Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 20:00
 



Utilisez votre clavier pour venir en aide aux phoques : Ecrivez aux ministres des gouvernements européens aujourd'hui !

Voici la lettre que vous enverrez automatiquement en signant cette pétition :

"S'il vous plaît, soutenez une interdiction totale des importations de phoques.

Dans les prochaines semaines, la vie de centaines de milliers de bébés phoques impuissants au Canada sera en danger. Dans vos mains est le pouvoir de sauver ces créatures d'une misérable mort prématurée pour des raisons qui ne sont rien de plus que vanité.

Le sort des phoques est déjà menacé par le changement climatique mondial. Depuis que les phoques mettent bas sur la glace, avec le réchauffement des océans, de plus en plus de bébés phoques nouveaux-nés se noient,  victimes de la rareté et de l'amincissement de la glace. Au cours des dernières années au Canada, des centaines de milliers de bébés phoques ont eu à subir ce sort.

L'abattage commercial des phoques par les pêcheurs canadiens, avec le soutien financier et politique du gouvernement du Canada, est un exemple de mépris total pour les écosystèmes océaniques. Il est également un exemple de la cruauté gratuite, avec des dizaines de milliers de bébés phoques qui sont accrochés et traînés encore conscients et même écorchés vifs. Cet abattage est effectué sur une vaste zone de manière à maximiser le taux d'homicide. Il est tout simplement impossible de contrôler efficacement ce massacre.

J'espère que vous serez d'accord qu'il n'y a pas de raison de permettre que cela continue. Cela apporte seulement une petite quantité de revenus pour les pêcheurs qui ont d'autres options. Et c'est une horrible façon pour eux de gagner quelques dollars.

S'il vous plaît examinez le bien que vous pouvez faire en soutenant une interdiction totale des importations de produits de phoques.

Merci."


SIGNER LA PETITION

NE LÂCHONS PAS LA PRESSION, STOP A LA CHASSE AUX PHOQUES !!

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 16:30






Un morceau de glace qui retenait la vaste plaque glaciaire Wilkins au bord de la péninsule Antarctique, s'est rompu samedi alors qu'il était intact quelques jours auparavant. La photo satellite, transmise par l'Agence spatiale européenne, montre qu'un pont de glace de 40 kilomètres de long s'est brisé à son point le plus étroit, là où il ne mesurait que 500 mètres de large. Par conséquent, l'île, située dans ce secteur, va devenir pour la première fois dans l'histoire une véritable île, qui sera libérée de ses glaces durant certaines périodes. Voilà une des premières conséquences de cette rupture.

La perte de ce pont de glace était en place depuis des siècles au moins

Selon la photo satellite, les scientifiques ont constaté qu'une foule d'icebergs à la dérive remplaçait le pont de glace. La perte de ce pont de glace, qui faisait près de 100 kilomètres de large en 1950 et était en place depuis des siècles au moins, pourrait permettre aux courants marins ronger encore la plaque Wilkins. "A mon avis, nous allons perdre davantage de glace, mais il en restera au sud" estime le glaciologue, David Vaughan. Jadis, la plate-forme glaciaire de Wilkins couvrait 16.000 kilomètres carrés mais elle a perdu un tiers de sa superficie.

Neuf autres plaques glaciaires ont diminué ou se sont désintégrées autour de la péninsule antarctique

Cette séparation pourrait être liée au réchauffement du climat. Les températures de la péninsule Antarctique ont monté d'environ 3°C en 50 ans. Neuf autres plaques glaciaires ont diminué ou se sont désintégrées autour de la péninsule antarctique au cours des cinq dernières décennies.
Au total, 25.000 kilomètres carrés de plaques de glace ont été perdues, et l'évolution des contours de l'Antarctique est un des signes les plus spectaculaires du réchauffement climatique qui se produit actuellement selon certains experts.

Neuf autres plaques glaciaires ont diminué ou se sont désintégrées autour de la péninsule antarctique

Cette séparation pourrait être liée au réchauffement du climat. Les températures de la péninsule Antarctique ont monté d'environ 3°C en 50 ans. Neuf autres plaques glaciaires ont diminué ou se sont désintégrées autour de la péninsule antarctique au cours des cinq dernières décennies.
Au total, 25.000 kilomètres carrés de plaques de glace ont été perdues, et l'évolution des contours de l'Antarctique est un des signes les plus spectaculaires du réchauffement climatique qui se produit actuellement selon certains experts.


L'Antarctique s'effriteLes températures ont augmenté en moyenne de 0,5°C depuis les années 1950

Le continent antarctique se réchauffe qui englobe cette région. Les températures ont augmenté en moyenne de 0,5°C depuis les années 1950 selon une étude réalisée par des scientifiques américains. "Ce qu'on entend tout le temps, c'est que l'Antarctique se refroidit, or ce n'est pas le cas" explique Eric Steig (Université de l'Etat de Washington à Seattle) dans une étude publiée en janvier dans la revue Nature.

Le niveau moyen des mers du globe monterait de 57 mètres

Un refroidissement en certains endroits comme le pôle Sud et l'extension de la banquise d'hiver autour du continent masquent une tendance globale au réchauffement sur un continent, où la moyenne des températures annuelles oscille autour de -50°. Si la totalité des glaces de l'Antarctique fondait, le niveau moyen des mers du globe monterait de 57 mètres.
En outre, la fonte des glaciers et de la banquise peuvent se traduire par une élévation du niveau des océans qui menaceraient les Etats insulaires du Pacifique et de grandes métropoles côtières.

Plus de 8.300 kilomètres carrés se sont détachés de Larsen depuis 1986

Un morceau de banquise de l'Antarctique a disparu très rapidement, une autre est en train de disparaître et des glaciers fondent ont annoncé des chercheurs britanniques et américains. La banquise de Wordie, qui se désintègre depuis les années 1960, n'est plus et la partie nord de la banquise de Larsen n'existe plus. Plus de 8.300 kilomètres carrés se sont détachés de Larsen depuis 1986. 
L'Antarctique renferme plus de 90% du volume glaciaire sur terre. Il semblerait aussi que la glace dans l'Arctique fonde beaucoup plus rapidement que prévu.

La commission "Climat des Nations unies" estime que la température va augmenter de 1,8 à 4°C  sur la planète en raison des émissions de gaz à effet de serre et ces changements pourraient entraîner des inondations, des sécheresses, des vagues de chaleur et des tempêtes beaucoup plus fortes.

source

Repost 0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 06:00

L'orang-outan est l'un des animaux les plus "intelligents" de la forêt, il est aussi l'un des plus proches cousins de l'Homme. Il ne vit, à l'état naturel, que dans les forêts de Bornéo et Sumatra, en Indonésie et Malaisie. L'orang-outan est entièrement dépendant de la forêt, Espèce arboricole, toute sa vie se déroule dans les hauteurs. Il existe deux espèces d'orang-outan : l'orang-outan de Bornéo, classé comme une espèce «en danger» et l'orang-outan de Sumatra, classé comme «en danger critique» d'extinction. (Liste Rouge de l'IUCN)

Plusieurs milliers d'orangs-outans disparaissent chaque année. Il ne reste plus aujourd'hui qu'entre 45 000 et 69 000 orangs-outans sur Bornéo et environ 7300 sur Sumatra. La diminution des populations a été fulgurante. Par exemple, le nombre d'orangs-outans de Sumatra a chuté de 91% depuis 1900. Si des mesures de protection immédiates ne sont pas mises en place, l'orang-outan pourrait bien avoir disparu à l'état sauvage dans les 20 prochaines années. Aujourd'hui, la principale menace qui pèse sur lui est la déforestation, pour la monoculture de palmier à huile tout particulièrement. Le dernier refuge de l'orang-outan est décimé, hectare après hectare, dans le but unique d'installer des plantations industrielles de palmiers à huile.

Changements dans la répartition de l'orang-outan à Bornéo entre 1930 et 2004Source : WWFLes menaces envers l'orang-outan sont multiples. Des orangs-outans sont blessés voire tués dans les incendies utilisés pour «nettoyer la forêt» afin d'installer des milliers d'hectares de plantation de palmiers à huile à bas coût. Certains planteurs qui considèrent l'orang-outan comme un ennemi pour les plantations ne se gênent pas pour les attaquer et les torturer avant de les tuer. La réduction globale de leur habitat ne fait qu'intensifier la fréquence du braconnage ainsi que la capture de jeunes orangs-outans, notamment pour en faire des animaux de compagnie à destination des particuliers, de magasins (pour appâter le client) ou de parcs d'amusement pour touristes. L'exploitation forestière participe également très fortement à la fragmentation de leur habitat.

La coupe d'arbres entraîne surtout un problème alimentaire car souvent ce sont des arbres ressources de nourriture pour les orangs-outans. L'arrivée de forestier augmente la pression de braconnage et de capture.

Même les orangs-outans qui sont normalement en sécurité sont menacés. En effet, selon le dernier rapport du PNUE, les aires protégées, dont les parcs nationaux, sont touchées par les incendies (en 2002 et 2004, plus de 50% des feux étaient dans des zones de conservation), et la coupe illégale de bois (dans 37 des 41 parcs nationaux en Indonésie). Face à toutes ces menaces, les orangs-outans sont forcés de fuir, mais vers des habitats beaucoup moins favorables à leur survie. Le résultat : une augmentation du taux de mortalité chez les jeunes et une natalité moindre chez les femelles.


Source : Rapport du PNUE* The Last Stand of the Orangutan

Programme des Nations Unies pour l'environnement


http://www.amisdelaterre.org/

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 22:15




80% de la banquise arctique durant la période estivale pourrait disparaître à l'horizon 2040 selon une énième étude scientifique sur les effets du réchauffement climatique. 
"La surface de l'océan Arctique couverte par la glace à la fin de l'été à cette échéance pourrait n'être que d'un million de km2 contre 4,6 millions de km2 aujourd'hui" assurent les rédacteurs de cette étude publiée jeudi aux Etats-Unis.
Dans les précédents modèles élaborés en 2007, la disparition de la banquise en...été devrait plutôt se produire au 21ème siècle.

La surface de glace a atteint respectivement 4,3 et 4,7 millions de km2

Les chercheurs ont appliqué des modèles de prédictions prenant en compte les dernières évolutions de la calotte glaciaire dans l'Arctique, qui a subi une "réduction spectaculaire" à la fin des deux derniers étés. La surface de glace a en effet atteint respectivement 4,3 et 4,7 millions de km2.

La banquise ferait de la résistance dans le nord du Canada et du Groenland

Dans cette nouvelle étude, les scientifiques montrent un pôle Nord totalement libre de glaces en fin d'été. En revanche, la banquise ferait de la résistance dans le nord du Canada et du Groenland, où la couche de glace est très épaisse.
"Tant d'eau libre (de glaces) pourrait constituer une aubaine pour la circulation maritime et l'extraction de minerais et de pétrole, mais pose le problème de l'adaptation de l'écosystème" notent les chercheurs.


source
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 21:53

Le cèdre aime aussi la neige et pousse entre 1.200 et 1.800 mètres

Nizar Hani, coordinateur scientifique de la réserve naturelle  des cèdres d'Al-Chouf (sud-est de Beyrouth) a récemment reconnu : "Tout indique que si le changement climatique actuel se poursuit, les cèdres pourraient être en danger".
Cette réserve est la plus importante de ce pays avec plus de 25% des 2.000 hectares plantés en cèdres du Liban. Elle a été créée en 1996. Certains de ces arbres aux aiguilles persistantes sont vieux de 2.000 ans. Le cèdre, qui peut atteindre 50 mètres, aime aussi la neige et pousse entre 1.200 et 1.800 mètres au dessus du niveau de la mer.




Le froid est également nécessaire à la germination des graines

"La fonte des neiges en montagne pourrait provoquer sa disparition" explique Wael Hmaidan, directeur de la Ligue des activistes indépendants (ONG spécialisée dans les questions environnementales).
"Si pendant plusieurs jours consécutifs, l'on n'a pas un mélange de pluie, neige et givre, les graines ne peuvent se disséminer. Le froid est également nécessaire à la germination des graines. Ils ont besoin aussi de la brume d'été" ajoute Fady Asmar, consultant spécialiste des forêts de Méditerranée.
Par conséquent, le réchauffement climatique pourrait contraindre le cèdre du Liban à grimper plus haut pour survivre. 

Un insecte avait ravagé les cèdres du village de Tannourine

Au Liban, la saison des pluies a été mauvaise cette année et la sécheresse serait aussi responsable du pullulement du Cephalcia Tannourinensis, un insecte qui avait ravagé les cèdres du village de Tannourine (nord). Cet insecte "vit avec les cèdres dans le même environnement. Avec la hausse des températures, il se reproduit trois fois l'an au lieu d'une fois, conduisant au problème de Tannourine" poursuit Nizar Hani.

Les cèdres font partie intégrante de notre culture et de notre héritage

Le cèdre est le symbole de l'identité nationale. Dans des temps plus ou moins reculés, il aurait servi à la construction des bateaux, des temples et des maisons phéniciens. Il est aussi l'emblème de plusieurs partis politiques.
Pour résumer Nizar Hani rappellent que les cèdres font partie intégrante de notre culture et de notre héritage. Nous luttons pour les préserver avec la reforestation, la construction de réservoirs d'eau et la sensibilisation du public".

source

Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 06:00

phoque anneléDurcissons la réglementation sur la pêche ! La Finlande a décidé de prendre cette mesure jeudi pour sauver de l'extinction une espèce rare de phoques qui vit dans le lac Saimaa (est de la Finlande). Ce lac s'étend sur 4.400 km2 .
Les filets des pêcheurs menacent en effet la survie de ce phoque. Selon une proposition de loi du gouvernement finlandais, les hameçons de pêche et certains types de filets métalliques susceptibles de porter atteinte aux phoques seront interdits.


L'espèce, qui appartient à la famille des phoques annelés, figure aujourd'hui sur la liste des espèces menacées de l'Union européenne car elle est victime de la pollution, des hivers plus doux et d'équipements de pêche dangereux.

En 1990, elle avait chuté jusqu'à...189

La colonie de phoques du lac Saimaa est passée de 280 en 2005 à 260 l'an dernier selon les chiffres gouvernementaux. En 1990, elle avait chuté jusqu'à...189. Chaque année, il y a environ 50 phoques de Saimaa qui naissent mais malheureusement un tiers d'entre eux meurent avant d'avoir un an. La cause principale de cette mortalité chez les jeunes phoques est tout simplement le déployement des filets de pêche au printemps.
"Pour éviter cela, il faudrait interdire les filets durant 2 mois et demi au printemps dans les zones où vivent les phoques" recommandeTero Sipilä, biologiste de Metsähallitus, l'agence publique chargée des propriétés terrestres et maritimes de l'Etat finlandais.

SOURCE

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 16:48

Des milliers de phoques chaque année sont mortellement blessés, mais d'autre part perdus ou abandonnés - ils sont les victimes oubliées de la chasse !



seal09_250x213


J'ai une histoire choquante à vous raconter :


La semaine dernière, nos observateurs ont été personnellement témoins de la fuite d'un phoque blessé avant qu'un "chasseur" n'ait fini de l'achever. Il a essayé de tirer le phoque par les nageoires arrières mais il s'est échappé de ses mains et à plongé dans l'eau glaciale. Ce phoque blessé a très probablement suffoqué ou a saigné à mort sous la glace - mais ces pertes de vie inutiles ne seront même soit comptées dans le nombre officiel de phoques tués.

Et ce n'est pas le plus choquant !

Ce qui est plus choquant, c'est que l'on s'attende à ce que cela se reproduise 15000 fois au cours de cette année durant la chasse aux phoques du Canada ! Au cours des dernières années, plus de 26000 bébés phoques - pas encore assez âgés pour savoir nager - ont été mortellement blessés, et ensuite perdus ou abandonnés.

Ils appellent les phoques qui meurent de ces morts inutiles, les "
struck and lost" (frappés et perdus).
Il est assez navrant qu'un phoque soit tué pour faire un chapeau de fourrure ou des gants - mais  mourir pour rien du tout ? Cela montre à quel point cette chasse est vraiment inhumaine !!  ... et cela me laisse sans voix et profondément attristé. 

Je viens donc de nouveau vers vous pour vous demander de nous aider SVP  à mettre fin à ce massacre brutal et inutile. Vous pouvez faire que leur mort signifie quelque chose....

FAIRE UN DON


Le gouvernement canadien clame que l'abattage annuel de phoques est "une chasse gérée humainement, professionnellement"

Mais nos données montrent que ce n'est tout simplement pas vrai !

Le dernier rapport de la glace l'a prouvée avec cette histoire de refroidissement :

"Nous avons également vu des bébés phoques  tués et laissés sur la glace - sans leur peau enlevée. Des milliers d'autres ont été dépouillés, mais leurs cadavres ont gelé - abandonnés sur la glace au milieu d'une marre de sang."

Pouvez-vous imaginer faire une promenade dans les bois et trouver des carcasses d'animaux morts, décomposés sur le sol de la forêt tout autour de vous? Le gouvernement ne permettrait pas ce meurtre horrible et inutile - la police sera appelée, et les arrestations seraient faites. Mais la chasse au phoque - ils la permettent non seulement, ils la subventionnent !

Naturellement, la glace par la suite fond ou flotte au loin à la mer, et la preuve de cette horrible cruauté est perdue à jamais. Et c'est pourquoi il est vital que nos observateurs restent sur la glace pour collecte des images vidéo et des éléments pour preuves. Nous utilisons ces preuves pour raconter la vraie histoire. Mais nous avons besoin de votre aide pour maintenir notre équipe à l'extérieur et pour alerter le monde au sujet de cette tragédie.


Le monde regarde intensément cette année la chasse, et je suis certain que la collecte de preuves, parlera d'elle-même : 

Elle aidera à convaincre le Parlement européen d'adopter l'interdiction du commerce des produits dérivés de phoque au sein de l'UE 

Elle sera utile pour le projet de loi historique du sénateur canadien Mac Harb pour mettre fin à la chasse commerciale au phoque.

Merci pour les efforts de l'IFAW :  la Russie a récemment interdit l'abattage des phoques de moins d'un an - un grand pas en avant pour les phoques - et maintenant il est temps pour le Canada d'adopter leur propre interdiction de la chasse au phoque.

De plus, il contribuera à convaincre les autres pays à suivre l'exemple des États-Unis, l'Italie, l'Allemagne, la France, la Belgique, les Pays-Bas, et de nombreux autres pays qui ont d'ores et déjà interdit les produits de phoque ou annoncé leur intention de le faire.

S'il vous plaît, aidez-nous en l'honneur des victimes oubliées de cette brutale et insensée chasse en faisant un don aujourd'hui. Tout montant de rechange, vous pouvez vous aider.

... Pour les «frappés et perdus" et les centaines de milliers d'autres phoques qui seront tués cette année,

Je vous remercie du fond du coeur.


Fred O'Regan
IFAW CEO
_________________

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 12:07





Le 6 Mars 2009
, le secrétaire de l'intérieur des États-Unis Ken Salazar, (secrétaire de l'administration Bush) a approuvé le plan visant à éliminer les loups gris de l'Idaho et du Montana de la listes des espèces en voie d'extinction  - une décision qui pourrait conduire à la mort  plus de 1000 loups !

Aidez-nous à sauver ces loups ! Remplissez le formulaire en ligne pour exhorter le président Obama à arrêter le plan de Salazar et à maintenir la Loi sur la protection des espèces menacées d'extinction pour les loups gris de l'Idaho et du Montana.

SIGNER LA PETITION

Merci pour les loups gris


NB :

Vous et moi savons trop bien qu'il n'y a pas un instant à perdre. Sans protection fédérale, il n'y a pas de garantie de survie pour les loups. En fait, en 4 mois l'année dernière, 110 loups ont été tués, y compris Limpy, l'un des plus charismatiques loups admiré et aimé par les observateurs d'animaux sauvages  du monde entier.

VIDEO EN MEMOIRE DE LIMPY :

Repost 0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 18:32





Le mois dernier, le Secrétaire de l'Intérieur Ken Salazar a approuvé le  plan de l'administration Bush et a retiré les loups gris du Montana et de l'Idaho de la liste des espèces en voie d'extinction.

Cette décision laisserait les loups vulnérables face aux chasses soutenues par l'État, à un moment où la population de loups du Yellowstone  a diminué de 27 % cette dernière année, et plus de 70 % des louveteaux sont morts de maladie -- un des taux les moins élevés de survie jamais enregistrés.

Sans protection fédérale,  plus de 600 loups du Parc National du Grand Glacier au Yellowstone pourraient  être tués.

NRDC va déposer une action en Cour fédérale pour bloquer cette politique désastreuse, et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant sur les progrès de notre cause.

Source : NRDC

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 15:03
Plus de 17200 phoques du Groenland tués en deux jours...
Phoque du Groenland, le 25 mars 2009
crédit : IFAW / Stewart Cook



Le Ministère canadien des Pêches et Océans (MPO) va fermer la première zone de la chasse aux phoques aujourd’hui, après que le premier groupe de chasseurs a déjà tué 17 200 phoques du Groenland. Le MPO se prépare à rouvrir la chasse dans une autre région du Golfe du Saint-Laurent ce vendredi.


Chasse aux phoques du Groenland le 25 mars 2009
© IFAW / Stewart Cook


La chasse aux phoques commerciale du Canada a commencé quelques semaines à peine avant que les pays membres de l'UE n'examinent une interdiction du commerce des produits dérivés du phoque.
De récentes études économiques indiquent que le marché de la fourrure de phoque est saturé, ce qui a provoqué une chute des prix de près de 50%. Les pelletiers signalent que les ventes de peaux de phoques se sont quasiment arrêtées fin 2007. Début 2009, elles ne semblent toujours pas avoir repris.

Cette chasse aux bébés phoques du Groenland est le plus grand massacre de mammifères marins au monde. Cette année, la limite des totaux admissibles des captures commerciales (TAC) a été fixée à 280 000 phoques, ce qui est injustifiable.

Les observateurs d'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux) viennent à peine de rentrer après avoir assisté au massacre des bébés phoques du Groenland, dans le cadre de la chasse commerciale aux phoques qui a débuté cette année.

"Aujourd’hui, nous avons assisté à un exemple classique de la cruauté inhérente à cette chasse. Un phoque blessé, ensanglanté, s'est échappé dans l'eau avant qu'un chasseur ne puisse l'atteindre. Le chasseur a essayé de l’extraire de l’eau par les nageoires postérieures, mais ce dernier a quand même réussi à glisser dans l'eau," précise Cheryl Jacobson, observatrice de la chasse pour IFAW. Ce phoque blessé va très probablement mourir sous l'eau et, aussi incroyable que cela puisse paraître, cette mort ne sera même pas répertoriée dans le nombre de prises officiel."

"Je suis persuadée que nous rassemblerons assez de preuves filmées démontrant aux décisionnaires européens les faits de brutalité qui illustrent la dure réalité de la chasse aux phoques commerciale du Canada. Celle-ci est d'une cruauté inacceptable," a déclaré Sheryl Fink, chargée de recherches auprès d'IFAW.

« En raison de la concurrence qui caractérise cette chasse, les chasseurs se hâtent pour assommer autant de phoques que possible dans un temps très limité. Cela combiné à une glace très glissante, nous constatons rapidement une négligence du respect des normes relatives au bien-être animal, qui cède le pas sur le profit," ajoute S.Fink »

SOURCE


Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article