Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 16:17

La fonte des glaciers du plateau du Qinghai-Tibet inquiète les scientifiques chinois


Les glaciers qui servent de réserve d'eau au plateau du Qinghai-Tibet fondent à une « vitesse alarmante », selon les scientifiques chinois. Ils ont reculé de 196 km2 en 40 ans, une surface équivalente à un quart de la superficie de la ville de New York.

Les glaciers de la région, à la source du Yangtze, le plus long fleuve de Chine, ne couvrent plus que 1051 km2 alors qu'ils en couvraient 1247 km2 en 1971, a déclaré le chef des ingénieurs qui étudient le phénomène depuis trois ans, cité par l'Agence Chine Nouvelle.

Xin Yuanhong a également expliqué que la fonte des glaciers du Qinghai-Tibet représente 889 millions de mètres cubes d'eau, assez pour remplir le plus grand réservoir de Pékin.

L'équipe d'experts issue de l'Institut de recherche Géologique du Qinghai et de l'Université des sciences géologiques de Pékin a observé les glaciers entre juin 2005 et août 2008. Ils viennent de terminer leur rapport qui sera utilisé par l'Institut de Géologie chinois et par le Ministère du Territoire et des Ressources naturelles. Ce dernier souhaite mettre en place une politique de préservation de l'eau.

Les experts ont également constaté que la langue glaciaire du Yuzhu dans les montagnes du Kunlun a baissé de près de 1500 mètres depuis 40 ans. C'est à l'Est, dans le col de Tanggula que la fonte est la plus rapide, le glacier à reculé de 265m cette année.

En 1970, le taux de fonte annuel était de 7,57m.

L'accélération de la fonte est due au réchauffement de la planète précisent les experts. Pour l'instant la fonte des glaciers alimente les rivières, mais à long terme quand ils auront complètement fondu, un risque de sécheresse pourrait s'installer.

De plus, comme l'explique Li Lin responsable de la stratégie de Conservation du WWF en Chine, le réchauffement de la région attire de plus en plus d'éleveurs, ce qui ajoute une pression sur l'écosystème.

source

Repost 0
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 13:15

A Rexpoëde, un parc à thème va ouvrir ses portes en juin 2009 pour le grand bonheur des habitants de la commune.

En juillet 2008, Max Crochet arrive à Rexpoëde. Ce conseiller animalier pour le cinéma reconverti était accompagné de lions, de loups, de kangourous et de guépards pour les besoins de son spectacle interactif. A l'origine, la troupe a prévu de rester sur les lieux pour deux mois, elle a dû prolonger les manifestations au vu des nombreuses réservations. Le spectacle a attiré plus de 3 000 personnes. C'était une véritable réussite.


Fort de ce succès, Max Crochet a un projet en tête, bien décidé à ne plus quitter cette ville qui l'a accueilli avec tant de chaleur. Lorsque le gérant des chambres d'hôte de L'Espérance a mis les voiles, il sait que c'est sa chance. Max Crochet rachète le terrain qui couvre une surface de 5 hectares. Quelques semaines seulement après cette acquisition, les travaux ont débuté et Max Crochet a fait connaître son projet au public. D'ici l'été 2009, Animalia production parc qui sera un parc orienté sur le cinéma et les animaux, va ouvrir ses portes. Il a tenu à mettre l'accent sur le fait qu'il ne s'agira nullement d'un zoo. Ce sera un lieu spécial où des animaux nés en captivité pourront vivre en toute tranquillité. La différence avec les centres animaliers traditionnels se trouve dans le fait que le public pourra assister à des représentations données par les animaux. Il sera également possible d'y découvrir des scènes de tournage cinématographique reconstituées.  

source

Repost 0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 20:26

150 scientifiques s’engagent contre l’acidification des océans

A la surface de la terre, nous avons à composer avec les gaz à effet de serre et une augmentation effrénée du taux de CO2 dans l’air. Sous les eaux, cette pollution se répercute par une acidification croissante des océans.

Cette acidification des océans est provoquée par l’absorption par la mer du Co2 produit par les activités humaines. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 22 millions de tonnes de dioxyde de carbone absorbées chaque jour par la grande bleue, soit une augmentation de 30% depuis le début de la révolution industrielle (le début du XIXème siècle en France). Plus précisément, les émissions de Co2 à la surface de la terre correspondent à 11kg par personne et par jour. Cela correspond à un peu moins de 15 litres d’essence par personne ! (un litre correspond à 0,755kg) La mer absorbe un quart de ces rejets. Selon un rapport de l’Unesco, cette acidification rapide pourrait être très néfaste aux récifs coralliens, qui abritent près d’une quart des poissons des océans du monde.


Pour avertir l’opinion publique et les dirigeants, 150 scientifiques de 26 pays ont signé le 30 janvier dernier la déclaration de Monaco, issue d’un Symposium international sur l’Océan. Cet événement, organisé par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO avait réuni 250 scientifiques.

« La chimie des océans joue un rôle si essentiel et les changements qui l’affectent sont si rapides et si graves que leurs effets sur les organismes semblent désormais inévitables », a déclaré James Orr du Laboratoire de l’environnement marin de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et président du symposium. « La question maintenant est de savoir quelle sera l’ampleur des dégâts et à quelle vitesse ils se produiront » a-t-il ajouté.

source

Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 14:41


En Mars 2008, le tandem Bush-Cheney a retiré les loups de la liste des espèces menacées dans la région du Yellowstone et dans le Nord des Rocheuses. Pendant des mois, les loups ont été abattus ... jusqu'à ce que les défenseurs de la faune et de la conservation aient demandé à la cour fédérale de rétablir la protection de ces magnifiques animaux.

Mais dans ses dernières heures au pouvoir, l'administration Bush / Cheney a tenté d'enlever une fois de plus les loups de la liste fédérale des espèces protégées. Le Président Obama a suspendu temporairement la proposition Bush / Cheney, et maintenant nous avons besoin de votre aide pour encourager les fonctionnaires fédéraux à adopter une attitude plus responsable et un plan de gestion du loup à la place.

S'il vous plaît, exhortons Ken Salazar (Secrétaire de l'Intérieur) à adopter un plan de gestion pour les loups du Yellowstone dans le Grand Nord et les Rocheuses. Nous avons besoin d'assurer un avenir durable pour ces animaux étonnants.


PETITION

Merci pour les loups
Repost 0
Published by Cleopha - dans ARCHIVES
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 12:50

Le hêtre pourpre du domaine du château de Versailles, déraciné par les intempéries du week end dernier, avait déjà souffert de la précédente tempête de 1999. La rafale de vent du week-end a donc eu raison de cet arbre, qui sera découpé en morceaux et autopsié pour "confirmer sa date de plantation ainsi que ses blessures. Si une partie du tronc est encore utilisable, nous le ferons sécher et nous verrons avec Jean-Jacques Aillagon ce que nous en faisons" a souligné Alain Baraton.


Feuille de hêtre


Ce hêtre mesurait 28 mètres de haut

Datant de 1786, ce hêtre, dont le tronc avait une circonférence de près de 4 mètres, mesurait 28 mètres de haut et était planté dans le domaine de Marie-Antoinette. "C'est un hêtre qui avait souffert de la tempête de 99, des racines étaient endommagées. En 2003 nous avions constaté l'apparition de champignons dans le bois. Nous avions d'ailleurs replanté à proximité un hêtre pourpre en prévision de la fin de celui-ci" a expliqué Alain Baraton, jardinier en chef de Versailles.

Encore une "petite dizaine" d'arbres d'époqueà Versailles

L'espèce du hêtre pourpre a été introduite en France au XVIIe siècle. Le domaine du château de Versailles compte encore "une petite dizaine" d'arbres d'époque.

Le patrimoine n'aurait pas vraiment souffert dans les régions directement touchées par la tempête

En revanche, le patrimoine n'aurait pas vraiment souffert dans les régions directement touchées par la tempête (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine) a indiqué la ministre de la Culture, Christine Albanel, après avoir demandé une évaluation des éventuels dommages.
 
SOURCE

Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 12:16

Selon les Indiens des neuf pays d'Amazonie, seule une alliance mondiale permettra de mettre un terme au pillage des forêts et de protéger leur mode de vie. Cet appel à l'aide a été lancé mercredi lors du Forum social mondial, qui se tient à Belem au Brésil du 27 janvier au 1er février 2009. Ce Forum, qui accueille cette année 2.000 indigènes, sera consacré à cette région amazonienne. 


amazonie tribu brésilL'Amazonie va vers la destruction











Un des objectifs des débats est d'amplifier le dialogue entre les peuples originaires de la région qui exigent le respect de leurs territoires, de leurs langues, de leurs cultures et de leur spiritualité pour atteindre le "bien-vivre".
Ce bien-vivre se résume en quelques mots : moins de consommation, moins de pollution et création d'Etats pluriethniques. "Les multinationales entrent dans nos territoires, avec la connivence de nos gouvernements et parfois l'appui des paramilitaires, et déplacent nos populations. Nous faisons appel à la solidarité mondiale pour mettre fin au pillage de l'Amazonie qui va vers la destruction" a avoué Miguel Palacin (Coordination des organisations indigènes).

La forêt  est partagée entre neuf nations

En Amazonie, la forêt tropicale, qui s'étend sur 5,5 millions de kilomètres carrés, est partagée entre neuf nations qui sont la Bolivie, le Brésil, la Colombie, l'Equateur, le Guyana, le Pérou, le Surinam, le Venezuela et la Guyane française. Un exemple : 25 millions de personnes vivent dans la seul Amazonie brésilienne. 

L'Amazonie a déjà perdu 17 % de sa surface originelle

Cette forêt abrite une grande biodiversité et joue aussi un rôle importante dans l'équilibre climatique de la planète bleue. Mais sous la pression de la puissante agro-industrie (culture du soja, élevage) et de l'exploitation forestière illégale, le "poumon vert" c'est ainsi qu'il est aussi appelé, a déjà perdu 17 % de sa surface originelle. "Si les déboisements atteignent 30% de l'Amazonie, on entrera dans un processus irréversible et les conséquences seront catastrophiques pour la vie sur la Terre. Il faut prendre d'urgence des mesures pour contenir la déforestation" a prévenu le scientifique brésilien Adalberto Verissimo. 

Les écologistes pointent aussi du doigt les grands projets de centrale hydro-électrique de plusieurs milliers de mégawatts en Amazonie. Ils préconisent plutôt le développement de petites centrales et optent pour des projets solaires et éoliens plus respectueux de l'environnement et des habitants.


SOURCE
Repost 0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 09:01

Lubango- La ministre de l'Environnement, Fátima Jardim, a dit le week-end dernier, à Huíla, que le Gouvernement comptait créer des instruments légaux qui régissent l'exploiration des ressources forestières et de la faune dans leurs importations et exportations, principalement dans les aéroports, ports et dans les postes frontaliers.

 

La gouvernante parlait à l'ouverture du séminaire sur le commerce international d'espèces de la faune et flore sauvage en voie d'extinction, inscrit dans la "Semaine Nationale de l'Environnement ", qui se déroule sous le thème "Environnement sûr, meilleur et futur".

 


Fátima Jardim a considéré que ces instruments de divulgation sur les animaux et espèces forestières, en voie d'extinction, détermineront et maintiendront un contrôle sur la quantité d'animaux et espèces forestières importés et exportés par le pays.

 


La titulaire de l'Environnement a également recommandé aux  services de contrôle des aéroports, ports et postes frontaliers, à arrêter les gens qui possèdent pas des documents réquis pour la commercialisation et transaction d'animaux.

 


Fátima Jardim a affirmé que l'une des préoccupations du Ministère est la chasse illégale d'animaux et l'abattage d'arbres, surtout dans les fôrets denses, informant qu'en ce moment, certains animaux étaient en voie d'extinction, comme les tortues marines, éléphants, et l’antilope géante du sud-est suite à la chasse furtive et à l'inadaptation de l'habitat.

 


Dans l'entre-temps, Fátima Jardim a fait savoir que le Gouvernement prendra des mesures sévères à l'égard des personnes qui persistent à faire la chasse, à brûler les fôrets, à abattre anarchiquement, dans des zones d'interdiction à ces activités.

 


“Nous devons préserver l'environnement, c'est pourquoi, il est nécessaire que tous participent à ce processus, pour que l'Angola puisse augmenter la diversité forestière et la faune qui devient de plus en plus débile", a-t-elle réitéré.

 


Durant deux jours, les participants ont abordé des thème comme "Espèces protégées en Angola”, “ Procédés légaux pour l'exportation et importation d'animaux sauvages”, “règlementation du commerce d'espèces ménacées" et "rôle des autorités administratives et scientifiques".

 

 


source

Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 14:49

La déforestation massive et les impacts négatifs du réchauffement climatique sont les deux principales raisons qui participent à la disparition progressive des nombreuses espèces animales. C’est ce qui arrive par exemple au Kiwi, l’oiseau emblématique des Néo-zélandais. Ce petit oiseau de la taille d’une poule survivra-t-il ?


Le kiwi est un petit oiseau, appelé également aptéryx, qui vit sur l’archipel de la Nouvelle-Zélande. C’est un oiseau nocturne, incapable de voler et vivant dans les zones boisées jusqu'à une altitude de 1200 mètres. Monogame, il peut vivre en couple pendant une bonne trentaine d’années, s’il ne succombe pas aux attaques des prédateurs qui furent introduits par l’homme en deux périodes. En effet, le kiwi, comme la plupart de la faune locale, a dû faire face à la présence des rats vers l’an 800 lorsque les Polynésiens débarquèrent sur l’île ainsi qu'à d’autres espèces telles que le chat, le chien, l’hermine, la belette, le lapin et autre furet vers la moitié du XVIIème siècle. Plus d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux locales, des grenouilles, des lézards, des poissons ainsi que des plantes n’ont pas résisté à cette invasion massive. Le kiwi, lui, vit tant bien que mal. On en recense encore sur les petites îles peu ou non habitées.


Les amis de la nature mènent aujourd’hui de nombreuses actions pour sauver l’espèce. Quelques individus ont été relâchés dans une réserve en l’an 2000. La même expérience sera conduite pour cette année 2009, le tout s’accompagnant de l’éradication massive des prédateurs

source

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 14:39




Le déclin massif de la population du gorfou sauteur inquiète les scientifiques. Il s’agit de l’une des dix-huit espèces de manchots recensés dans le monde.


Les statistiques produites par la RSPB (Royal Society for the Protection of Birds), dans un rapport paru au journal Bird Conservation International concernant la population du gorfou sauteur, sont accablantes. Ces oiseaux qui vivent en majeure partie sur les îles britanniques de Tristan Da Cunha et de Gough, dans le sud de l'Atlantique, auraient perdu environ 90% de leurs individus en 130 ans, ce qui correspond à la perte de 2 millions d’oiseaux. Selon les explications données par Richard Cuthbert, coauteur de l’étude dans le quotidien britannique "The Times", le déclin observé depuis le milieu du XIXème siècle constitue l’équivalent d’une perte de 100 oiseaux par jour ! Perte qualifiée de fortement inquiétante par les biologistes qui considèrent l’oiseau comme étant une espèce rare.


A cet effet, les représentants du Foreign and Commonwealth Office et des départements de l'Environnement, des Affaires Rurales et du Développement International se sont rencontrés, courant troisième semaine du mois de janvier, pour discuter de ce problème.

Le gorfou sauteur appartient au genre Eudyptes et se distingue des autres espèces par ses aigrettes de couleur jaune orangée. Il peut avoir une longévité allant jusqu’à trente ans (à l'instar de ses congénères observés en captivité). Très bon pêcheur, il se nourrit de crustacés et de petits poissons

source

Repost 0
Published by Cleopha - dans INFO
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 13:31
Les forêts tropicales nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique et pour sauvegarder la biodiversité sont mal en point à cause de la déforestation, de la chasse intensive et d'autres activités humaines. "L'équivalent de cinquante terrains de football de forêts vierges disparaissent toutes les minutes et cette déforestation se produit dans un contexte de nombreux changements environnementaux, de réchauffement climatique, de fragmentation à grande échelle de l'habitat naturel tropical, ainsi que de modification de la pluviosité dans les tropiques" souligne William Laurance, scientifique du Smithsonian Tropical Research Institute.




Outre le réchauffement climatique ou la chasse intensive, il y a l'émergence de nouveaux pathogènes comme le chytride, un champignon qui fait mourir des centaines d'espèces d'amphibiens. Selon les experts, la moitié des espèces terrestres vivantes pourraient disparaître au cours des prochaines décennies.

Le rythme de destruction de la forêt tropicale s'aggrave avec la mondialisation qui encourage une agriculture, une exploitation minière et forestière industrielles. Le salut de la forêt tropicale pourrait passer par :


  • un système de marché des droits d'émissions de CO2 institué dans le protocole de Kyoto qui permet de les limiter

  • un développement de moyens techniques comme les satellites et des systèmes d'observation au sol pour évaluer le rythme de disparition des forêts.

L'impératif de sauver les forêts tropicales est une raison de plus pour que "les Etats-Unis rejoignent Kyoto" note William Laurance ajoutant: "c'est le message du symposium à une semaine de l'investiture de Barack Obama".

Le saviez-vous ?

Certains scientifiques estiment que la déforestation tropicale est responsable d'environ 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.


Repost 0