Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 15:30

Alors qu’il se nourrit de bambou à longueur de journée, le panda géant de Chine est fait pour être carnivore, révèle le séquençage de son génome.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Le grand panda –ou panda géant- de Chine est connu pour sa consommation quasi exclusive de bambou. Il fait pourtant partie de la famille des ursidés et donc du groupe des carnivores. Ce classement est au moins justifié au regard des ses gènes: le panda a tout d’un carnivore, confirme une équipe majoritairement chinoise qui a séquencé son génome.

Le panda (Ailuropoda melanoleuca) ne possède aucun gène connu permettant la fabrication d’enzymes qui cassent la cellulose, ingrédient majeur des végétaux comme le bambou, précisent Wang Jun (Institut Pékin de Génomique, Shenzhen) et ses collègues dans la revue Nature. La digestion de ce gros ours aux airs de peluche repose donc certainement sur sa flore intestinale. Il serait donc intéressant de séquencer ce microbiote.

Pourquoi le panda préfère-t-il se nourrir de graminées plutôt que de viande? Il pourrait s’agir au moins en partie d’une histoire de goût. Les chercheurs ont découvert qu’un gène impliqué dans la fabrication des récepteurs d’un goût fondamental, l’umami, est inactif chez le panda. Or ce goût, comme le sucré, est associé chez les mammifères aux aliments à forte valeur nutritive, comme la viande.

Le génome du panda contient environ 21.000 gènes compactés dans 21 paires de chromosomes (dont une paire de chromosomes sexuels). La comparaison avec d’autres génomes révèle que l’ADN du panda géant est très proche de celui du chien (80% de conservation de l’ordre des gènes entre les deux génomes, contre 68% avec le génome humain). Le génome du panda a cependant évolué moins vite au cours du temps que celui d’autres mammifères.

Il ne resterait plus aujourd’hui que 2.500 à 3.000 grands pandas dans les montagnes de l’ouest de la Chine. Les chercheurs espèrent que la connaissance de son génome pourra aider sa protection. L’un des obstacles à la conservation du panda est son très faible taux de reproduction: les gènes de l’ursidé n’ont pas encore livré d’explications à ce sujet.

source

Partager cet article

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article

commentaires