Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 10:05





Les ours polaires sont confrontés à différentes menaces :  changement climatique, pollution, chasse excessive. Il est temps de mettre fin au commerce des parties d'ours polaires en le re-listant  à l'Annexe I de la Convention sur le Commerce des Espèces Menacées (CITES).

S'il vous plaît exhortons Mme Adrianne Sinclair, du Service canadien de la faune à proposer le re-listage de l'ours polaire lors de la prochaine conférence de la CITES à Doha, au Qatar.

 

PETITION


Merci pour les ours polaires

Repost 0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 05:25

La biodiversité est la dynamique des interactions dans des milieux en changement. La biodiversité est en danger. Abeilles disparaissant en masse, forêts tropicales pillées, océans qui se vident. ;l’homme prend de plus en plus de place et les espaces disponibles pour les animaux sont de plus en plus restreints.

Ecologie : les chiffres clés de la biodiversité

  • 15 à 37% de la biodiversité disparaitraient d'ici 2050, entre 13 et 15 millions ha de forêts/ an disparaissent,
  • 1 espèce de poisson sur 3 menacée d’extinction... bref, l'environnement souffre.
  • La préservation des beautés naturelles , de la faune et la flore, des océans, ... est au coeur de l'écologie.

Voici quelques exemples, parmi tant d'autres, qui illustrent les atteintes portées à la biodiversité tout autour de la planète

  • Il resterait 40 000 lions en Afrique et seulement 6000 tigres dans le monde contre 100 000 environ il y a un siècle.
    tigres disparus

 

  • 1/4 des espèces mammifères sont menacées
  • 1/8 des espèces d’oiseaux sont menacées
  • 1/3 des espèces de poissons sont menacées
  • En 100 ans, 50% des zones humides de la planète ont disparu
  • 50% de la banquise arctique ont fondu depuis 1965
  • 28 hectares de forêt sont détruits chaque minute sur la planète alors que 50% de la faune et de la flore se trouent dans les forêts tropicales humides
  • Pour 3 milliards de personnes, le bois est la principale source d’énergie
  • 75% de la population mondiale se soignent avec des plantes
  • Les écosystèmes océaniques les mieux préservés sont ceux des régions polaires.
    "Mais ces sanctuaires sont menacés de dégradation rapide par la disparition grandissante de la calotte glaciaire résultant du réchauffement climatique et de la propagation des activités humaines dans ces régions", explique un scientifique qui a participé à au projet d’atlas planétaire.
  • Selon la FAO, 2/3 des espèces sont surexploitées dans le monde. On estime qu’une espèce s’effondre quand les prises de pêche ont diminué de 90%, ce qui était le cas de 29% des espèces en 2003.

Greenpeace soutient que ce sont 40% de la surface mondiale des océans sur lesquelles il faudrait arrêter de pêcher complètement et soustraire à toute activité humaine. Seuls 0,6% des océans sont exempts d’intervention humaine aujourd’hui. 

source

Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 14:46

Save Orphan Bears: End Cruel Den Hunts

 

Au cours de la chasse à l'ours annuelle en Russie, les mères qui hibernent sont attirées hors de leur tanière par les chiens afin d'être abattues, laissant leurs petits geler ou mourir de faim.

S'il vous plaît demandons instamment au Premier ministre Poutine d'interdire la pratique cruelle de la chasse dans les tanières, laissant des milliers d'oursons orphelins chaque année.


PETITION

Merci pour les ours de Russie

Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 12:00


Les barrières de corail menacent de disparaître du globe, emportant avec elles l'équivalent de 170 milliards de dollars de "services" fournis gratuitement aux habitants de la Terre chaque année par ces écosystèmes, selon un rapport publié mercredi sous l'égide de l'Onu.

Ce rapport destiné aux décideurs politiques qui se réuniront dans trois mois à Copenhague pour décider de l'après-Kyoto laisse peu de place au doute: "le changement climatique menace les récifs de coraux d'une disparition imminente".

LIRE L'ARTICLE EN LIGNE ...

Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 15:05



Le Costa Rica a créé le parc national de Las Baulas en 1995, reconnaissant sa responsabilité de protéger la dernière plage de nidification de la tortue luth dans le Pacifique oriental. Les populations de tortues luth du Pacifique ont chuté de 90 pour cent au cours des deux dernières décennies et ne se rétablissent pas

Lors de l'administration Oscar Arias, les intérêts privés de développement ont été encouragés à monter des attaques contre le luth Marine Costa Rica's National Park - Las Baulas, situé le long de la côte Pacifique nord du pays. Au cours des dernières années, plusieurs projets de loi ont été rédigés, chacun proposant de modifier le zonage du parc et d'ouvrir ses plages jusqu'aux projets de construction côtières. Jusqu'à présent, chacun de ces projets de loi a été rejeté.

Prêts à tout pour exploiter les plages de nidification pour le tourisme, les développeurs ont présenté un nouveau projet de loi (17.383), qui propose de dégrader le parc national à un simple refuge de  faune nationale. Le projet de loi est soutenu par le Président Oscar Arias Sanchez lui-même, qui a ordonné aux membres de son Parti de libération nationale de l'appuyer. En montrant son soutien et en menottant ses camarades de partie pour agir autrement, Arias a l'intention de pousser le projet de loi par la Commission de l'environnement et le vote en séance plénière avant les élections nationales du pays qui auront lieu en Février. Cela permettrait de garantir que le futur gouvernement ne se mêle pas de ses intentions.

S'il vous plaît signez cette pétition pour que le Président Arias sache que la suppression des protections de la plage de ponte de la magnifique tortue de mer luth ruinera à jamais la réputation du Costa Rica en tant que chef de file de l'environnement et pourrait porter atteinte à  l'industrie touristique du pays.

SIGNEZ LA PETITION


Merci pour les tortues Luth

Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 11:00



CITATION :

La liste des animaux en voie de disparition s'allonge encore L'UICN a mis à jour sa liste rouge des espèces menacées. Comme on pouvait s'y attendre, la situation continue à se dégrader et la liste d'espèces en voie de disparition atteint désormais 16 119 espèces animales.

Des animaux bien connus du grand public comme l'ours blanc, l'hippopotame ou la gazelle du désert pourraient bien disparaitre au cours des prochaines décennies...

Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 06:00


Les émissions de gaz à effet de serre ont reculé l'an dernier pour la 4e année consécutive dans l'UE, de 1,5%, un repli dû en partie à la crise économique mais qui la met en bonne position pour atteindre les objectifs de Kyoto, a annoncé lundi la Commission européenne.

En 2008, les émissions des 27 pays de l'UE se sont situées 13,6% en dessous du niveau de 1990, l'année de référence retenue par les pays européens pour leurs calculs et qu'ils entendent imposer dans le cadre des négociations internationales sur le réchauffement climatique, a précisé l'exécutif européen.

Dans les 15 pays les plus développés de l'Union européenne, qui composaient le bloc avant la vague d'élargissement de 2004, les émissions de gaz à effet de serre ont baissé en 2008 de 1,3% par rapport à 2007, selon la Commission, qui cite des statistiques de l'Agence européenne pour l'environnement.

Objectif en vue ?

"Ces données provisoires apportent une nouvelle fois la preuve que l'UE est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de Kyoto, même s'il faut bien reconnaître qu'une partie de la baisse des émissions est due à la récession économique", a commenté le commissaire à l'Environnement, Stavros Dimas.

L'objectif établi pour l'UE par le protocole de Kyoto sur la limitation des gaz à effet de serre au niveau international est une réduction de ses émissions pour la période 2008-2012 de 8% par rapport à 1990.
 
"Il est nécessaire de consolider cette tendance au cours des prochaines années (...) Il s'agit d'un message adressé opportunément au reste du monde dans le cadre de la préparation de la Conférence sur le changement climatique qui aura lieu à Copenhague au mois de décembre", a ajouté le commissaire.

Les pays européens se sont engagés plus globalement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici à 2020 (par rapport à 1990) et de 30% en cas d'accord international.

source

Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 05:45


Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon visitait mardi la communauté scientifique de Ny-Aalesund, sur l'archipel norvégien du Svalbard en plein coeur de l'Arctique, pour mesurer l'impact du changement climatique à 100 jours du sommet de Copenhague.
 
Ex-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, M. Ban a visité la station coréenne de ce petit village situé à 1.200 km du pôle Nord et entièrement dédié à la recherche scientifique internationale, a indiqué Bendik Eithun Halgunset, conseiller scientifique de Kings Bay, la société qui gère le site.
 
Coupées du reste du monde, entre 15 et 180 personnes y travaillent, selon les saisons, dans des domaines très souvent liés au changement climatique: études atmosphériques, biologie terrestre et marine, glaciologie, géodésie, océanographie...
 
Dix pays disposent d'installations scientifiques à Ny-Aalesund, où il n'y a pas de réseau de téléphonie mobile pour ne pas perturber les instruments de mesures: la Norvège, l'Allemagne, la France, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Japon et l'Italie.
 
M. Ban devait aussi visiter la station Zeppelin, un centre de mesures atmosphériques planté en haut d'une colline surplombant Ny-Aalesund. Au cours de sa visite, M. Ban devait également, si la météo le permet, gagner par hélicoptère le navire de recherche norvégien Lance qui étudie la banquise au large du Svalbard.

source

Repost 0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 06:00

Plus de 100 lacs reliés entre eux sous les glaces de l'Antarctique ont été cartographiés avec précision par satellite.

La carte des lacs dynamiques : en rouge en orange les plus gros volumes, en vert en bleu les plus petits. En violet les lacs découverts par cette étude.

La carte des lacs dynamiques : en rouge en orange les plus gros volumes, en vert en bleu les plus petits. En violet les lacs découverts par cette étude. (Ben Smith, University of Washington)

Une carte inédite des lacs du continent Antarctique -des lacs subglaciaires logés sous des kilomètres de glace- a été réalisée par des chercheurs américains. Longtemps considérés comme des réserves d’eau stables, ces lacs sont en fait dynamiques et reliés entre eux. Sous la pression des glaces, certains se vident, d’autres se remplissent.

Cette découverte récente a incité l’océanographe Helen Fricker (Scripps Institute, Californie) et ses collègues glaciologues de la Nasa (Goddard Space Flight Center), à cartographier ces lacs de façon plus complète. Ce réseau subglaciaire jouerait en effet un rôle dans l’avancée des glaces continentales vers la mer. (Voir une animation)

Les chercheurs ont utilisé les données recueillies pendant plus de quatre ans par le satellite ICESat de la Nasa, équipé d’un système d’altimétrie laser, pour établir leur carte.

Sur les 280 lacs subglaciaires repérés, la majorité se trouvant dans la partie Est de l’Antarctique, 124 sont dynamiques et ils sont situés près des côtes, là où le déplacement de la glace est le plus rapide, rapportent Ben Smith et ses collègues dans le Journal of Glaciology.
Ces observations confirment le lien entre le flux subglaciaire et l’avancée des glaces.

C.D.
Sciences-et-Avenir.com

source
Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 15:43

Des ammonitesSelon des paléontologues français et suisses, les ammonites, des mollusques marins qui ont échappé de justesse à l'extinction totale il y a 252 millions d'années, ont reconquit les écosystèmes 10 à 30 fois plus vite que prévu.

Un "résultat satisfaisant pour le futur"

Cette diversification "explosive" conduit à "revoir complètement comment la biosphère fonctionne après une crise d'extinction de masse" souligne Gilles Escarguel (Université de Lyon1, France).
Alors que les scientifiques redoutent "une sixième grande extinction" d'espèces, il juge ce résultat "intéressant pour le futur" de la Terre, sinon de l'humanité.

A ce jour, on estimait qu'après une extinction massive (..), il fallait "environ 20 à 30 millions d'années avant de retrouver des niveaux de biodiversité équivalents à ce qu'on avait avant" a-t-il expliqué.
Or, les ammonites ont reconquis en 1 million d'années des "niveaux de biodiversité comparables voire supérieurs" à ceux d'avant la crise d'extinction, résume-t-il.

C'était il y a 252 millions d'années

L'extinction qui a entrainé la disparition de plus 90% des espèces voici 252 millions d'années serait notamment due à d'énormes éruptions volcaniques" sources d'émissions de gaz qui ont empoisonné les océans.

Cette étude est publiée dans la revue scientifique américaine Science

source

Repost 0