Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 08:00

 

 

 

Pour une révision complète des politiques concernant les espaces sauvages et les établissements hébergeant des animaux captifs

Les tigres sauvages ne sont désormais guère plus de 3000 sur la totalité de leur aire de distribution, et ils disparaîtront complètement au cours des toutes prochaines années si la protection officielle dont ils font l’objet s’avère aussi inefficace que par le passé. La dernière sous espèce réelle, le Tigre de Sumatra, risque l’extinction dans les prochains mois.


L’anéantissement programmé du plus beau des grands fauves terrestres est lié à des pratiques économiques et sociales extrêmement puissantes.


CAUSES D’AMONT : La destruction massive des espaces naturels sauvages
La tendance à la domestication systématique de tous les organismes dans les espaces artificialisés (les tigres captifs sont aujourd’hui plusieurs fois plus nombreux que leurs congénères sauvages) Certaines traditions culturelles extrême orientales qui prêtent à des produits issus du tigre des vertus particulières ont des effets démultipliés dans le contexte socio économique actuel, aux conséquences particulièrement désastreuses
CAUSES D’AVAL : Directement liées à la précédente : un braconnage massif liée à une corruption généralisée, dans le cadre d’un commerce international des produits issus du tigre, officiellement illégal mais pratiqué à une échelle gigantesque par de nombreux établissements sur tous les continents.


Comme il a été indiqué par les experts lors du sommet de Katmandou (27 - 30 Octobre 2009), il est urgent de mettre en place des stratégies originales et innovantes pour assurer un Avenir aux grands félins, celles mises en place au cours des dernières décennies s’étant avérées dramatiquement insuffisantes.

Certaines existent déjà.
- le Tiger Corridor Initiative, conçu par l’association Panthera. Il s’agit de relier les réserves à tigres par des « couloirs verts », du Népal à l’Indonésie ? Cette association a déjà aà son actif la matérialisation effective du « Jaguar corridor », réalisé selon le même principe, et allant du Mexique à l’Argentine .


- Le Dragon vert, conçu par Alain Sennepin, du site « 4 continents pour les tigres ». Il s’agit d’un projet de reconstitution des forêts alluviales du réseau hydrographique d’Eurasie, du Fleuve Jaune au Danube et à la Polésie (zone de marais d’Europe orientale), couplée à des plans de réensauvagement de tigres captifs pour une réintroduction future de ces animaux dans ces milieux reconstitués où ils furent présents dans les temps historiques, dans le cadre de la reconstitution de la faune originelle de ces espaces. Cette initiative permettrait, qui plus est, la renaissance d’une sous espèce de tigre éteinte au 20ème siècle, le tigre de la Caspienne, à partir de la souche sibérienne génétiquement homologue.


Ces projets méritent d’être financés massivement par les institutions internationales, les organismes de la sphère financière, et les états.

J’associe mon association Tigrissima et mon nom aux personnes qui comme moi vous demandent d’agir immédiatement avec force , à un niveau clairement décisionnel sur le plan politique :


Ø Pour la mise en place effective de plans de reconstruction, réexpansion et connexion entre eux de milieux naturels à une échelle suffisamment vaste pour qu’ils puissent accueillir dans des conditions viables sur le long terme des tigres et leur faune associée.


Ø Pour la mise en place effective de protocoles de réensauvagement d’individus captifs destinés à peupler ou repeupler les milieux ainsi reconstitués, et l’incitation volontariste à l’endroit des parcs zoologiques ainsi que tout établissement possédant des animaux captifs à s’impliquer fortement dans une telle politique.


Ø Pour l’allocation massive de fonds pour la protection du tigre, la réexpansion de son aire de distribution et de sa diversité génétique dans des milieux naturels restaurés et renforcés en quantité comme en qualité, et l’incitation volontariste à l’endroit des grandes sociétés minières, entreprises agricoles et forestières, industrielles, financières, à s’impliquer fortement dans une telle politique..
Ø Pour l’arrêt de l’exploitation forestière dévastant leur habitat, créant ainsi une situation désastreuse pour ces animaux en danger.
Ø Pour l’interdiction effective de la chasse aux tigres et du commerce très lucratif de leurs organes , certaines parties du félidé étant toujours utilisées en médecine traditionnelle ainsi que pour des produits aphrodisiaques tandis que leurs peaux continuent d'être convoitées pour l'ameublement et la décoration.


Ø Pour le renforcement la législation antibraconnage à travers non seulement, un durcissement de celle – ci, établissant le braconnage comme un crime et non plus seulement comme un délit, mais aussi d’assurer aux enquêteurs à la fois les moyens matériels et la protection de leur personne leur permettant de mener leurs investigations à bien.


Ø Pour la fermeture des « fermes à tigres » ou « centres de reproduction » qui sont de fait des élevages en batterie où les animaux captifs sont du bétail, de la « viande sur pied ».


Ø Pour l’arrêt de l’exploitation de cet animal par des cirques ou pour des exhibitions où les conditions de vie inadaptées ne sont pas seulement néfastes à leur bien-être, mais mettent aussi leur vie en danger.


En 2010, déclarée officiellement « Année internationale du Tigre » à l’issue du Congrès de Kathmandou, 4 réunions internationales auront lieu pour faire le point sur l’évolution de la situation et la mise en place d’initiatives améliorant concrètement et durablement celle des tigres dans la Nature : la première en Thaïlande en janvier, deux en Inde (Février et Novembre, la plus importante en Russie (Vladivostok) en Septembre.
Pour chacune d’entre elles, nous serons attentifs, déterminés et vigilants.

Les associations présentes au sommet de Kathmandou se sont fixées pour objectif de doubler les effectifs des tigres sauvages d’ici 2022, la prochaine « Année du Tigre ».

Pour y parvenir, il faut agir avec audace, courage et imagination.

 

 

Pour que 2010 soit vraiment l’année du tigre

 

Pour signer, remplissez le formulaire ET SURTOUT, n'oubliez pas de réagir au mail que lapetition.be va vous envoyer:

- Pour confirmer votre signature cliquez sur le lien contenu dans le mail.
- Si vous ne répondez pas à ce mail, votre signature ne sera pas validée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires