Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 19:07

13 Mars 2009, la forêt de Verle est sauvée !

Aujourd'hui, le Conseil d'Ale a voté en faveur de se joindre à un partenariat unique entre "un clic pour la forêt", Västkuststiftelsen (fondation gouvernementale) et le suédois EPA. Un partenariat qui permettra de sauver la forêt de Verle.

Le conseil d'Ale contribuera avec approximativement 1 million de SEK, "un clic pour la forêt" avec approximativement 2,4 millions de SEK, Västkuststiftelsen (fondation gouvernementale) avec approximativement 1 millions de SEK et le suédois EPA avec approximativement 1,9 millions de SEK. Fältbiologerna, une organisation de jeunes suédois donne au Conseil d'Ale et à Västkuststiftelsen 400 000 SEK.

C'est une si fantastique nouvelle. Nous avons travaillé très longtemps sur ce partenariat ainsi que sur l'amélioration pour réunir  suffisamment d'argent pour sauver la forêt de Verle. Nous tenons à dire un grand merci à toutes les personnes et à l'organisation qui ont rendu cela possible. Ensemble nous avons fait une grande différence en créant un changement positif.



Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:52

Nom de l'événement : EARTHOUR
      "Earth Hour (en français : Heure de la Terre) est un événement mondial annuel, créé par WWF (World Wide Fund for Nature), qui consiste à débrancher tous ses appareils électriques pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité"

Éteignez vos appareils électrique le 28 mars 2009 à partir de 20H30 pour envoyez un signal fort en direction des dirigeants. Il ne fait pas oublier que l'année 2009 va être décisive en ce qui concerne l'avenir de notre planète avec entre autre le Sommet de Copenhague.


Earth Hour 2009 Eteignez vos lumières!
par WWF_France
Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 10:30
 


Un colloque réunissant 16 représentants d'organisations non-gouvernementales (ONG) asiatiques, visant à mettre en place des mesures pour lutter plus efficacement contre le trafic d'animaux sauvages, se tient à Hanoi pendant 4 jours, depuis le 11 mars.

Selon les conférenciers, le trafic d'animaux a causé la disparition de nombreuses espèces d'animaux en Asie. Ce commerce est bien entendu illégal mais très lucratif et constitue un problème épineux pour plusieurs pays et territoires.

Face à cette situation, il est nécessaire de renforcer la coopération entre les gouvernements et les ONG traitant la question. En effet, les ONG jouent un rôle important dans la coopération avec le gouvernement pour lutter contre ce type de trafic, selon les responsables du Programme de protection des animaux sauvages du Centre spécialisé dans la réalisation des programmes d'enseignement sur l'environnement du Vietnam (ENV).

Depuis quelques années, ce genre de pratique est en nette augmentation et menace de plus en plus la faune, mais aussi la flore.

À rappeler que le Vietnam recense, selon les scientifiques, environ 700 espèces animales et végétales inscrites sur la Liste Rouge des espèces en voie de disparition.

source

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 18:40



EXPRIMEZ-VOUS POUR LES LOUPS GRIS AUJOURD'HUI !

Nous avons besoin de vous pour demander instamment au Secrétaire de l'intérieur, Ken Salazar, de revenir sur sa décision de retirer la protection fédérale aux loups gris des Rocheuses Nordiques.

Dites-lui que vous vous opposez à cette décision. 

Les scientifiques indépendants affirment que 2000 à 3000 loups sont nécessaires pour assurer la survie de l'espèce. Mais cette nouvelle règle ouvrirait la voie pour que l'Idaho et le Montana tuent des centaines de loups, ramenant la population à un niveau  trop bas pour que l'espèce survive..

Exprimez-vous dès aujourd'hui !

Veuillez prendre SVP un moment pour personnaliser vos commentaires, expliquez pourquoi il est essentiel à vos yeux d'assurer la survie des loups gris des Rocheuses Nordiques ou veuillez employer le modèle de lettre existant.

TRADUCTION DE LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ AUTOMATIQUEMENT en signant cette pétition :

"J'écris pour vous inviter à reconsidérer votre décision d'éliminer la protection pour les loups gris dans les montagnes rocheuses nordiques sous la Loi des espèces en voie de disparition. Si votre décision est maintenue, des centaines de loups seront tués en Idaho et au Montana, laissant la population de loup trop basse pour assurer la viabilité génétique à long terme. Supprimer les loups de la liste dans ces conditions est franchement contradictoire avec votre propre direction et celle du Président Obama donnée seulement quelques jours avant votre décision, car celle-ci concernant les espèces en voie de disparition doit être basée sur une science juste.
Je vous invite fortement à renoncer à cette décision de suppression de la liste et à réévaluer les bases scientifiques pour délister les loups.

Votre révision devrait également reconsidérer la légalité de la suppression de la liste en dépit de la reconnaissance du service de pêche et de faune des États-Unis que les loups demeurent en danger au Wyoming. Tant que des loups seront mis en danger dans n'importe quelle partie de leurs Rocheuses nordiques, ils doivent être protégés sous la Loi des espèces en voie de disparition. Veuillez retirer votre décision de délister les loups des Rocheuses nordiques et veuillez réaffirmer des protections fédérales pour ce magnifique animal.     

PETITION

Merci pour les loups gris
_________________________________________________________________________

NB : PARCE QUE L'UNION FAIT LA FORCE les associations de protection animales américaines s'opposent à la décision de Ken Salazar concernant le retrait des loups de la liste des espèces en voie d'extinction, diffusez les pétitions merci pour eux

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 12:36




En Chine, des ornithologues ont découvert la Timalie de Nonggang, une nouvelle espèce d’oiseau. La découverte a été faite dans des grottes souterraines de la réserve naturelle de Nonggang, dans le sud-ouest du pays.


En 2005, Zhou Fang et Jiang Aiwu ont été les premiers à observer la Timalie de Nonggang, un oiseau aussi gros d’un poing doté d’un plumage noir tacheté de blanc au niveau de sa poitrine. Récemment, il a été confirmé qu’il s’agit bien d’une espèce jamais répertorié. Son nom scientifique est désormais Stachyris nonggangensis. La Timalie de Nonggang est aujourd’hui présente dans les colonnes de The Auk, la revue scientifique trimestrielle de l'Union des ornithologues américains.


La Timalie de Nonggang est un oiseau pas comme les autres. Elle préfère en effet la course au vol. Il semblerait que ce spécimen passe beaucoup plus de temps au sol que dans les airs. Il passe ainsi son temps à courir mais aussi et surtout à rechercher de quoi manger. Il se nourrit essentiellement de petits insectes qu’il retrouve par terre, entre les pierres ou sous les feuilles. Depuis sa découverte, près de cent Timalies de Nonggang ont été identifiées dans la réserve naturelle de Nonggang.


De l’avis de nombreux experts, la découverte de cet oiseau augure celle d’autres espèces dans un pays aussi riche que la Chine, du point de vue de la biodiversité

source

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 09:02

 


Le Secrétaire de l'intérieur, Ken Salazar a approuvé le plan défaillant de l'administration Bush, visant à éliminer les loups des rocheuses nordiques de la liste des espèces en voie d'extinction.


Si cette décision est maintenue, près des deux tiers des loups des Rocheuses nordiques pourraient être tués dès le printemps prochain.

Ce plan proposé par l'administration Bush était issu d'une mauvaise décision et l'est encore actuellement. Il ne traite pas des préoccupations biologiques de manière adéquate, n'assure pas l'échange génétique sain parmi les loups de la région et il ne parvient pas à aborder les problèmes avec les plans de gestion des loups du Montana

et de l'Idaho, qui compromettent durablement la population de loups en tuant un trop grand nombre d'entre eux.

Envoyez une lettre au Secrétaire Salazar aujourd'hui - pour l'exhorter à mettre fin à la mise en œuvre de cette terrible décision et pour reconsidérer son approche de la conservation des loups dans les Rocheuses Nordiques, en signant cette PETITION
.

Merci pour les loups des rocheuses nordiques


 

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 14:15

Après les reptiles et les amphibiens, puis les oiseaux nicheurs, le comité français de l’UICN (1) vient de publier le troisième volet de sa liste rouge des espèces menacées en France métropolitaine. Un document effectivement attendu des naturalistes, la dernière liste avait plus de 10 ans. Ce bilan complet doit permettre aujourd’hui d’évaluer plus objectivement les risques ou les progrès accomplis pour 119 espèces de mammifères, 99 continentales et 20 marines, sur les 152 espèces recensées en France. Les données sont désormais mise à jour avec les mêmes méthodes que celles utilisées pour la liste rouge au niveau international.

Globalement, devant l’état de nos paysages et le développement urbain, agricole et industriel, le bilan n’est pas si mauvais, avec un peu moins de 10 % de mammifères menacés, comparativement au 22 % à l’échelle mondiale. Des évolutions tout à fait favorables ont été remarquées, notamment pour la Loutre d’Europe qui acquiert aujourd’hui un statut de « préoccupation mineure ». Le Bouquetin des Alpes, quasiment disparu au XIXème siècle, a lui aussi bénéficié des mesures de protection et recolonisé les massifs alpins, spontanément ou grâce à des réintroductions.


Néanmoins, ces cas ne doivent pas masquer des situations plus critiques pour d’autres groupes et, notamment, les chauves-souris. Chez ces petits mammifères nocturnes et discrets, sur les 33 espèces évaluées, quatre d’entre elles sont « menacées d’extinction » et sept sont « quasi-menacées ». Un déclin des populations notable qui, pour l’UICN, est « la conséquence de nombreuses menaces : dérangement dû à une fréquentation accrue des principaux gîtes, dégradation de leurs habitats causée par l’urbanisation et raréfaction des proies due à l’utilisation intensive de pesticides ». Par exemple, le Rhinolophe de Méhely, espèce méditerranéenne cavernicole, est en « danger critique ». Ce chiroptère aux grandes oreilles et au nez en feuille, extrêmement rare en France, n’aurait pas fait l’objet d’une « observation  certaine » depuis 1963.

 CONSULTER LA LISTE

Parmi les prédateurs, le lynx a fait sa réapparition en France dans les années 70. Aujourd’hui l’UICN estime ses effectifs à 150 adultes. Mais, à cause de la fragmentation des espaces forestiers qui constituent son habitat, le lynx a encore une aire de répartition réduite. L’espèce est présente dans les Alpes et le Jura ou encore dans les Vosges où il fut réintroduit en 1983. Vivant sur des territoires de plus 200 km², ce grand félin parcourt de grandes distances, et au coté de quelques cas de braconnage, c’est le trafic routier et ferroviaire qui reste la principale cause de mortalité. 
Pour les cétacées, les investigations seraient à poursuivre, car plus de la moitié des espèces sont classées dans la catégorie « données insuffisantes ». Il est néanmoins connu d’ors et déjà que 5 % des espèces sont « vulnérables », et les multiples pressions que subissent les milieux marins laissent planer quelques inquiétudes.

Elisabeth Leciak

1- Union Internationale pour la Conservation de la Nature

SOURCE
Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 13:00

Ces conclusions se fondent sur l'augmentation du CO2, la diminution de la banquise et le réchauffement de l'Antarctique.

Par Cheryl Pellerin

Rédactrice

Washington - En 2007, les gouvernements et les chercheurs qui ont concouru à la préparation du Quatrième rapport d'évaluation annuel du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) ont conclu que le réchauffement de la planète était sans équivoque, déjà en cours et presque certainement causé par les activités humaines.

Depuis, un vaste éventail d'études scientifiques a mis à jour certaines des données du GIEC, indiquant que le changement climatique, pour le moins au regard des émissions de gaz à effet de serre, de la diminution de la banquise dans l'océan Arctique et du réchauffement dans l'Antarctique, se ferait plus rapidement que les experts ne l'avaient initialement prévu.

« Si vous regardez les nouvelles données, vous verrez clairement que les choses ont continué à changer et qu'elles ont changé très rapidement, et surtout de façons qui avaient été suggérées par le GIEC mais qui n'avaient pas été confirmées, les preuves n'étant pas assez solides à l'époque », a dit Christopher Field, directeur du programme d'écologie mondiale à l'Institut scientifique Carnegie de l'université Stanford, en Californie, lors d'une séance d'examen de la commission sénatoriale sur l'environnement et les travaux publics, le 25 février.

M. Field était coprésident du groupe de travail II - sur l'impact du changement climatique et l'adaptation et la vulnérabilité à ce phénomène - qui avait contribué au Quatrième rapport d'évaluation du GIEC.

Au début de la même semaine, lors de son voyage en Chine, la secrétaire d'État Hillary Clinton a abordé le changement climatique lors de sa visite le 21 février à la centrale électrique Taiyang Gong, à Pékin.

« Quand les États-Unis et la Chine ont établi des relations diplomatiques, il y a de cela 30 ans maintenant, le changement climatique ne figurait pas à l'ordre du jour », a dit Mme Clinton. « Mais aujourd'hui, nous savons que le changement climatique et l'énergie propre sont deux des plus importants défis auxquels sont confrontés nos deux pays et en fait le monde entier. »

« Le changement climatique est un problème monumental », a dit l'envoyé spécial des États-Unis pour l'environnement, M. Todd Stern, lors de la même visite. « Les chercheurs nous mettent en garde contre cette menace depuis de nombreuses années. Et les preuves qui s'accumulent suggèrent que les chercheurs avaient sous-estimé l'étendue du danger plutôt qu'ils ne l'avaient exagérée. »

Des inquiétudes internationales

Une étude récente menée par un groupe international de chercheurs a paru le 23 février dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, mettant à jour les données du Troisième rapport d'évaluation du GIEC, publié en 2001, et portant sur cinq domaines de préoccupation à l'échelle internationale.

Dans le tout dernier rapport, les experts indiquent avoir trouvé, depuis 2001, de nouvelles preuves plus solides de l'impact du réchauffement planétaire sur des systèmes écologiques uniques et vulnérables - notamment les récifs de coraux, les glaciers tropicaux, les espèces en danger et autres - et les conséquences néfastes augmentent au fur et à mesure que les températures montent.

Ils ont également trouvé de nouvelles preuves plus solides de l'impact vraisemblable, sur les sociétés et les systèmes naturels, de phénomènes météorologiques inhabituels qui deviennent de plus en plus probables en raison du changement climatique. Les chercheurs ont également pu confirmer que les régions à basse latitude et moins développées courent en général davantage de risques que les pays à haute latitude et plus développés.

Il est vraisemblable, disent les auteurs du rapport, que le changement climatique fasse plus de dégâts qu'on ne le pensait, en raison de la hausse des températures moyennes à l'échelle planétaire, et que ce changement aura des conséquences néfastes pour des centaines de millions de personnes.

Le danger que le dégel du pergélisol du Groënland et de l'Antarctique contribue davantage à la montée du niveau des océans, serait plus significatif que prévu si l'on se fonde sur les modèles du dégel étudiés dans le quatrième rapport d'évaluation, précisent les experts ; et une montée de plusieurs mètres de plus du niveau des océans pourrait se produire en quelques siècles plutôt que millénaires.

« Plus nous en savons sur ce problème, et plus sévère et rapproché semble le danger », a dit Michael Oppenheimer, co-auteur du rapport et professeur de sciences géologiques et d'affaires internationales à l'université Princeton, dans des remarques le 23 février à Stanford. « Réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre est le moyen le plus sûr d'amenuiser le danger, et c'est de cette façon que les gouvernements doivent réagir. »

Des efforts assidus d'atténuation des émissions sont nécessaires

Les efforts d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle internationale « n'ont pas été brillants », a dit le président du GIEC Rajendra Pachauri à la commission sénatoriale, mais il serait moins coûteux de réduire ces émissions que de ne rien faire pendant que leur concentration dans l'atmosphère s'accroît.

« Il ne s'agit pas d'une proposition onéreuse », a-t-il dit à l'audition. « Le GIEC a déterminé, par exemple, sur la base de ses évaluations, que si la hausse des températures peut être limitée entre 2 et 2,4 degrés centigrades, les émissions de gaz carbonique devraient atteindre leur concentration maximum d'ici 2015 avant de commencer à baisser. »

Le coût de ce plan strict d'atténuation, a dit M. Pachauri, ne dépasserait pas 3 % du produit intérieur brut mondial en 2030.

Le GIEC entame son cinquième rapport d'évaluation, qui devrait être achevé en 2014. Il sera établi avec la participation d'experts sur le changement climatique spécialisés dans diverses disciplines afférentes, et de représentants de gouvernements.

Le GIEC a demandé aux gouvernements et organisations qui ont participé au quatrième rapport d'évaluation d'offrir des suggestions et points de vue pour le rapport suivant. Leurs commentaires sont actuellement évalués et d'autres devraient être présentés à la 30e session du GIEC qui se tiendra du 21 au 23 avril, à Antalya, en Turquie.

Source :  «America.Gov»  Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat.

Site Internet : http://www.america.gov/fr/

 SOURCE

Repost 0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 01:30




En savoir plus sur le dugong : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dugong

La population de dugongs de Thaïlande est maintenant menacée. La pêche au chalut et la pêche par "push-net" ont causé un déclin dramatique dans la population d'animaux marins et continue. Selon des statistiques officielles, plus de 10 dugongs sont morts au cours des 4 derniers mois en raison de la pêche professionnelle.   
  
L'autopsie d'un dugong mâle de 40 ans dans la province de Satun en Thailande a clairement démontré que l'animal n'est pas mort de maladie ou d'infection. Au lieu de cela, l'oedème dans sa poitrine a permit de confirmer que le dugong avait lutté durement pour survivre et qu'il est finalement mort du choc.   

Un biologiste marin au centre biologique marin de Phuket, qui a effectué l'autopsie de ce dugong, a estimé que des outils de pêche ont causé sa mort.

Bien qu'aucune blessure sur son corps n'ait été provoquée par un outil de pêche, il y avait des traces à l'intérieur du corps, indiquant que le dugong avait souffert d'un choc sérieux. Par exemple, un oedème dans le péricarde et un caillot de sang dans le torse. On a pensé que ces traces avaient été causées par un outil de pêche, a indiqué Phaothep Cherdsukjai, un biologiste marin. 

Le centre biologique marin de Phuket déclare que la pêche commerciale, à savoir par le chalutier et le "push-net", a pour conséquence directe une diminution sensible de la population de dugongs, aussi bien que d'autres espèces en voie de disparition telles que les tortues de mer.   
  
La pêche illégale dans l'aire restreinte de 3.000 mètres du rivage cause l'emprisonnement des grands animaux dans des filets, qui, incapables de respirer à la surface de la mer, meurent.  
  
Si la pêche illégale persiste, dans les 10 à 20 années à venir, des espèces marines mises en danger comprenant des dugongs et des tortues de mer deviendraient éteintes dans l'océan thaï, a déclaré Phaothep.   

La construction des quais, due à la croissance des affaires du tourisme, est également responsable de ce déclin.

PETITION

Merci pour les dugongs

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 19:30



Lucy une éléphante de 33 ans, est exposée au zoo d'Edmonton Valley depuis près de 30 ans.
L'éléphante qui lui tenait compagnie, Samantha, a été confiée à un sanctuaire pour éléphants d'Afrique en Californie il y a presque trois ans.

Lucy peut être transférée dans un sanctuaire au Tennessee qui possède un meilleur cadre social et un meilleur environnement pour les éléphants d'Asie, tout comme elle.

Le temps est venu pour nous de lui dire merci pour toute la joie qu'elle nous a apportée à Edmonton et pour l'aider à prendre sa retraite dans ce sanctuaire.

TRADUCTION DE LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ EN SIGNANT CETTE PETITION :

"A l'attention du maire et des membres du Conseil
Ville d'Edmonton
1 Sir Winston Churchill Square
Edmonton, Alberta T5J 2R7 CANADA

S'il vous plaît, faites un grand geste pour "la vieille dame éléphante" donnez-lui son billet pour la retraite à The Elephant Sanctuary à Hohenwald, Tennesee USA.

Elle a été exposée au zoo d'Edmonton Valley depuis près de 30 ans.

Elle le mérite et elle y trouvera sa place parmi les autres éléphants et sera à l'aise dans un meilleur environnement.

Elle est encore en assez bonne santé pour voyager et de nombreux autres éléphants ont eu cette chance et celle d'une vie meilleure.

Laissez-la aller à Hohenwald, en vous remerciant de votre aide pour l'aider à s'installer dans le sanctuaire avec ceux de son espèce.

Edmonton est trop froid pour une éléphante de son âge, il sera pire pour elle de lui permettre d'endurer de tels froids.

Lucy ne se trouve pas dans un habitat adapté et elle a travaillé assez longtemps dans de telles conditions.

En tant que personnes concernées nous souhaitons qu'elle soit transportée sans danger dans son nouveau domicile, dès que l'occasion se présentera.

Laissez Lucy partir et soyez reconnaissant de ce qu'elle a supporté depuis longtemps.

Cordialement,"


===> SIGNER LA PETITION

Merci pour Lucy

Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article