Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 21:11

 
Anne - 55yr old Elephant in Circus. 

Ils détiennent une éléphante de 55 ans appelée Anne qui souffre d'arthrite et bien qu'elle n'exécute plus de "numéros" elle est obligée de se tenir debout dans une tente toute la journée, sa patte attachée par une chaîne afin qu'elle ne puisse pas se déplacer, balançant son tronc d'un côté à l'autre dans un signe évident de détresse, Bobby Roberts fait payer 6£ pour que les gens puissent se tenir à coté d'elle et se faire prendre en photo.

"Born Free" a offert de payer pour la libérer dans un sanctuaire où elle puisse se retirer dans la paix et être avec d'autres éléphants mais il refuse et la misère sur son visage indique tout.

Anne a été arrachée à la vie sauvage au Sri Lanka quand elle avait cinq ans et elle a été transportée en remorque pendant 50 ans et il ne la laissera pas avoir la retraite qu'elle mérite après que tout ce qu'elle lui a apporté, ils ont également des chiens, des chevaux et un chameau qui exécutent des numéros.

SVP boycottez ce cirque ou écrivez une lettre au journal local et au conseil et informez les magasins qui ont placardé les affiches montrant la douleur qui continue ….

http://www.captiveanimals.org/elephants/anne.htm

Ce que Bobby Roberts a dû répondre au sujet de l'offre de Born Free de libérer Anne dans un sanctuaire :

http://www.bobby-roberts.co.uk/anne-statement.htm

Ce n'est pas assez bien ! 

LAISSEZ ANNE EN PAIX !

SIGNER LA PETITION

Merci pour Anne

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 19:49

Halte aux meurtres des loups en France




Depuis 2004, nous avons déposé plainte auprès de la Commission Européenne concernant les tirs de six loups dans neuf départements français.


C'était la même année, qu'un chasseur a tué Cannelle (1 novembre 2004).

En 2005, nous avons déploré les tirs sur nos amis les loups.

Une plainte a été déposée auprès de la Commission Européenne.

Malheureusement, celle- ci n'a pas tenue compte de nos inquiétudes.

Hélas, la France continue à massacrer les loups.

Le loup est strictement protégé (Convention de Berne ) et est protégé dans la Directive Habitat (Commission 
Européenne).

Un loup a été tiré 
au Petit Bornand, par un chasseur, au mois de février dernier.

Malgré cela, La Secrétaire d'Etat 
à l’Ecologie, Chantal Jouanno, avait prorogé dans la précipitation et uniquement pour le préfet de Haute-Savoie, l’arrêté permettant le prélèvement d’un loup (le protocole 2008-2009 était valide jusqu’au 31 mars 2009).

Pourtant, le Week - end dernier, une louve a été tirée par un lieutenant de louveterie.

Cette louve était la dominante de la meute : l’autopsie a montré qu’elle portait des fœtus.

Nous soutenons les associations françaises  dans leur combat pour le respect de la loi,de la 
Convention de berne et de la Directive Habitat afin que les loups puissent cohabité avec l'homme.

Nous avons décidé de lancer une pétition pour les loups.

Signer la pétition

Merci pour nos amis les loups.

Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 19:42




Depuis 1987, Discovery Channel présente annuellement "Shark Week" (la semaine du requin) ; Cette série de programmes prétend présenter des faits sur les requins, et sa popularité a rapporté des millions de dollars à la compagnie. En réalité, Discovery emploie ces animaux pour l'effet de show d'horreur qui attire une large assistance. La "Shark Week" dramatise les attaques de requin, le sang et leur dentition peu commune, pour effrayer les spectateurs.

Nous appelons à un boycott international de tous les programmes de "Shark Week" jusqu'à ce que Discovery Communications cesse d'employer les requins avec malhonnêteté pour le profit de montrer l'horreur, et commence à les présenter comme les animaux marins importants qu'ils sont, à présent en danger d'extinction.

PETITION

Merci pour les requins

Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 18:28




Le Pérou est le théâtre de heurts violents entre des groupes autochtones qui cherchent désespérément à protéger l’Amazonie et le gouvernement qui a promulgué des lois qui autorisent une exploitation intensive des mines et du bois et l’agriculture à grande échelle dans la forêt ombrophile.

Si le gouvernement et les industries extractives ont gain de cause, la forêt ombrophile péruvienne et ses habitants subiront d’immenses ravages dont les répercussions seront catastrophiques pour le climat de la planète.

Signez d’urgence la pétition ci-dessous et appuyez la lutte courageuse que livrent des populations autochtones pour protéger l’Amazonie -- Un politicien latino-américain célèbre et respecté la remettra en notre nom au président Alan Garcia.

Pétition au président du Pérou, Alan Garcia :

Nous vous exhortons à cesser immédiatement la répression brutale des manifestations autochtones, à suspendre les lois qui ouvrent l’Amazonie aux industries extractives, et à engager un véritable dialogue avec les groupes autochtones afin de mettre fin au conflit et de répondre à leurs exigences et à leurs droits légitimes.

SIGNER LA PETITION

Merci pour l'Amazonie
Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 06:00

L’architecture des récifs coralliens des caraïbes s’est transformée au cours des quarante dernières années. Moins complexes et plus plats, ils ne constituent plus un refuge efficace pour la faune ni une barrière suffisante pour protéger les côtes.

 

Publié en ligne, le mercredi 10 Juin par la revue Proceedings of the Royal Society B, une étude constate que la grande majorité des récifs coralliens des caraïbes ont perdu leur structure complexe et deviennent beaucoup plus plats et uniformes. Les plus élaborés des récifs ont été pratiquement anéantis.

Les chercheurs de l’Université d’East Anglia ont analysé l'évolution de la structure des récifs coralliens en utilisant les données provenant de 500 relevés issus de 200 zones coralliennes, entre 1969 et 2008. Ils ont constaté que 75 pour cent des récifs sont maintenant largement plats, comparativement à 20 pour cent dans les années 1970.

Il ya eu deux grandes périodes « d’aplatissement ». La première s'est produite à la fin des années 70 quand une maladie très répandue à infecté près de 90% des coraux corne de cerf, Acropora cervicorni. La deuxième période est en cours, ce sont les activités humains et le réchauffement climatique qui sont cette fois incriminés. 

Lorenzo Alvarez-Filip, professeur à l’école de sciences biologiques de l’Université d’East-Anglia, a déclaré : «Pour de nombreux organismes, la complexité de la structure des récifs sert de refuge contre les prédateurs. Cette perte radicale de l'architecture va conduire à une baisse de la biodiversité, qui va affecter à leur tour les communautés de pêches côtières. Cela réduit aussi considérablement les capacités naturelles de défense côtière et augmente significativement le risque d'érosion et d’inondation. »

Le corail est un animal microscopique se construisant tout au long de sa vie une carapace qui, cumulée avec celle de ses millions de congénères, forme un récif corallien.Pour assurer le développement de leur squelette les coraux ont besoin de « briques », ce sont les carbonates et particulièrement l’aragonite. La hausse des températures et l’acidification des océans sont les deux phénomènes évoqués pour expliquer l’extinction des coraux. 


J.I.
Sciences-et-Avenir.com
10/06/2009
source
Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 05:30
Ushuaia Océan

USHUAIA OCEANS
A la découverte des mers et Océans 

Les océans et mers occupent un volume estimé à 1 340 millions de km³, ce qui représente 96,4 % de la capacité des grands réservoirs d'eau à la surface de la Terre.
Parce que la première étape de la vie vient des océans, Ushuaia Planète Océans propose de découvrir ce patrimoine fondamental si important pour la vie de la terre.
Plus de 80 sublimes photos animent les 120 pages du 1er album de la collection Ushuaïa Planète, dans un format original à l'italienne.

Editions du Toucan
Prix 22€

Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 17:00

parc Donau-AuenIls sont douze ! Douze parcs naturels de huit pays, qui longent le Danube, sont en effet en danger ! Par conséquent, les représentants de l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie et la Roumanie ont décidé de conclure un accord de coopération pour préserver les biotopes de leurs parcs naturels.
Ces parcs abritent en effet des centaines d'espèces végétales, des centaines d'espèces d'oiseaux, des dizaines d'espèces de poissons, des mammifères et des reptiles dont certains sont en danger. 

Ces douze parcs naturels vont se doter d'un chargé de projet qui devra coordonner la coopération avec les parcs partenaires, financée notamment par des fonds européens, dans les pays participants. L'écotourisme est un autre domaine de coopération envisagé pour cette initiative, appelée Danubeparks. Un budget de 2,8 millions d'euros sur trois ans a été débloqué.

source

Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 16:50




Le Défi pour la biodiversité qui s'est déroulé du 5 au 7 juin 2009 sur les bords du golfe du Morbihan et, en particulier à Séné, marquera une date importante dans l'histoire de l'association Bretagne Vivante.

 

En effet, ce sont plus de 200 naturalistes qui ont participé au Défi pour la biodiversité, d’une manière ou d’une autre aux inventaires réalisés et le chiffre de 2100 espèces qui pouvait être avancé dimanche matin ne tient compte que de ce qui a pu être identifié et informatisé, des centaines d’invertébrés marins et terrestres demandant, en particulier, de nombreuses heures de travail au laboratoire dans les semaines qui viennent.

Ces 2100 espèces recensées en 24H dans le cadre du Défi pour la biodiversité permettent de souligner à quel point le golfe du Morbihan et ses abords sont d’une richesse insoupçonnée par la majorité de ceux qui vivent à leur contact. La présence dans les listes de nombreuses espèces exotiques pointe aussi une menace considérable qui s’ajoute à la disparition des milieux naturels.

LIRE LA SUITE ...

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 13:42

 

Actuellement, le pesticide carbofuran est facilement accessible au Kenya. Il est utilisé pour éloigner les espèces sauvages des cultures, mais une fois qu'un animal a été empoisonné, sa carcasse attire d'autres espèces sauvages. Le poison se propage ensuite de la carcasse à un prédateur, ce qui conduit à des décès horribles à chaque étape de la chaîne alimentaire.

Les lions sont l'une des espèces vulnérables qui dépendent d'une grande variété d'espèces sauvages pour survivre. Avec un régime alimentaire qui va des gnous aux oiseaux, ils courent d'énormes risques d'empoisonnement par le carbofuran. Malheureusement, leur population a déjà diminué de 30 à 50 pour cent au cours des deux dernières décennies, en raison de la croissance démographique, de l'expansion de l'agriculture, de la chasse et du braconnage par les éleveurs de bétail.

Alors que le gouvernement du Kenya a arrêté l'autorisation de la vente de ce pesticide au Kenya, certains membres du parlement du Kenya s'opposent encore à l'interdiction du pesticide. 

En tant que foyer de faune le plus emblématique et célèbre du continent africain, il est important que le Kenya  interdise ce poison immédiatement. S'il vous plaît, envoyez un message au ministre du Tourisme et de la faune aujourd'hui pour une interdiction du pesticide carbofuran.

===> SIGNER LA PETITION

Merci pour la faune sauvage du Kenya
Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 08:47


L’ours, le lynx et le loup repeuplent tant bien que mal nos montagnes. Certains, dont des éleveurs et des chasseurs, s’y opposent farouchement. La controverse fait rage. Dans ce contexte conflictuel, oui ou non, faut-il continuer à protéger ces grands carnivores, accusés (à tort ?) de décimer les troupeaux ?



LIRE LA SUITE ...

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article