Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 10:17

 

Des paysages merveilleux composés de chaines de montagnes, de karst, de forêts pluviales et de marécages, des sites archéologiques révélant une occupation humaine vieille de 30 000 ans, des espèces endémiques et menacées comme le diable de Tasmanie, des eucalyptus géants tutoyant le ciel… La Zone de nature sauvage de Tasmanie est à multiples titres inscrite depuis 1982 à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

En juin 2013, le précédent gouvernement australien avait décidé l’élargissement sur 170 000 hectares de la zone protégée pour arriver à un total de 1,58 million d'hectares.

Mais aujourd’hui la donne a changé : le chef du nouveau gouvernement Tony Abbott estime que l’Australie «a trop de forêts protégées». Lors d’un dîner partagé avec des représentants de l’industrie forestière, le conservateur Abbott déplorait «l’idéologie verte» mise œuvre dans le pays, proclamant haut et fort que «l’environnement est fait pour l’homme».

Tony Abbott veut ainsi faire déclasser, et au plus vite, 74 000 hectares bénéficiant du statut de patrimoine mondial de l'UNESCO. Selon lui, il ne s’agit là que de «modifications mineures» touchant des zones ayant déjà été déboisées qui ne valent pas la peine d’être protégées. Les écologistes australiens contestent l’ambition du premier ministre car la zone visée est composée selon eux à 90% de forêt vierge intacte.

 

>>> Suite

 

Le gouvernement australien a déposé sa demande auprès du Comité du Patrimoine mondial le 1er février 2014. Si celle-ci venait à être acceptée, non seulement 18 eucalyptus géants (sur 58) ne seraient plus protégés, mais aussi des vallées et des forêts entières.

Les organisations écologistes australiennes font tout pour stopper le projet invraisemblable du gouvernement. Aidons-les avec notre signature !

 

>>> SIGNER LA PETITION

 

Merci pour votre engagement

Partager cet article

Repost 0

commentaires