Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 11:43

SAVI est une petite femelle éléphant abandonnée qui a été retrouvée en Juin 2010 au Tchad à 200 km de Ndjamena totalement déshydratée, affamée des suites du braconnage de ses parents.

 

Elle a été très rapidement secourue par l'unique structure au Tchad qui s'occupe des éléphants « SOS Eléphants du Tchad « et les membres de l'association l'ont transféré en lieu sûr : dans un très petit village de brousse au bord du fleuve Chari .

 

Depuis le mois de juin 2010, l'association lui prodigue les soins et le lait SMA et paye ses "nounous" issues du village. Il est prévu que sous peu, juste après la fin de la saison des pluies elle soit transférée dans un autre lieu plus adéquat en pleine brousse là où elle va vivre avec notamment un des spécialistes des bébés éléphants que l'association fait venir du Kenya et là où va être construit l'orphelinat pour bébés éléphants du Tchad. Il est prévu que dans 5 ans SAVI soit progressivement réhabilitée dans la brousse.

 

Mais, en attendant, l 'association a besoin d'aide pour acheter le lait et payer le vétérinaire et les "nounous".Bien entendu, cela permettra également de porter secours aux autres éléphants abandonnés dans la brousse."

 

COMMENT AIDER A SAUVER SAVI ?

 

Simplement en cliquant jusqu'à 5 fois par jour sur sa fiche ou en envoyant le mot SAVI par  SMS au 81015

 

Tout est expliqué ici : CLIQUEZ

 

 

 

 

Hebergement gratuit d'image et photo

Partager cet article

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article

commentaires