Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 06:26
 


Les zones marines belges restent les zones les plus polluées au pétrole, mais la situation est en voie d'amélioration, écrit lundi le quotidien flamand De Standaard.

Les guillemots de Troïl, des oiseaux marins, sont de bons indicateurs des pollutions pétrolières chroniques. Selon une étude de l'institut flamand INBO (Instituut voor Natuur en Bos), le degré de pollution au mazout des guillemots de Troïl montre une forte tendance à la baisse depuis quelques décennies. Au début, tous ces oiseaux retrouvés sur la Côte belge étaient mazoutés. Aujourd'hui, ils sont moins de 50% à souffrir de pollution pétrolière. L'objectif est de faire passer ce pourcentage à 10%.

 

source

Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 05:48
 


La Commission européenne a publié lundi un rapport alarmant sur l'état de la biodiversité à travers le continent.
De nombreuses espèces sont menacées, même si certaines commencent aussi à recoloniser leur territoire traditionnel. Les pays de l'UE devront "redoubler d'efforts", a averti la Commission.

Papillons en voie d'extinction

Le rapport - qui n'identifie pas de pays individuel - porte sur plus de 1.150 espèces et 200 types d'habitats protégés par la législation communautaire, en particulier la fameuse directive "Habitats" de 1992. "Seul un nombre réduit de ces habitats et espèces vulnérables présentent un bon état de conservation", a conclu la Commission. "Les papillons, par exemple, pourraient tout simplement disparaître", a dit lundi la porte-parole du commissaire à l'Environnement, Stavros Dimas.

Cité dans un communiqué de presse, ce dernier a appelé les Etats membres à "ne pas baisser la garde". "Si l'on veut que les habitats et les espèces vulnérables retrouvent un bon état de conservation, il nous faudra y consacrer du temps et beaucoup d'efforts", a-t-il dit.

La mer en point de mire

Le réseau Natura 2000 de zones protégées joue un rôle important dans la protection de la biodiversité. Après l'achèvement de la partie terrestre, censé apporter des améliorations dans les prochaines années, la Commission entend maintenant mettre l'accent sur la partie maritime.
D'après le rapport présenté lundi, ce sont les habitats de formations herbeuses et des zones humides et côtières qui sont les plus menacés, en raison de la disparition progressive des modèles d'agriculture traditionnels, du développement du tourisme et du changement climatique.

Espoirs

"Le tableau n'est cependant pas entièrement sombre", a tenu à souligner la Commission, puisque "certaines espèces emblématiques comme le loup, le lynx d'Eurasie, le castor et la loutre commencent à recoloniser partiellement leur territoire traditionnel".

Le rapport de 17 pages peut être consulté (en anglais) à l'adresse :
http://ec.europa.eu/environment/nature/knowledge/rep_habitats/docs/report_en.pdf

source

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 20:28

ARTICLE DU SITE LOUP.ORG



C’est le premier loup qui est capturé vivant en France depuis le retour du loup" au début des années 90 dans le Mercantour, a dit à l’AFP M. Ciotti, qui est également président (UMP) du Conseil général des Alpes-Maritimes.

Le loup, une femelle âgée de six à huit ans, est tombé dans un piège à lacet relié au téléphone portable de l’un des agents du parc. Deux agents se sont aussitôt rendus sur place, dans la commune de Saint-Dalmas-le-Selvage. Ils ont immobilisé l’animal avec une fourche et l’ont endormi avant de lui mettre autour du cou un gros collier noir muni d’un radio-émetteur.


Cette capture a été réalisée dans le cadre d’un programme "Proies et prédateurs" réalisé conjointement par le parc du Mercantour, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et le CNRS.

"C’est un grand moment pour tous les agents du parc qui ont beaucoup travaillé sur ce programme", lancé en 2007, a dit M. Ciotti.


Un trappeur américain était venu dans le Mercantour pour former les agents du parc à des méthodes "non invalidantes" de capture du loup.


La balise GPS dont est munie la louve doit permettre de suivre avec précision ses évolutions et de connaître ses durées d’immobilisation, indices d’éventuelles prédations.

Dans le passé, la cohabitation des loups et des bergers a souvent été problématique dans le Mercantour. Les bergers reçoivent de grosses indemnités quand leurs troupeaux ou des bêtes isolées sont attaqués.


Sept meutes de loups, comptant chacune entre deux et cinq individus, ont été recensées dans les Alpes-Maritimes.

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 17:42

Olivier en CrèteL'Ecole Technologique d'Agronomie de Crète (sud de la Grèce) ainsi que plusieurs associations locales, ont lancé une campagne pour recenser et sauver des oliviers « multi-centenaires » de cette île.
 
 
Des « monuments naturels » à sauvegarder
 
 
Ces arbres sont en effet menacés. Une journaliste crétoise, à l'origine de cette initiative, explique qu'en raison de la crise dans le secteur du commerce des olives et de l'huile d'olive, de nombreuses plantations d'oliviers sont laissées à l'abandon sur l'île, « ce qui risque de faire disparaître des arbres ayant une valeur "archéologique" ».
 
 
Olivier en CrèteElle donne ainsi l'exemple d'un olivier, situé dans le nord de l'Ile de Crète, dont le tronc a une circonférence d'environ... 20 mètres et qui aurait plus... de mille ans !
 
 
Ce recensement devrait aussi permettre d'améliorer les techniques d'estimation de l'âge des arbres. Le directeur de l'Ecole Technologique d'Agronomie de Crète explique ainsi que si le périmètre du tronc est « souvent l'un des éléments le plus impressionnant, cela n'est pas toujours le critère prépondérant pour déterminer l'âge de l'arbre ».

 

source

Repost 0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 21:16




RAPPEL DES FAITS ===> ICI


Merci au généreux soutien de nombreux amoureux des animaux, 83 éléphants sont maintenant en sécurité dans une réserve protégée. Les éléphants ont été déplacés d'une zone au Malawi, (où ils étaient constamment en conflit avec les villageois), dans une réserve de faune sauvage.

L'expérience a été non seulement une extraordinaire réalisation, mais elle a été une grande victoire pour le bien-être animal.

source

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 11:25

Exigez des mesures ambitieuses pour le climat !


Au mois de décembre de cette année se tiendra à Copenhague le Sommet de l'ONU sur le climat. Confrontés collectivement au péril climatique, les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d'intérêts de court terme pour se rassembler autour d'un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto qui soit à la hauteur des enjeux que nous allons devoir tous ensemble affronter dans les décennies à venir.

Le résultat de cette conférence dessinera l'avenir climatique de l'humanité.

source

RAPPEL : SIGNEZ L'ENGAGEMENT !

Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 05:03

D’après des scientifiques, les récifs de corail du monde pourraient disparaître d’ici la fin du siècle à cause de l’acidification des océans et de l’augmentation des températures de l’eau liées au changement climatique et aux émissions de dioxyde de carbone.

L’augmentation des températures de l’eau et l’acidification croissante des océans liées aux émissions de dioxyde de carbone pourraient faire disparaître les récifs océaniques du monde d’ici la fin de ce siècle, d’après ce qu’ont prévenu des scientifiques lundi.


Ces experts ont déclaré lors d’un sommet à Londres que la courbe de progression prévue des émissions signifiait qu’un taux de 450 parts par million de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère serait atteint d’ici 2050, plaçant ainsi les coraux sur la voie de l’extinction dans les décennies à venir.


LIRE L'ARTICLE ... 

Repost 0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 11:44



S'il vous plaît, aidez-nous à convaincre le "Tourism British Columbia", (principale organisation pour la promotion et la croissance du tourisme dans la province), que la chasse au trophée d'ours dans la Forêt du Grand Ours doit cesser.

AGISSEZ

S'il vous plaît, levez-vous avec la HSI Canada et avec les Premières Nations des zones côtières pour arrêter la saison de chasse avant qu'elle ne commence. Contactez Rod Harris, président-directeur général de Tourism BC et demandez-lui de prendre la parole contre la chasse au trophée d'ours dans la Forêt du Grand Ours.

Cet été, nous ne pouvons pas oublier les ours, donc s'il vous plaît agissez maintenant.

PETITION

MERCI Pour les Ours de la Forêt du Grand Ours en Colombie Britannique

Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 13:53


Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 06:00

Une rhubarbe qui pousse dans le désert a trouvé le moyen de récupérer le maximum d’eau pour se développer : ses feuilles imitent les reliefs montagneux, créant de minuscules rivières.

La structure de la feuille (ou rosette) de cette rhubarbe du désert imite les reliefs montagneux de son milieu naturel.

La structure de la feuille (ou rosette) de cette rhubarbe du désert imite les reliefs montagneux de son milieu naturel. (Gidi Ne'eman, University of Haifa)

Alors que dans les zones arides la plupart des plantes optent pour de petites feuilles, afin de réduire les pertes d’eau par l’évaporation, la rhubarbe qui pousse dans le désert en Israël et en Jordanie développe de grandes feuilles à même le sol. Cette plante (Rheum palaestinum) possède un système d’auto-irrigation, expliquent des chercheurs de l’Université d’Haïfa (Israël).

Dans le désert du Néguev il ne tombe que 75 mm d’eau par an en moyenne, précisent Gadi Katzir et ses collègues. Cependant les feuilles de la rhubarbe -une à quatre rosettes par plante- sont formées de reliefs atypiques semblables à un décor miniature de chaînes de montagnes. Rigides et recouvertes d’une pellicule cireuse, expliquent les chercheurs, ces rosettes qui mesurent jusqu’à un mètre de diamètre canalisent l’eau vers le sol, jusqu’aux racines, comme les vallées montagneuses charriant l’eau vers les plaines.

Même la plus faible pluie apporte ainsi de l’eau aux racines de la plante. Les expériences ont montré que l’eau pénètre jusqu’à au moins 10 cm de profondeur autour des racines. La polygonacée récupère ainsi plus de 4.100 cm3 d’eau à l’année, ont calculé les chercheurs, qui publient leurs résultats dans la revue Naturwissenschaften. Cela équivaut à un régime de précipitation de 427 mm d’eau par an, l’équivalent de ce que reçoit une plante au bord de la Méditerranée, et 16 fois plus que ce qui arrose une plante à petites feuilles du Désert du Néguev.
source
Repost 0