Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 11:13

Le Ministère des Ressources Naturelles de la Russie vient d'annoncer l'interdiction de la chasse aux bébés phoques âgés de moins d'un an. Les écologistes saluent cette décision.
 
Le ministère avait déjà interdit la chasse aux bébés phoques de moins d'un mois en février sur demande du Premier ministre Vladimir Poutine.
 
La fin d'une chasse « insensée et cruelle »
  
« La chasse sanguinaire est désormais interdite dans notre pays comme dans la plupart des pays développés, c'est une mesure importante pour préserver la biodiversité en Russie », souligne le ministre des Ressources naturelles Iouri Troutnev.
  
Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) salue la décision du ministère de mettre un terme « à une pratique insensée et cruelle ».


Phoque



Protéger les bébés phoques
 
En Russie, la population des bébés de l'espèce des phoques du Groenland, tués en particulier pour leur fourrure, a baissé de plus de 60% en cinq ans à 120.000 en 2008, contre 330.000 en 2003, selon Anna Filippova, porte-parole de l'IFAW.
  
Quelque 13.500 bébés phoques ont été tués en 2008 contre 6.000 en 2007, selon la même source.
  
Une campagne internationale de défenseurs des animaux est actuellement en cours contre la chasse aux phoques, thème dont s'est aussi saisi le Parlement européen.
  
Les pays où cette chasse est pratiquée sont le Canada, le Groenland, l'Islande, la Norvège, la Namibie, les Etats-Unis, et au sein de l'UE, la Suède, la Finlande et le Royaume-Uni.

SOURCE
   
 

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 06:12


Une campagne visant à recueillir 1 million de signatures: "Un million de personnes pour les singes"

 

Les forêts tropicales disparaissent à une vitesse excessive, et avec eux les dernières populations de grands singes. Tous les spécialistes sont unanimes : si nous ne faisons rien, gorilles, chimpanzés et bonobos auront disparu d'ici le milieu du 21e siècle. La situation des orang-outans est encore plus dramatique, dans 20 ans, ils n'existeront peut-être plus que dans les zoos. Aujourd'hui, il est important d'être actif afin de mettre fin à cet Écocide ! Nous, citoyens de la Terre, demandons à nos gouvernements et autorités internationales d'accepter en raison de leur supériorité hiérarchique, le devoir de sauvegarder et de protéger les primates.

Signatures : 1′000′000  

Adressée à : gouvernements, organisations internationales, ONU

SOURCE


Les forêts tropicales disparaissent à un rythme effréné et avec elles les dernières populations de grands singes. Tous les spécialistes sont unanimes : si nous n’entreprenons rien, gorilles, chimpanzés et bonobos auront disparu d’ici le milieu du 21e siècle. Pour les orangs-outans la situation est encore plus dramatique ; dans vingt ans ceux-ci pourraient bien ne plus vivre que dans des zoos.   

Il est aujourd’hui urgent de se mobiliser pour stopper cet Ecocide ! Sauver les grands singes, c’est sauver les forêts tropicales, un écosystème essentiel pour la planète. La disparition à grande échelle de ces forêts, résultant d’une exploitation effrénée et sans aucune limite, met en péril non seulement la survie de cet écosystème et de sa biodiversité associée, mais aussi celle des peuples indigènes en dépendant et pose de graves problèmes environnementaux. La déforestation est aujourd’hui une cause majeure d’émission de gaz à effet de serre et donc du réchauffement climatique. La disparition de la forêt tropicale sera immanquablement le prélude à celle d’Homo sapiens sapiens, l’Homme moderne. Le temps est venu de réagir et d’agir … avant qu’il ne soit trop tard !   

Nous, citoyens de la Terre, demandons à nos gouvernements et aux instances internationales d’accepter comme devoir suprême de sauvegarder et protéger les primates et de tout mettre en œuvre pour :

  1. Exiger une gestion durable et respectueuse de l’environnement des forêts tropicales, habitats des grands singes        
  2. Interdire toute importation de bois tropicaux non reconnus comme provenant d’un commerce respectueux de l’environnement répondant aux critères établi par la certification FSC        
  3. Contribuer à la mise en place d’exploitation de ressources minières (or, pétrole, diamant, coltan, fer…) respectueuses de l’environnement et des populations locales        
  4. Faire cesser le braconnage de grands singes ainsi que le trafic de «viande de brousse» associé et celui de jeunes individus vendus comme «animaux de compagnie»        
  5. Réaliser des contrôles sévères afin de respecter les points 2, 3 et 4 de ce manifeste auprès des entreprises travaillant en zone tropicale, notamment celles dont le siège social est établi dans nos pays occidentaux respectifs        
  6. Engager des moyens financiers importants pour la mise en application des clauses 1. à 5., en développant notamment des projets de gestion durable avec les populations locales.

    SIGNER LA PETITION

    Merci pour les singes et la nature
Repost 0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 06:05



Les pirates ont été caractérisés par Hollywood comme des décideurs charismatiques, drôles et surtout sans danger. Mais, cela ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Alors que Jack Sparrow fait rire dans les films, de véritables pirates naviguent à travers les océans, pillant et détruisant tout sur leur passage : les poissons, leur habitat et les mammifères marins.

Ces pirates modernes ferment les yeux sur les règles et les règlements. Ils capturent ce qu'ils veulent capturer (y compris les poissons en danger) en utilisant tous les moyens nécessaires. Ils utilisent des méthodes de pêche nocives qui endommagent les habitats marins, blessant ou tuant les tortues et autres animaux marins.

La bonne nouvelle est que nous pouvons avoir une fin heureuse en arrêtant la pêche pirate et vous pouvez aider. Passez à l'action et  demandez aux États-Unis d'aider à fermer les échappatoires que les pirates utilisent pour mettre leur butin sur le marché. Les gens ont besoin de savoir si l'achat des produits de la mer provient de pêcheurs pirates. Si nous pouvons nous armer de connaissances, nous pouvons mettre ces pirates en faillite.

Agissez dès aujourd'hui !

EN SIGNANT CETTE PETITION



Traduction de la lettre type que vous enverrez en signant cette pétition :

"Je suis très préoccupé(e) par l'impact négatif de la pêche pirate (ou INN) sur les océans. En tant que consommateur(rice), je dois être sûr(e) que mes achats ne nuisent pas à l'environnement. Les entreprises actives dans la pêche pirate utilisent des failles dans la gestion de la pêche et du droit pour mettre leurs produits de la mer sur le marché. Ces lacunes doivent être fermées, et avec le fort leadership des États-Unis, elles peuvent l'être.

Cette année, l'Organisation des Nations Unies discutera et prendra  des mesures sur les questions de la pêche INN.

Les préoccupations sont les suivantes :

- Améliorer le suivi des produits de la mer du navire au magasin - La vérification de la chaîne de possession de tous les produits de la mer sauvage depuis le point de capture est une étape essentielle dans la quête mondiale pour mettre fin à la pêche INN. Un enregistrement mondial accessible au public, des navires et des sociétés impliqués dans les activités de pêche INN doit être établie.

- Eliminer les transbordements de navires pirates à d'autres navires - Afin d'assurer une traçabilité totale du poisson et des produits, l'utilisation de sanctions commerciales doivent être un instrument de la politique américaine. Les Etats-Unis doivent en faire une infraction pour les entreprises américaines qui font des affaires avec des entreprises impliquées dans la pêche INN.

- Eliminer l'accès des pirates aux ports - Le gouvernement américain doit soutenir les mesures de contrôle de l'État du port, y compris en interdisant l'accès aux ports, non seulement pour les navires de pêche, mais aussi le soutien de tous les navires qui transbordent et font des opérations d'approvisionnement INN. Comme c'est le cas dans notre guerre contre le terrorisme, il ne doit être laissé aucun «sanctuaire» aux pirates pour l'exercice de leurs activités.

Merci de considérer ma demande d'être un chef de file mondial sur la fin de la pêche pirate. J'ai hâte de vous entendre sur le leadership américain dans la lutte contre les pirates et l'aide à protéger l'océan et ses précieuses ressources."

Merci pour l'Océan et ses précieuses ressources ....

Repost 0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 01:00



Un nombre croissant de cadavres mutilés de Marsouins, mesurant en moyenne 1,50 mètres, se sont échoués au cours des derniers mois sur les plages de Texel, une île au nord-est de la métropole néerlandaise. Ecomare, le centre de Wadden et de la mer du Nord, expliquent que le massacre des animaux d' un total de 120 échouages ces derniers mois, peut être attribué aux navires de pêche danois qui opéraient le long de la côte néerlandaise au cours de la période d'hiver.

Les pêcheurs souvent tuent et découpent les marsouins pris dans leurs filets, au lieu de couper les filets autour des animaux pour les libérer. Selon de nombreux rapports du directeur d'Ecomare, Just van den Broek, de nombreux marsouins échoués ont été mutilés, apparemment dans le but de les faire couler au fond de la mer plus rapidement.

Bien que les mammifères marins soient protégés par la loi, ceux qui exploitent des navires de pêche souvent choisissent la méthode la moins coûteuse et la plus facile pour se débarrasser des "prises accidentelles" afin de protéger leurs investissements et leur bénéfices. Dans les 3 derniers mois, plus de 100 marsouins de Harbor tués se sont échoués sur les plages néerlandaises, comparativement à un total de 46 dans toute l'année 2008. Près de la moitié de ceux-la ont été éventrés et / ou ont été mutilés.

Bien que la Royal Netherlands Institute For Sea Research (NIOZ) ait envoyé une lettre au ministre néerlandais de la pêche et de l'Environnement au sujet de la situation, il est clair que cette situation alarmante a besoin d'une réponse rapide et concise. Les accords internationaux, ainsi que le droit néerlandais donnent clairement les possibilités de poursuivre les responsables.
Si les autorités néerlandaises, ainsi que les groupes de protection du milieu marin unissent leurs forces pour aller jusqu'au bout, nous espérons que ces malheureuses et magnifiques créatures obtiendront la justice qu'elles méritent.

S'il vous plaît, montrez votre soutien en demandant au ministre néerlandais de poursuivre cette cause.
Les noms inscrits sur la pétition seront remis au ministre néerlandais de la pêche et de l'environnement pour montrer l'appui à l'action rapide et concise dans la résolution de cette question.

===> SIGNER LA PETITION

Merci pour les marsouins

Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 22:55




60 jours pour la sauvegarde de l'ours polaire !

La semaine dernière, le Congrès a adopté - et le président Obama a signé la loi - le projet de loi donnant au secrétaire de l'Intérieur, Ken Salazar, le pouvoir d'annuler immédiatement la réglementation de l'administration Bush qui éliminerait les protections essentielles pour l'ours polaire en vertu de l'ESA (Loi sur les Espèces Menacées). Toutefois, dans le cadre de la loi, si Salazar ne retire pas la réglementation Bush dans les 60 jours, les règlements restent en vigueur et l'ours polaire est privé de la protection juridique dont il a besoin pour survivre.

Le secrétaire Salazar doit agir immédiatement, ou nous allons perdre cette précieuse occasion de corriger instantanément l'une des pires attaques de Bush contre l'environnement. S'il vous plaît signez la pétition à Salazar et demandez-lui qu'il annule les règlements de Bush nuisant à l'ours polaire.

Le Secrétaire Salazar a besoin de vous entendre parler aujourd'hui - s'il vous plaît prenez aujourd'hui des mesures d'alerte et diffusez la présente pétition.


VOICI LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ EN SIGNANT :


S'il vous plaît restaurez la protection des ours polaires

Monsieur le Secrétaire Salazar:

Je m'oppose fermement aux règlements illégaux et illogiques de l'administration Bush en vertu de l'article 4 (d) et l'article 7 de l'ESA qui permet de réduire les protections pour les ours polaires et de créer une exemption pour les émissions de gaz à effet de serre.

Je vous demande de retirer immédiatement ces règlements, à l'intérieur de la fenêtre des 60 jours prévus par le Congrès en vue de leur suppression. La Loi sur les espèces menacées a fait ses preuves de succès en réduisant toutes les menaces aux espèces, et cela n'a absolument aucun sens, scientifiquement ou légalement, d'exempter les émissions de gaz à effet de serre, qui sont la principale menace pour l'ours polaire, de la réussite de cet système.

Je vous demande instamment de prendre cette importante étape dans le rétablissement de l'intégrité scientifique du ministère de l'Intérieur par l'abrogation des règlements illégaux de Bush réduisant la protection pour les ours polaire.

===> SIGNER LA PETITION

Merci pour les ours polaire ...

ATTENTION SVP : veuillez sélectionner "OTHER" dans la rubrique State/Province

Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 16:20




SOURCE

L'Association FOUR PAWS (QUATRE PATTES) a transféré sept lions de parcs  zoologiques européens dans un sanctuaire de grands félins sud-africain, LIONSROCK le vendredi. Les quatre lions d'autriche, avec leurs homologues de Roumanie, peuvent enfin vivre leur vie en fonction de leurs besoins naturels.
 

En Autriche, les lions ont été l'une des principales attractions d'un zoo privé en Carinthie, dans le sud de l'Autriche. Laas (13), Suga (16), Bonnie et Clyde (7) ont été élevés par leurs propriétaires. Le zoo ne se conformant plus aux normes modernes  n'a pas été en mesure de financer les modifications nécessaires pour rester ouvert. Il a fermé en 2008. En Octobre de la même année, FOUR PAWS a été contactée par les propriétaires pour lui demander d'offrir aux lions un nouveau foyer.
   
 Les propriétaires ont fait tout leur possible pour soigner les lions. Toutefois, cette affaire montre une fois de plus que les animaux sauvages ne devraient jamais être gardés en captivité. Nous sommes fiers de pouvoir offrir aux lions un nouvel accueil qui répond à leurs besoins, et leur donne une vie meilleure.

Un nouvel avenir attend également les trois lions de Roumanie. Octavian (6), Cezar (15) et Aurica (6) ont été détenus dans un zoo de Tecuci, en Roumanie. Ce zoo a fermé en Octobre 2007 parce qu'il ne respectait plus les normes européennes. Ces lions, aussi, ont maintenant trouvé un nouveau domicile à LIONSROCK. 
  
 LIONSROCK offre aux animaux en captivité un environnement qui répond à leurs besoins, mais là ils sont à l'abri des prédateurs. Ces sept lions ont maintenant la chance d'une vie meilleure, mais il y a encore beaucoup d'animaux sauvages à travers le monde qui souffrent en captivité.    
  
La première étape a conduit les félins à l'aéroport de Francfort, puis par avion à l'aéroport OR Tambo de Johannesburg. Après dix heures de vol, les animaux ont été chargés dans un camion pour la dernière étape du voyage. Trois heures plus tard, ils ont atteint leur destination - le sanctuaire pour félins, près de Bethléem, dans la province sud-africaine de l'État libre.    
  
Ce n'est que la première étape de la vie nouvelle des lions à LIONSROCK. Dans les six prochains mois, ils seront soigneusement contrôlés et recevront tous les soins de santé nécessaires. Ils seront ensuite déplacés vers des enclos plus grands où ils pourront vivre dans la paix et la dignité pour le reste de leur vie.   



Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 10:45

 

Avec moins de 2000 couples reproducteurs restant, le colibri émeraude (Honduras Emerald Hummingbird) est considéré comme l'oiseau le plus menacé d'Amérique centrale et l'une des espèces de colibris les plus menacées au monde. LE TEMPS EST VENU !

S'il vous plaît, aidez à sauver ce magnifique et rare oiseau de l'extinction par l'appui de sa classification en tant qu'espèce menacée.

Le colibri du Honduras (Amazilia luciae) vit uniquement dans les rares forêts sèches d'épineux du Honduras. L'habitat unique et fragmenté de ce colibri comprend une très petite région du pays qui est rapidement détruite par l'expansion de l'agriculture et par le pâturage du bétail.

Cette pétition rassemble Ecologic Development Fund, The Hummingbird Society et The Hummingbird Conservancy et d'autres qui collectivement cherchent à rassembler suffisamment de signatures pour lancer le processus de classification de cet oiseau sur la liste des espèces menacées. L'identification légale de son statut menacé aidera les efforts pour établir l'appui requis pour inviter le gouvernement hondurien à développer les mesures de conservation assurant que son habitat reste viable. Il faudra également que les organismes fédéraux des États-Unis garantissent que tous les projets réalisés ou financés par le gouvernement des États-Unis ne mettent pas en péril l'existence de cette espèce de colibri.

Votre signature ajoutera de la force aux efforts qui visent  à établir l'habitat des espèces comme légalement protégé, en donnant l'espoir pour la survie de cet oiseau-mouche brillamment coloré.


===>SIGNER LA PETITION

Merci pour le colibri émeraude du Honduras



Voici la lettre que vous enverrez en signant cette pétition :

"Monsieur le Secrétaire Kempthorne,

Je vous écris pour vous demander respectueusement de lister le colibri émeraude du Honduras (Amazilia luciae) comme espèces menacées ou en danger dans le cadre de la ESA (Loi Fédérale sur les Espèces Menacées), 16 USC § 1531 et suiv. Cette action constituera une protection plus large pour le colibri émeraude et aidera à renforcer la sensibilisation sur les populations précaires de ces oiseaux et renforçant les efforts de conservation pour protéger les écosystêmes des forêts sèches d'épineux dans lesquels vit le colibri émeraude.

Le colibri émeraude du Honduras se trouve uniquement dans trois petites régions fragmentées dans l'ouest du Honduras, les vallées de Aguán et Agalta. Les estimations montrent que seulement entre 500 et 2000 couples reproducteurs y demeurent. Leur habitat de forêt sèche d'épineux est l'un des écosystèmes les plus menacés au Honduras et continue de disparaître à un rythme alarmant.

Comme le rapport de "l'USAID Biodiversity Assessment" pour le Honduras conclut: "Cette forêt sèche est une forêt unique qui représente l'ensemble de l'habitat d'une espèce unique et endémique, le colibri Émeraude ... et elle est brûlée à un tel rythme que les écosystèmes de la forêt sèche identifiés en 2002 dans le Plan de la végétation des écosystèmes du Honduras, n'existent plus. "

Ce magnifique oiseau est conduit à l'extinction car son habitat est détruit par des pratiques agricoles non durables et l'expansion des pâturages du bétail. En outre, un projet de route coupant le fragile habitat du colibri émeraude en deux décimera sans aucun doute leur population fragile, accélérant son extinction.

Les principales communautés des vallées de Aguán et Agalta sont prêtes à assumer un rôle de leader dans la prévention de cette extinction, mais ils ont besoin de plus de soutien. La proposition de mesures de conservation inclut la création d'un réseau de zones protégées, en partenariat stratégique avec les villages pour faire en sorte que les terres adjacentes à l'habitat du colibri émeraude est une gestion durable. En outre, une campagne d'éducation régionale et nationale va se mettre à promouvoir le colibri émeraude comme un symbole de fierté local et national des efforts de conservation.

S'il vous plaît, soutenez les efforts de ces communautés en notre nom à tous, afin que la menace pour cette espèce puisse avoir une plus grande reconnaissance parmi les entités publiques et privées afin de maximiser les efforts de conservation et de garantir la protection de ces oiseaux. Encore une fois, s'il vous plaît placez le colibri émeraude sur la liste des espèces menacées et accordez-lui la possibilité de survivre."

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 10:01
Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:30

Des chercheurs, se trouvant dans l'embouchure du Rio Sirena, dans le Parc national de Corcovado, sur la côte Pacifique du Costa Rica, ont rencontré des requins-taureaux longs de plus de 4 mètres, une taille inhabituelle pour cette espèce.

Selon le porte-parole du Programme de restauration des tortue marines, Andy Bystrom, la taille maximale connue jusqu'ici pour les requins-taureaux n'excédait pas 3 mètres.

Un requin-taureau

"Nous ne pensions pas rencontrer des requins de cette taille" a reconnu le directeur scientifique de l'expédition, Randall Arauz.
"Il est possible, mais c'est seulement une hypothèse, que ces requins aient atteint une telle taille parce qu'ils ont accès à de bonnes sources alimentaires dans ces zones côtières du Golfo Dulce, qui ont la plus grande biodiversité marine du pays" a ajouté Andy Bystrom.

Le requin-taureau, classé comme espèce "quasi menacée", est un des rares requins capables de survivre en eau douce.
Cette espèce se permet parfois de petites incursions dans les estuaires et remonte même des rivières.

source
Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 08:28





La loi de protection des mammifères marins  interdit l'importation de poissons en provenance de pays étrangers dont les pratiques de pêche provoquent des dommages ou tuent des mammifères marins plus qu'il n'est permis par les normes américaines, mais la loi n'est pas appliquée.

Demandez instamment au Service National des Pêches Maritimes d'interdire l'importation d'espadons, jusqu'à ce que les bateaux de pêche étrangers utilisent les mêmes mesures de protection de la faune marine qui sont exigées pour les pêcheurs des États-Unis

VOICI LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ EN SIGNANT LA PETITION :

M le Directeur,

J'exhorte le gouvernement des États-Unis à agir rapidement pour interdire l'importation d'espadons en provenance de pays étrangers qui n'ont pas présenté de preuves que les poissons ont été capturés sans nuire à des mammifères marins.

Le congrès a inclus une disposition dans la Loi de protection des mammifères marins afin de réduire les effets nocifs de la pêche professionnelle mondiale sur les populations de ces animaux.

La section 101 de l'acte déclare que le gouvernement des États-Unis interdira le poisson importé qui « a été pêché avec la technologie de pêche professionnelle ayant comme conséquence la mise à mort fortuite ou des dommages sérieux fortuits causés à des mammifères marins au-dessus des normes des Etats-Unis."

Comme l'un des principaux consommateurs d'espadons dans le monde, les États-Unis ont reçu des importations d'espadons en provenance de dizaines de pays au cours des dernières années sans recueillir d'informations proportionnées de ces pays concernant leurs pratiques en matière de pêche, les dommages causés aux mammifères marins ou toute autre information qui répondraient aux exigences de la loi de protection des mammifères marins.

S'il vous plaît, veuillez appliquer la Loi sur la protection des mammifères marins, entamer des négociations avec des gouvernements étrangers sur la manière dont ils peuvent réduire les prises accidentelles de mammifères marins et interdire immédiatement les importations d'espadons jusqu'à ce que l'article 101 soit respecté.

===> SIGNER LA PETITION

Merci pour les espadons

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article