Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 12:15

 

 

 

Il y a trois ans, le NRDC a saisit le National Marine Fisheries Service pour que la fausse orque soit ajoutée à la liste  des espèces en voie de disparition. Aujourd'hui, après un examen approfondi c'est chose faite. C'est un moment extrêmement important pour les baleines et  Hawaï.
 
Pour les mammifères marins, les îles hawaïennes représentent une sorte d'oasis. Beaucoup connaissent la longue migration que les baleines à bosse entament  chaque année, voyageant tout le chemin depuis le golfe de l'Alaska et les îles Aléoutiennes. Mais les baleines à bosse ne sont pas les seules. Toutes les espèces de baleines et de dauphins que les biologistes ont étudié autour d'Hawaï ont mis en place une sorte de résidence autour des îles principales - même les espèces comme la fausse orque qui, par nature, est pélagique, sont attirées par les nutriments dans une partie  improductive du Pacifique central.
 
Malheureusement, leur fidélité à Hawaii les ont rendues terriblement vulnérables. Les fausses orques au fil du temps sont devenues génétiquement isolées de leurs cousins ​​pélagiques - ce qui signifie qu'elles sont plus sensibles au stress environnemental. Leur nombre a chuté de façon spectaculaire au cours des trois dernières décennies, et elles doivent faire face à une multitude de menaces humaines (surpêche, substances toxiques, bruit...) que leur étroite association avec les îles rend difficile d'éviter. 
 
Sans intervention, explique le Service des pêches, la population est susceptible de disparaitre dans les 75 années à venir. C'est presque  la durée de vie d'un cétacé.
 
L'annonce d'aujourd'hui signifie que l'agence mettra au point un plan de redressement et prendra des mesures pour protéger à la fois les baleines et leur habitat. Cela représente notre meilleure chance de les sauver  et pourrait tracer un long chemin vers la préservation de l'oasis marine remarquable dont  elles font partie.

 

source

 

VIDEO

Partager cet article

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article

commentaires