Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 18:20




La déforestation de l'Amazonie brésilienne a fait un bond en juin par rapport à mai avec 578 km2 de forêt détruits, mais est toutefois inférieure à la même époque de l'année dernière, a annoncé mardi l'Institut national d'investigations spatiales (INPE). Le déboisement avait touché en mai 123 km2 de forêt et 870 km2 en juin 2008.

L'INPE a précisé que sur les douze derniers mois, entre juillet 2008 et juin 2009, 4.730 km2 de forêt avaient été déboisés. Les données périodiques fournies par l'INPE, obtenues par satellite, prennent en considération les espaces qui ont déjà été défrichés et ceux où la déforestation est en cours.

Au mois de juin, une augmentation du rythme de la déforestation est généralement enregistrée, du fait de la saison sèche dans la région. Mais c'est également le mois pendant lequel les satellites peuvent procéder à leurs observations plus facilement, du fait de la présence très limitée de nuages.

L'INPE a indiqué mardi que la dernière publication officielle portant sur une année, pour la période d'août 2007 à juillet 2008, faisait état de 12.911 km2 de forêt dévastés, un chiffre qui dépasse de 12% celui de l'année précédente et qui a mis un terme à trois ans consécutifs de réduction du rythme de la déforestation en Amazonie.

Les Etats brésiliens les plus destructeurs sur cette période ont été le Para et le Mato Grosso qui ont représenté à eux seuls 69% de la déforestation en Amazonie.

Les données de cette année, d'août 2008 à juillet 2009, ne sont pas encore connues mais le déboisement devrait revenir à un niveau moins élevé, grâce à l'augmentation des contrôles et des sanctions, mais également parce que la crise économique a rendu la destruction des forêts moins intéressante.

Le gouvernement brésilien avait promis en décembre dernier de réduire de 70% d'ici à 2018 le rythme de la déforestation de l'Amazonie, la plus grande forêt tropicale de la planète.

 

source

Partager cet article

Repost 0

commentaires