Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 13:24

JE TRANSMET  :

La municipalité de Villers Sous Chalamont dans le Doubs a pris la décision de faire abattre les tilleuls (250 ans) de la Mère Église, appelée aussi, notre Dame des Bois. Cet édifice a été bâti par les Moines d'abondance au 12e siècle (Abbaye de Gouailles).

Cet abattage est prévu pour début avril.

Ces Tilleuls ont une valeur historique et patrimoniale, les moines d'abondance avaient pour habitude de planter des tilleuls à l'entrée de leur demeure. Tout porte à croire que ce sont les rejetons de ceux plantés jadis par les moines bâtisseurs, ils sont donc indissociables de la chapelle en terme de patrimoine. De plus, ils sont bien antérieurs à une partie de la chapelle (clocher de 1848, pavés de 1914... )

Ils participent au génie du lieu, au charme et à l'ambiance bucolique du site. De part leur stature, leur dimension, et leur position (2 verts gardiens veillant sur la chapelle) ils ont droit au statut d'arbres remarquables. Nous ne sommes pas dans une logique "forestière", les plus vieux tilleuls de France ont 1700 ans, combien de bâtiments aujourd'hui peuvent s'enorgueillir d'une telle longévité.

Ces arbres ne sont pas en fin de vie, ils ont besoin d'un entretien, comme un bâtiment a besoin d'être restauré. Par chance, le Tilleul est un des arbres qui supporte mieux la taille. Il n'y a pas de choix à faire entre les arbres et la chapelle, les deux peuvent être restaurés. Soyons ambitieux.




Nous demandons aujourd'hui un délai pour une contre expertise, nous ne voulons pas qu'une fois tombés nous apprenions qu'une autre voie était possible. 6 mois sans autre contre expertise, sans autre projet, pour décider du sort d'arbre multiséculaire nous parait déraisonnable, en particulier aux vues des documents produits (expertise très évasive, aucun contre projet).
Plusieurs personnes suivent notre position (Architecte des Bâtiments de France, Elagueurs d'Arbres Majestueux). Nous allons prendre contact avec l'Association A.R.B.R.E.S pour classer ces arbres au titre d'arbres remarquables (ce qui permettrait peut être de toucher des subventions pour leur restauration) et qui renforcerait l'aspect patrimonial du lieu.
Nous demandons l'annulation de l'abattage tant que les points suivants ne seront pas validés:
  • Une contre expertise "non forestière" pour déterminer l'état phytosanitaire des arbres, et leur valeur esthétique et patrimoniale
  • Une étude de restauration et élagage des arbres
  • Un sondage pour déterminer quelles sont les racines potentiellement gênantes (et leur possible taille)
  • Une étude des fissures à l'intérieur de la Chapelle (prise de photos périodiques pour voir l'avancement; pose de témoins de plâtre de 2 cm de large à cheval sur les fissures qui permettront de mesurer la progression sur 6 mois à 1 an et estimer ainsi la vitesse de détérioration des murs et déterminer combien de temps les arbres et la chapelle peuvent coexister sans mesure radicale).

Notre souhait :

 

  • Annuler l'abattage
  • Proposer une autre solution en adéquation avec la restauration de la chapelle
  • Classer ces arbres à l'inventaire des arbres remarquables et renforcer le caractère patrimonial du Lieu


    Au cours de notre courte vie d'humains, jamais nous ne pourrons à la fois assister à la naissance, observer la croissance et jouir de la maturité d'un arbre devenu plus âgé que n'importe lequel des patriarches rencontrés pendant notre vie. Nos vieux arbres sont précieux. Nous devons les repérer au plus vite, veiller à leur protection et assurer la reproduction de leur patrimoine génétique.
    Malgré les apparences, l'abattage des arbres n'est pas une fatalité, soutenez notre démarche, Signer la pétition pour leur sauvegarde...

    Merci de signer cette pétition . C'est urgent .

    Songez au nombre d'oiseaux, et autres animaux, qu'ils ont abrité , et pourraient abriter encore .

Partager cet article

Repost 0
Published by CLEOPHA - CALINEKA - FABIENNE - dans PETITIONS flore-environnement
commenter cet article

commentaires