Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 15:40



Le "Four Seasons Tented Camp Golden Circle Resort" en Thaïlande utilise des éléphants d'Asie  comme attractions touristiques. Ces éléphants en captivité sont utilisés pour effectuer des "numéros" et offrir des promenades à proximité d'un camp d'entrainement d'éléphants.

Une enquête de PETA US a découvert d'horribles actes de torture dans les camps de "formation" en Thailande.
Des bébés éléphants sont séparés de  leurs mères,  battus sans pitié, et piqués avec des crochets plusieurs jours durant. Ces sessions de "formation" ritualisées ont pour conséquences, des blessures, des traumatismes et même des dècès.

VIDEO

S'il vous plaît , rejoignez PETA Asie-Pacifique, en exhortant le "Four Seasons Tented Camp Golden Triangle Resort" à être un modèle pour les autres stations et à adopter une politique libre de cruauté interdisant l'utilisation des éléphants à des fins de divertissement et à la place de contribuer à promouvoir leur protection  dans leur habitat naturel.
Les touristes affluent pour observer des troupeaux d'éléphants en liberté dans les sanctuaires, au lieu de les voir exécuter des "numéros" commandés ou d'être forcés de faire des promenades.


PETITION

Merci pour les éléphants de Thailande
Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:00

Les glaciers suisses ont perdu 12% de leur volume au cours des dix dernières années, selon une étude publiée lundi par un groupe de chercheurs zurichois.

En 1999, le volume total de glace se trouvant dans les montagnes suisses s'élevait à environ 74 kilomètres cubes, ont calculé les scientifiques. La Suisse comptait alors avec 1.063 kilomètres carrés de glaces d'une épaisseur moyenne de 70 mètres.

Dix ans plus tard, les glaciers ont perdu 9 kilomètres cubes de glaces (-12%), dont 2,6 kilomètres cubes uniquement durant l'été caniculaire 2003. Les chercheurs sont d'autant plus inquiets que les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus sentir.

D'ici à 2050, les températures dans les Alpes devraient augmenter de 1,8 degré en hiver et 2,7 degrés en été. La fonte des glaciers élève non seulement le niveau des mers, mais restreint aussi les réserves en eau potable et modifie les écosystèmes, remarquent les scientifiques.

 

source

Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 07:00


Les ministres de l'Environnement des pays les plus pollueurs de la planète se retrouvaient lundi au Mexique pour un nouveau cycle de négociations sur le changement climatique.

LIRE L'ARTICLE EN LIGNE
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 18:47
On transmet un appel...



Lieu et date.

Votre adresse complète


Mr le Président de la République
Palais de l’Élysée,
55 rue du faubourg Saint-honoré
75008 Paris



Monsieur le Président,

Je vous témoigne par la présente de mon attachement à la restauration d’une population viable d’ours bruns dans les Pyrénées, conformément aux engagements internationaux de la France.

La population actuelle étant trop faible, je vous demande de procéder dès 2010 à de nouveaux lâchers d’ours, en Béarn comme en Pyrénées centrales.

Je soutiens pleinement la proposition de l’association « Pays de l’Ours « de lâcher un ou deux ours chaque année, jusqu’à ce que la population soit considérée comme viable par les experts.

Cette méthode est à la fois conforme à l’exigence de restauration de l’espèce et raisonnable pour les acteurs locaux, notamment les éleveurs qui on ainsi le temps de s’adapter grâce aux mesures d’accompagnement mises en place par l’État.

Je vous remercie par avance de votre attention et je vous prie de recevoir, monsieur le Président, l’expression de mes sentiments respectueux.




Signature
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 17:03

Au Japon, les ours sont emprisonnés dans des parcs et contraints de mendier de la nourriture, au nom du divertissement du public.




Pétition adressée à Mr. Takahiro Shinyo, Ambassador of Japan, Berlin/Germany


Les parcs d'ours au Japon ont été initialement mis en place pour s'occuper des ours sauvages orphelins bruns et noirs. Mais la demande élevée de visites a signifié pour les propriétaires de continuer à élever des ours pour le profit. Les parcs sont submergés. Le personnel ne peut pas garder les ours dans des conditions adéquates, et cela nuit à leur santé physique et mentale.

La WSPA travaille en collaboration avec la société membre JANET pour accroître la pression sur le Japon pour amener les propriétaires des parcs à améliorer leurs normes de bien-être sinon ils risquent d'être fermés. Et cela fonctionne. En 2006, en raison de la persistance de la pression de la WSPA, un grand parc au Japon a créé une nouvelle zone boisée pour 20 de leurs ours.

Mais nous devons faire plus, car des centaines d'ours sont toujours en souffrance dans leurs enclos à travers le Japon. S'il vous plaît, signez pour soutenir la WSPA dans son travail et pour demander à l'ambassadeur du Japon de mettre fin à cette cruauté !

SIGNER LA PETITION

Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 07:51



L'association Peuple Loup tente d'observer une meute de loup dans le nord du Québec pendant trois ans. La première année touche à sa fin. Mais que s'est-t'il passé durant cette année de mise en place?

 

Le loup est un animal emblématique. Adoré par certains, détesté et craint par d'autres, il ne laisse personne indifférent! Dans un contexte où le prédateur fait parler de lui en France depuis son retour naturel en 1992, l'association Peuple Loup a fait le choix d'informer les plus jeunes sur sa véritable nature.

Vivre avec les loups est-il possible? Ne risque-t'on pas de se faire manger à l'orée de la forêt? Nous essayons avec ce projet de répondre à ces questions que tant de personnes se posent, en proposant une expérience concrète et ludique. Loin de nous l'idée de marteler LA vérité, juste notre vécu.

LIRE L'ARTICLE EN LIGNE

EN SAVOIR PLUS SUR "Rencontre avec les loups"

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 07:24

Pérou – Des appareils photo automatiques ont permis d’identifier différentes espèces vivant en Amazonie, dans une zone encore très peu explorée du Pérou. Ces clichés ont servi à évaluer l’impact de l’exploitation du pétrole sur la faune de la région.




Dans le cadre du Peruvian Amazon Biodiversity Project (projet sur la biodiversité amazonienne) mené par le National Zoo’s Center for Conservation Education and Sustainability à Washington, 23 appareils photo automatiques ont été mis en place sur une zone de 22 km² dans une région éloignée et encore non étudiée au nord-est du pays. Le projet consiste à identifier les impacts de l’exploitation du pétrole par la compagnie madrilène Repsol Exploracion Peru sur les espèces sauvages, et en particulier sur l’ocelot.

Jusqu’à présent, les premiers résultats ont montré que les ocelots et autres félins, tel le jaguar, n’ont pas été dérangés par les opérations d’exploration, selon Joe Kolowski, un chercheur du National Zoo. C’est la compagnie pétrolière qui finance le projet mais M. Kolowski assure qu’elle n’a pas d’influence sur les résultats.

Le projet a également permis de repérer dans la forêt des animaux rares et insaisissables. Entre avril et septembre 2008, le professeur Kolowski et ses collègues ont capturé avec leurs appareils au moins 28 espèces différentes de mammifères et 18 espèces d’oiseaux. Ils ont vérifié avec attention et appréhension les clichés enregistrés tous les 10 jours.

Un de ces appareils s’est déclenché pour prendre en photo un jaguar mâle fixant l’objectif. Ce jaguar particulier, identifiable grâce à la forme de ses taches, a été photographié 9 fois par quatre appareils différents. « Ces déplacements sont habituels pour de tels prédateurs » déclare M.  Kolowski.

source

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 06:46




La réunion 2009 de la Commission baleinière internationale (CBI) approche, et une fois de plus, des propositions pourraient compromettre l'avenir des baleines.

Cette année, une proposition est suggérée qui permettrait au Groenland, un protectorat du Danemark, de tuer des baleines à bosse. Bien qu'ils affirment que la chasse au Groenland fournirait la subsistance aux communautés, il est clair que beaucoup de preuves ont démontré que de la viande de chasse de subsistance du passé a été vendue dans le commerce, dans les supermarchés.

Les baleines à bosse ne sont plus chassées industriellement depuis le milieu des années 60. Par le passé, leurs populations ayant diminué d'environ 90 pour cent, il a été finalement interdit de les chasser. Permettre à nouveau de les tuer pourrait ouvrir la porte à l'extinction de leur population.

AGISSEZ :

Le Groenland ne devrait pas être autorisé à assassiner les baleines à bosse et nous devons nous assurer que cette proposition ne passe pas à la CBI. S'il vous plaît, contactez la reine du Danemark, la reine Margrethe II, et le Premier ministre du Danemark, Lars Løkke Rasmussen, et dites leur de retirer leur soutien à la chasse à la baleine au Groenland !

N'oubliez pas de personnaliser le message en ligne en exprimant votre avis avec vos propres mots, cela sera beaucoup plus efficace.

SIGNER LA PETITION

Merci pour les baleines à bosse en danger

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 07:00
Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 06:00




Oies cendrées aux Pays-Bas : prolonger la chasse en France n’est pas la solution ! Dans les pays du nord, et notamment aux Pays-Bas, la présence des oies cendrées entraîne parfois des dommages aux récoltes. Une situation paradoxale.

A la suite de la récente mission parlementaire sur les oies cendrées, selon les associations de protection de l’environnement, certains chasseurs de gibier d’eau cherchent à exploiter la situation aux Pays-Bas pour obtenir une prolongation de la chasse des oies en France au mois de février.

 

FNE, la LPO, la Ligue ROC et Picardie Nature ne souhaitent pas entrer dans une polémique stérile mais au contraire recentrer le débat sur les véritables enjeux de conservation des oies cendrées sauvages.

Confrontés à ce problème depuis plusieurs années, les Pays-Bas ont mis en place, grâce à l’implication de tous les acteurs, un système combinant la création de vastes réserves et de zones de tranquillité pour les oies, des méthodes d’effarouchement pour les éloigner des cultures, l’indemnisation des agriculteurs et en dernier recours, des mesures de destruction.

 

LIRE LA SUITE ...

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article