Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 21:00

Après avoir passé 73 jours sur la banquise de l'océan Arctique, Pen Hadow, Ann Daniels et Martin Hartley, trois explorateurs britanniques, sont rentrés au bercail, plus tôt que prévu. Leur mission...fut ardue puisque les températures sont souvent descendues jusqu'à - 70°C.

La fonte des glaces au pôle











La glace de l'océan Arctique moins épaisse


Leur principal mission était de mesurer l'épaisseur de la glace de mer ! Et ils n'ont pas fait le déplacement pour rien... Ces trois aventuriers ont en effet constaté que la glace de l'océan Arctique était moins épaisse. 
Ils ont parcouru 434 kilomètres depuis leur départ le 28 février mais ils se trouvaient encore à 490 kilomètres du Pôle Nord. Alors pourquoi avoir écourté la mission ? Simon Harris-Ward, directeur des opérations de l'expédition Catlin Arctic Survey, répond à cette question : "Il fallait s'assurer que les conditions de glace permettent un atterrissage sécurisé avant que la banquise ne se brise avec l'arrivée de l'été.

La glace moins épaisse à cause du réchauffement climatique

Cette expédition a procédé à 16.000 observations et pris 1.500 mesures de l'épaisseur de la glace et de sa densité. Les données seront confiées à des scientifiques. L'épaisseur moyenne de la couche de glace sur la durée de leur étude était de 1,75 mètre. Le réchauffement climatique est considéré comme le principal responsable de la fonte accélérée de la calotte glaciaire.
Pen Hadow, chef de l'expédition, a aussi indiqué que la couverture neigeuse était moins importante que ce qu'il avait constaté lors de précédentes expéditions et que la glace semblait bouger davantage sous l'action du vent. Ces explorateurs ont aussi trouvé "moins d'eau libre" que prévu.


source

Partager cet article

Repost 0
Published by CLEOPHA/CALINEKA & LENA - dans INFOS environnement - planète...
commenter cet article

commentaires