURCE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soe 28/04/2009 23:07

l'année derniere j'ai fait une drole de découverte, dans la foret de chauvry en région parisienne, il y avait sur environ 9 m² des pieds de myrtilles, superbes, car ils étaient plantés sur la meme terre qu'a la montagne ? ils ne sont pas venus là tout seul c'est certain. Mais pourquoi pas s'ils peuvent s'adapter dans la région ?