Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:17

Save them from extinction! 

Seulement 24-26 loups demeurent dans la nature sauvage de Norvège. Cependant ils sont chassés par les autorités. Cet été, 3 loups ont été abattus et 4 autres sont désormais autorisés à être tués. Cela signifie que la population de loup sera réduite de plus d'un quart !

Ces dernières années, seulement 3-6 portées annuelles d'ours bruns ont été enregistrées en Norvège. Pourtant, les autorités délivrent des permis pour abattre cette espèce menacée. Depuis Janvier 2009, sur une population de 120 ours, 17 ours ont été tués.

Le massacre persiste ... L'an dernier, 136 lynx et 90 carcajous ont été abattus - le nombre le plus élevé depuis 1850. La plupart des carcajous ont été tués par hélicoptère au cours de leur saison de reproduction, tuant les petits avec leur mère dans la tanière. Seulement un peu plus de 300 carcajous vivent à l'état sauvage.

La raison de ce massacre massif est la volonté de donner la préférence à l'élevage dans la plupart des terrains. En été, 2,1 millions d'ovins sont laissés dans la nature sauvage afin qu'ils survivent par leurs propres moyens. Le nombre de moutons tués par les prédateurs supérieurs est estimé à seulement 3000 sur 130,000 totalement perdus chaque année.

L'extermination gouvernementale des loups et d'autres prédateurs n'est pas autorisée selon les accords nationaux et internationaux. Mais au lieu de respecter ces engagements et de protéger ces espèces menacées, le gouvernement norvégien envisage à présent d'augmenter le massacre.

S'il vous plaît, aidez nous à sauver ces magnifiques animaux de l'extinction ! Ils sont confrontés à de graves menaces, et comme leurs populations sont en déclin, la réduction des variations génétiques et les facteurs démographiques eux-mêmes sont une menace pour leur survie.

S'il vous plaît, demandez à la Norvège de respecter les conventions internationales et de stopper dès maintenant le massacre impitoyable et la dévastation de la faune sauvage !

SIGNEZ LA PETITION


Merci de votre soutient

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 10:53

http://image-photos.linternaute.com/image_photo/550/chiens-de-prairie-amneville-france-1011009513-1328074.jpg

Les chiens de prairie Black Tailed (à queue touffue) sont en passe d'être protégés en vertu de la Loi sur les Espèces Menacées (ESA). Alors, pourquoi l'EPA pense même à approuver deux nouveaux poisons pour aider à tuer ces animaux dans 10 États d'Amérique ?

Le Rozol et le Kaput-D sont des poisons liquéfiant le sang qui, après ingestion, entraînent chez les chiens de prairie des hémorragies internes puis la mort. Ces mêmes poisons déclenchent également une réaction en chaîne d'empoisonnements secondaires tuant des animaux en péril liés à la chaîne alimentaire des chiens de prairie - y compris le furet à pattes noires, le renard véloce, le blaireau, l'aigle à tête blanche, la chouette des terriers et le faucon ferrugineux.

Defenders of Wildlife  a besoin de votre aide pour sauver les chiens de prairie et d'autres animaux d'une mort cruelle et douloureuse - et tenir l'EPA pour responsable de son rôle dans l'accélération du déclin des espèces en péril.

S'il vous plaît, remplissez le formulaire en ligne pour demander instamment à l'EPA d'interdire l'utilisation de ces poisons sur les chiens de prairie pour leur bien et pour le furet à pattes noires, et d'autres animaux des grandes plaines qui dépendent d'eux pour survivre.

La date limite de soumission des commentaires est fixée au 23 Octobre

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER


Merci pour les chiens de prairie

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 13:47


Les tortues de mer nagent dans les océans depuis plus de 100 millions d'années et sont véritablement des espèces indicatrices de la santé des océans. Ces créatures majestueuses jouent également un rôle important dans l'écosystème marin et procurent des avantages économiques et culturels pour les communautés locales aux Etats-Unis et à l'étranger.

Les six espèces de tortues de mer dans les eaux américaines ont été désignées "en danger ou menacées" en vertu de la Loi sur les Espèces en Danger il y a plus de 30 ans, mais aucune de ces espèces de tortue de mer n'a vraiment récupéré. En fait, pour certaines espèces, telle que la tortue loggerhead, les populations continuent de diminuer.

Une variété de facteurs ont conduit au déclin des populations de tortues marines et elles ont  besoin de protections supplémentaires. Les tortues de mer sont capturées accidentellement dans les engins de pêche. Des milliers d'entre elles sont  tuées ainsi chaque année aux Etats Unis. En plus des engins de pêche, les tortues de mer doivent faire face à des menaces : les débris marins, le changement climatique, la pollution et la dégradation de l'habitat concourent à mettre en péril leur survie.

Les tortues de mer ont besoin de protections renforcées contre les menaces telles que les pratiques de pêche destructives et la dégradation et la destruction de l'habitat. Je vous exhorte à prendre des mesures pour assurer une protection complète aux  tortues de mer, autant dans l'eau que sur terre. Leur survie en dépend.

CLIQUER ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les tortues marines
Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 12:19




Voici que le Canada et la France s'unissent pour nous présenter un très beau documentaire sur l'Arctique en général, et sa faune en particulier.  Ce que je retiendrai surtout de ce film ce sont les magnifiques images qu'on nous présente de ce continent sauvage.  Et ce constat me fait regretter de n'avoir vu le film que sur mon petit écran de télé.  C'est le grand écran qui se prête le plus à la visualisation d'un tel documentaire, tant les images impressionnent.


Oui, il y a bien le petit côté environnementaliste, où on nous rappelle à quelques reprises que les glaces fondent de plus en plus rapidement dans le Nord.  Mais au-delà de ça, c'est la beauté et l'immensité des paysages qui accroche.  C'est aussi l'occasion de découvrir le monde animal qui réussit tant bien que mal à survivre malgré les changements climatiques.


À ce sujet, il faut reconnaître l'ingéniosité des caméramans qui nous ont permis de découvrir une ours blanc en hibernation en train d'enfanter ses petits oursons.  Ou encore c'est la migration impressionnante de ces caribous qui serpentent à travers la prairie pour atteindre de verts pâturages.


Bref, c'est un documentaire magnifiquement fait et qui nous montre bien le niveau d'adaptabilité de ces êtres qui habitent un lieu à la fois inhospitalier et pourtant, si beau.

Repost 0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 06:51




Pour l'organisation WWF, il faut que le
Canada protège ses grandes rivières aujourd'hui menacées par le réchauffement climatique, l'expansion des zones agricoles, industrielles et urbaines, ainsi que la construction de barrages hydroélectriques.
Pour l'heure, le 
Canada est la première réserve d'eau douce de la planète, grâce à ses milliers de lacs, cours d'eaux et glaciers mais cette situation pourrait changer.

Dix grandes rivières passées au crible

Dans un rapport intitulé "Péril dans les eaux canadiennes", WWF indique que le changement climatique modifie le rythme des précipitations, mais aussi celui des crues et des sécheresses, tandis que la demande d'énergie "propre" engendre la construction de centrales hydroélectriques qui modifient l'écoulement naturel des cours d'
eau et leurs écosystèmes.
Ce rapport passe au crible "l'état de santé" de dix grandes
rivières canadiennes, du fleuve Saint-Laurent, dans l'est, au Fraser, dans l'ouest, en passant par le MacKenzie, qui prend sa source dans les Rocheuses et se jette dans l'océan Arctique.

Les communautés amérindiennes dépendent de ces rivières


"Les menaces conjuguées du changement climatique et de la demande croissante d'
eau douce, venant des villes, de l'agriculture et de l'industrie convergent toutes vers les rivières du Canada" note Tony Maas, responsables des questions d'eau douce pour la branche canadienne de l'ONG.
"Alors que la température est en hausse et qu'augmentent le pompage des industries et l'intérêt pour l'énergie hydroélectrique", le pays devrait, selon lui, protéger "l'écoulement naturel des
rivières afin d'assurer l'approvisionnement en eau des communautés et les économies qui en dépendent", notamment de nombreuses communautés amérindiennes isolées.

L'ONG écologiste suggère au
Canada de faire du fleuve MacKenzie "une priorité nationale pour la conservation de l'eau douce". Ce fleuve, l'un des plus grands du monde (1.738 km) et dont le bassin couvre 1,8 million de km2, est menacé notamment par la construction de centrales  hydroélectriques alors qu'il joue un rôle primordial dans la régulation du climat et des flux océaniques.


source

Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 10:52




Plus de 60 loups ont  été abattus dans le Grand Yellowstone et la région des Rocheuses nordiques depuis que la chasse aux loups a débuté dans l'Idaho et le Montana, y compris tous les loups adultes de la meute de Cottonwood - l'une des familles de loups les plus populaires du Yellowstone.

S'il vous plaît, signez cette pétition adressée au Secrétaire de l'Intérieur Ken Salazar, l'invitant à retirer son état de radiation qui a prématurément retiré les protections vitales aux loups dans la région des Rocheuses nordiques - avant qu'une reprise durable du loup glisse hors de portée.

Voici la lettre que vous enverrez en signant cette pétition :

"Mr le Secrétaire de l'Intérieur Ken Salazar

En tant que partisan de Defenders of Wildlife et personne profondément préoccupée par la situation des loups dans la région des Rocheuses Nordiques, je vous exhorte à prendre des mesures immédiates pour retirer la règle imparfaite de radiation du loup et à développer un plan fondé sur la science pour assurer la conservation à long terme du loup gris.

Le plan de l'administration Bush que vous avez approuvé était juridiquement et scientifiquement erroné. Le mois dernier, un juge fédéral a statué que la radiation loup était presque certainement illégale en vertu de la Loi sur les Espèces Menacées et que Defenders of Wildlife et ses alliés allaient probablement l'emporter dans leur contestation judiciaire contre le délisting du loup.

Nous ne pouvons pas rester passifs quand le retour des loups - une des plus grandes histoires de succès de conservation de la faune sauvage du  siècle dernier - se dérobe en raison d'une erreur politique.

Je vous demande instamment de prendre des mesures immédiates pour assurer un avenir durable aux loups dans le Grand Yellowstone et les Rocheuses Nordiques.

Cordialement,"

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Merci

Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 14:08
Please Stand Strong! 


Sous la pression du Gouvernement Japonais, la ville de Broome pourrait revenir sur sa décision et renouer les liens de jumelage avec Taiji dès demain !!

===> LIRE UNE VILLE AUSTRALIENNE ROMPT SES LIENS DE JUMELAGE

Il est primordial que Broome ne revienne pas sur sa décision ! En effet, ainsi que le rappelle l'équipe de "The Cove", l'interruption des liens de jumelage est l'une des raisons pour laquelle les massacres n'ont pas repris !

Merci de signer ces 2 pétitions et de les diffuser  C'est urgent !

Merci de votre soutient

L'équipe de Réseau-Cétacés
http://www.reseaucetaces.fr/

PETITION N°1

PETITION N°2
Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 13:09
 

La calotte polaire arctique disparaîtra complètement en été "dans 20 à 30 ans", mais d'ici à peine une dizaine d'années l'Arctique sera considéré comme une voie maritime sûre, ont conclu mercredi des scientifiques à la suite d'une mission de l'explorateur Pen Hadow.

"La banquise aura complètement disparu en été dans 20 à 30 ans mais aura fortement diminué dans bien moins longtemps. Dans une dizaine d'années, l'océan arctique sera considéré comme une mer ouverte" à la navigation pendant la saison estivale, a déclaré Peter Wadhams, professeur à l'université anglaise de Cambridge.

Lors d'une conférence de presse à Londres, il a présenté les conclusions des analyses effectuées à partir des milliers de données récoltées pendant une mission de 73 jours au printemps dernier dirigée par l'explorateur britannique Pen Hadow.

L'objectif était de mesurer en hiver, sur le terrain, l'épaisseur de la banquise pour affiner les prévisions sur la fonte de la calotte arctique.
Pour le docteur Martin Sommerkorn du Fonds mondial pour la nature (WWF), partenaire de l'expédition, "l'étude dresse un tableau très sombre concernant la fonte de la banquise" qui est "plus rapide que ce que nous pensions", précisant que cette disparition aurait "un impact au-delà de l'Arctique".

Outre la disparition de la faune, cette fonte entraîne une augmentation du niveau des océans, des modifications atmosphériques et des courants maritimes mais aussi la libération de volumes très importants de gaz à effet de serre, considérés comme responsables du réchauffement climatique, a-t-il expliqué.

source

Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 06:00
Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 05:48
 


La Commission européenne a assigné jeudi la Grande-Bretagne en justice et adressé un avertissement à l'Espagne pour des négligences dans le traitement des eaux usées qui ont entraîné une pollution fluviale et maritime.
 
Londres et Madrid risquent de payer de fortes amendes s'ils ne se conforment pas aux recommandations européennes.
 
La Commission européenne a décidé de traduire le Royaume-Uni devant la Cour de justice des Communautés européennes (CEJ) au motif que les systèmes de collecte des eaux urbaines résiduaires et les installations de traitement de ces eaux de Londres et de Whitburn (nord-est de l'Angleterre) ne sont pas conformes à la législation communautaire.
 
Dans le cas de l'Espagne, la Commission a envoyé un "dernier avertissement" avant la saisie de la CEJ.
 
Elle reproche à Madrid de ne pas avoir respecté un arrêt de la Cour relatif au traitement des eaux usées à Playa de la Motilla, dans la région de Valence (est de l'Espagne).

source

Repost 0