Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 14:58

crédit : Fabien Rypert


Le 2 avril, on célébrera le 30e anniversaire de la directive «Oiseaux», premier texte législatif de l'UE en faveur de la protection de la nature. Ce texte est l’une des plus grandes réalisations de la politique européenne dans le domaine de l'environnement et se trouve au cœur de la stratégie de l'UE visant à enrayer la régression de la biodiversité.



La directive «Oiseaux» a joué un rôle clé dans l'inversion du déclin de certaines espèces d'oiseaux les plus menacées d'Europe, notamment grâce au réseau de zones de protection spéciale (ZPS) qu’elle a permis de mettre en place. Grâce à l'action ciblée de l'Union européenne, des gouvernements nationaux, des défenseurs de l'environnement et des bénévoles dans le cadre de la mise en œuvre de la directive sur le terrain, l'avenir de nombreuses espèces d’oiseaux est maintenant bien moins sombre. Il s'agit notamment de la spatule blanche (Platalea leucorodia), du pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) et de l'aigle impérial ibérique (Aquila adalberti). Il existe aujourd'hui près de 5 000 ZPS. Elles couvrent plus de 10 % du territoire de l'UE et font partie intégrante du réseau écologique Natura 2000. La directive «Oiseaux» est un excellent exemple de partage des responsabilités et de coopération entre les 27 États membres.

M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet: «La directive “Oiseaux” est l'un des plus grands succès de la politique européenne dans le domaine de l'environnement. C'est une expression concrète de notre engagement en faveur de la préservation de la biodiversité mondiale. Outre qu’ils présentent une beauté intrinsèque et qu’ils constituent une part inestimable de notre patrimoine naturel, les oiseaux sont aussi des indicateurs essentiels de l’état de l'environnement. Les oiseaux sauvages d'Europe ont grandement bénéficié des normes exigeantes établies par la directive. Il reste encore d'importants défis à relever afin d'assurer la vitalité à long terme des populations d'oiseaux. La directive “Oiseaux” a toujours autant de pertinence aujourd'hui qu'il y a 30 ans et elle jouera encore pour de nombreuses années un rôle clé dans la mise en œuvre de notre politique en faveur de la biodiversité.»

LIRE L'ARTICLE

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 14:12

lespetitsoiseaux

Savez-vous quelle distance parcourent en une journée les petits oiseaux migrateurs ? Les scientifiques qui ont mené une étude à ce sujet ont été grandement surpris d’apprendre que ces petits êtres à plumes se déplacent sur la même distance que les gros oiseaux, nous rapportent La Presse canadienne.


L’étude dont les résultats ont été publiés dans la livraison de la revue Science en fin février dernier, portait sur la vitesse de migration de la grive des bois et de l’hirondelle noire, deux petits oiseaux qui pèsent à peine 50 grammes. Pour ce faire, les scientifiques ont équipé quelques passereaux d’un dispositif de géolocalisation qui doit renseigner sur leur itinéraire et leur vitesse de déplacement dans une journée. L’exploitation des données recueillies a montré ensuite que ces petits oiseaux peuvent parcourir en une seule journée jusqu’à 480 km, une distance largement au-dessus de l’estimation des scientifiques à 145 km. Ainsi l’on peut comprendre que le voyage se fait de façon très rapide et au retour plus qu’à l’aller. En effet, alors qu’un oiseau quittait le territoire brésilien vers la mi-avril, il est déjà de retour en Pennsylvanie vers la fin du mois. Bridget Stutchburry, professeur de biologie à l'université de York à Toronto, l’un des co-auteurs de cette étude, explique ceci par le fait que les oiseaux ont hâte de nidifier et de couver avant de répartir pour un nouveau voyage.


Pour Helen James, ornithologue au Museum d'histoire naturelle du Smithsonian, il s’agit d’une avancée considérable dans la compréhension des migrations d'oiseaux et particulièrement pour la conservation des petits oiseaux.


S
OURCE

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 07:48

 

Western gray whale



La baleine grise de l'Ouest est au bord de l'extinction car continuellement menacée par l'exploitation pétrolière et gazière, l'enchevêtrement dans les engins de pêche, les collisions avec les navires et la chasse par des pêcheurs japonais.

Ces créatures ont failli disparaître dans les années 1970, mais un petit nombre - environ 130 - sont actuellement recensées. Mais leur principal point d'alimentation  en été, les eaux au large de l'île de Sakhaline dans l'Extrême-Orient russe, est une région en cours d'élaboration par l'industrie pétrolière et gazière.

L'année dernière, le nombre de baleines recensées a été plus bas que la normale. Selon les experts, cela peut être dû au sous-bruit produit par l'exploitation pétrolière et gazière dans la région. Ceci est une cause de préoccupation majeure car la population ne compte que de 25-35 femelles reproductrices restantes.

Le WWF exhorte les entreprises impliquées à Sakhaline - Exxon, Shell, Gazprom, Rosneft et BP - de reporter  tout développement jusqu'à ce qu'une commission d'experts ait évalué l'impact sur les baleines grises occidentales et fait des recommandations sur la poursuite du développement dans la région.

Le WWF exige également que les compagnies évitent toutes activités futures à l'intérieur de la nouvelle réserve fédérale marine de Sakhaline.

Veuillez svp signer NOTRE PETITION pour inviter les compagnies à agir de façon responsable et leur demander d'assurer la survie des espèces en voie de disparition.

Merci pour votre soutient
Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 12:15

 


RAPPEL


Dans une pause pour le sauvetage des jaguars, le CENTER FOR BIOLOGICAL DIVERSITY vient de gagner l'affaire en justice visant à rejeter la décision du gouvernement fédéral refusant l'habitat essentiel et un plan de reconstitution de la population de jaguars aux Etats-Unis.

Cela signifie que nous avons une nouvelle chance de sauver le jaguar avec les deux outils essentiels dont nous avons besoin pour la lutte contre leur disparition dans ce pays. Cela signifie que d'ici l'année prochaine, le gouvernement fédéral devra émettre une nouvelle décision au sujet de la protection du jaguar  - qui respecte la science et les besoins pour la survie l'espèce.

Et cela pourrait très bien signifier la réintroduction des jaguars aux États-Unis - tout comme le Centre lors de son tout premier procès en 1989, a forcé le Fish and Wildlife Service à réintroduire le loup mexicain.

Un jour, les jaguars comme Macho B, qui sont morts inutilement en moins d'un mois en raison d'une mauvaise gestion, pourront vivre libres et  prospérer de nouveau dans le sud-ouest américain.

Avec nos remerciements pour tout ce que vous faites pour soutenir notre travail pour les jaguars et d'autres espèces menacées d'extinction,

Kierán Suckling
Executive Director
Center for Biological Diversity

http://www.biologicaldiversity.org/

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 11:33

 

Comme cette NOUVELLE VIDEO de la Humane Society le montre, depuis la semaine dernière, des milliers de bébés phoques sans défense ont été brutalement matraqués à mort. La vidéo montre la preuve de la cruauté qui se passe actuellement.
Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:00

Plusieurs pieds de "sabline à grandes fleurs", une plante en voie de disparition, viennent d'être réintroduits mardi en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Cette opération, préparée depuis une décennie, est menée sous l'égide du Muséum national d'histoire naturelle et préparée.
 
La « sabline à grandes fleurs »
 
La "sabline à grandes fleurs" (Arenaria grandiflora) est une plante montagnarde aux petites fleurs blanches, survivante de l'ère glaciaire.
 
Elle a disparu ces dernières années du site du Mont Chauvet, en forêt de Fontainebleau, où elle était connue depuis la fin du XVIIe siècle, explique Philippe Bardin, responsable de l'unité de conservation du Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) à l'AFP. Un seul pied subsiste sur un autre site dans cette forêt.


sabline à grandes fleurs


 
Un travail acharné pour sauver cette plante
 
Pour mener à bien l'opération, des tiges ont été prélevées au Mont Chauvet quand la disparition de la plante a été constatée à la fin des années 1990. Le CBNBP est aussi allé chercher de la « sève neuve » près de Tours, dernier lieu avec Fontainebleau où vit une "population de plaine" de cette plante montagnarde.
 
Des cultures in vitro ont permis d'obtenir des pieds "purs" des deux sortes, dont "500 à 800 seront réintroduits" en forêt où ils se croiseront naturellement, explique M. Bardin.
 
Ce sont 23 élèves de CM2 de l'école de Thiais (Val-de-Marne) qui ont eu l'honneur de mettre en terre les plants. Action qui vient récompenser l'aboutissement d'un projet pédagogique entamé en janvier et durant lequel ils ont fait des "travaux pratiques" (culture in vitro, tamisage des graines) au conservatoire, et étudié en classe la reproduction des plantes.
 
En juin, "ils reviendront voir la plante en fleurs" et vérifier que les pieds ont "bien pris", affirme leur enseignante, Cécile Detroussel.

SOURCE

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 09:00

DR18,5 tonnes de bulbes de perce-neige, une espèce de fleurs protégée dans la région Centre, ont été saisies en Indre-et-Loire par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).
 
Cette saisie conclut trois semaines de surveillance. Les agents du service départemental de l'Indre-et-Loire de l'ONCFS ont interpellé, le 26 mars, en collaboration avec la gendarmerie, un poids-lourd hollandais chargé de 10 tonnes de bulbes de perce-neige.
 
Les perquisitions ont aussi permis de découvrir 8,5 tonnes de bulbes arrachées frauduleusement sur les terrains sableux bordant la Loire, encore stockées sur le terrain des trafiquants.
 
Le montant du trafic est évalué à plus de 100.000 euros: achetés à 1 euro le kilo aux arracheurs, les bulbes peuvent être revendus 4 à 6 fois plus cher.
 
Le chauffeur du poids-lourd, ainsi que trois personnes issues de la communauté des gens du voyage, ont été placés en garde à vue, précise l'ONCFS

source

Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 20:00




A sa sortie de Washington, l'ancien président Bush a proposé un plan qui permettrait non seulement de donner la quasi-totalité de l'océan Arctique à "Big Oil" menaçant les indigènes en Alaska  et la faune arctique, mais aussi les États-Unis s'engagent à continuer d'être un plomb pour la cause du changement climatique mondial.

Cependant, nous avons l'occasion de mettre fin à ces plans. S'il vous plaît, exhortons Ken Salazar, le nouveau Secrétaire de l'Intérieur, et le Minerals Management Service Arctique à arrêter les projets pétroliers et gaziers et à garder l'engagement de la nouvelle administration à inverser le changement climatique, la protection des zones écologiques importantes, et le respect des droits des cultures autochtones.
  

Pacific Environment a été témoin de gisements "offshore" de pétrole et de gaz détruisant les communautés, perturbant les cultures indigènes traditionnelles, le sol des plages, et tuant d'innombrables oiseaux, des mammifères marins, des poissons et d'autres animaux sauvages. L'Arctique est particulièrement vulnérable aux effets du forage "offshore". Avec la mer de glace brisée et les eaux répandues qui sont dangereuses pour des plates-formes pétrolières, pipelines et pétroliers, la menace de déversements d'hydrocarbures, pour lesquels il n'existe pas de technologie à disposition pour nettoyer, est constante.      
   

Nous avons l'occasion de prévenir ces catastrophes dans les mers arctiques. Rejoignez-nous dès aujourd'hui, en parlant à l'encontre du forage en mer dans l'Arctique.

PETITION

Merci pour la faune

Repost 0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 06:00




Sauvez la loi, Sauvez l'ours polaire !

Les ours polaires sont en train de mourir et seront bientôt entièrement anéantis si nous ne prenons pas immédiatement des mesures pour freiner le réchauffement de la planète.

Une décision de dernière heure de George W. Bush a considérablement affaibli la protection de l'ours polaire et d'autres espèces en vertu de la Loi sur les espèces menacées d'extinction par l'émission de règlements pour réduire les protections de l'ours polaire et en exemptant les émissions de gaz à effet de serre - le danger numéro 1 pour l'ours -- - de la réglementation.

Au Congrès, cependant, vient de passer une loi spéciale du président Barack Obama permettant à son Secrétaire de l'Intérieur Ken Salazar d'avoir 60 jours pour annuler les dégâts des règlements de Bush d'un coup de stylo.

S'il vous plaît, signez la pétition et transmettez la à vos contacts aujourd'hui.

Avec votre aide, nous allons atteindre notre objectif d'obtenir 50.000 signatures et de convaincre le Secrétaire de l'Intérieur Salazar de révoquer les règlements de Bush avant le 9 Mai 2009.

SIGNER LA PETITION

Merci pour les ours et la planète

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 00:50






Je m'oppose fermement à tout projet de votre agence de procéder à des ventes de bails 209, 212, 217 et 221 dans la mer de Tchoukotka et de Beaufort de l'océan Arctique.

L'écosystème marin de l'Arctique est sensible non seulement pour les ours polaires, mais également pour les morses, les phoques, les baleines et les centaines de milliers d'oiseaux migrateurs qui se reproduisent le long de la côte. Ces domaines sont aussi essentiels pour la subsistance des indigènes habitants de la région.

En l'absence de méthodes pour nettoyer les déversements d'hydrocarbures dans ces eaux glacées, il est irresponsable d'approuver toutes nouvelles activités pétrolières et gazières dans la région. Les espèces de l'Arctique sont déjà ébranlées par les graves effets du réchauffement climatique sur leur habitat et les populations. Même le gouvernement lui-même, des scientifiques du National Marine Fisheries Service, ont conclu que le programme de pétrole et de gaz n'a pas suffisamment de garanties, et l'ont contesté.

Je vous demande instamment de mettre fin à toute nouvelle vente de bail jusqu'à ce qu'un programme de développement complet de conservation ait été préparé, basé sur une évaluation scientifique complète de la santé, de la biodiversité, et du fonctionnement de ces écosystèmes arctiques précieux et fragiles.

SIGNER LA PETITION

Merci pour l'Arctique et sa faune

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article