Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 17:04

 

VIRUNGA : JOYAU DE LA NATURE AFRICAINE

OU NOUVEAU CHAMP DE PETROLE ?

 

Le Parc national des Virunga est reconnu dans le monde entier comme un site d’une richesse unique pour les espèces sauvages qu'il abrite. Il a ainsi été inscrit au patrimoine mondiale de l'UNESCO en 1979.

 

En tant que premier Parc national d’Afrique, il a fait face à de nombreuses difficultés. Mais le parc a toujours résisté, même en période de conflits armés.

Toutefois, le Parc des Virunga est aujourd’hui menacé. Des concessions pétrolières, couvrant plus de 85 % de son territoire, ont été octroyées et des compagnies pétrolières sont à ses portes.

Les activités pétrolières entraînent des risques de pollution et de déstabilisation de l’écosystème qui pourraient détruire à jamais cet environnement extraordinaire, ainsi que les revenus qu'il apporte aux communautés locales.

 

AIDEZ le WWF A FIXER LA LIMITE ! 

 

Demandons à toutes les parties prenantes de protéger le Parc National des Virunga contre l'exploration petrolière 

Exhortons SOCO à prendre l'engagement Public de respecter tous les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

 

===> SIGNER LA PETITION

 

RESULTAT 11/06 : L'exploration pétrolière dans le parc congolais des Virunga va être stoppée (SOURCE)

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:09

 

 

Nous avons besoin de protéger la raie manta, pas de la porter !

 

 Les raies mantas sont classées sur la liste rouge des espèces vulnérables à l'extinction par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, mais cela n'empêche pas les entreprises de vendre leurs pièces.

 

Alibaba.com, le plus grand site web commercial du monde, vend des bottes et des portefeuilles fabriqués à partir de peau de raie manta. Cela est inexcusable.

 

Il y a trois ans, les partisans et les militants d'Oceana avaient adressé avec succès une pétition à Alibaba.com pour lui demander de cesser de vendre des produits issus de requins.

 

A présent, OCEANA fait appel à vous de nouveau et a besoin de votre aide pour que ce site cesse de vendre des produits issus d'espèces océaniques menacées.

 

SVP, signez cette pétition dès aujourd'hui et dites au fondateur et au  PDG d'Alibaba.com de montrer le bon exemple pour les océans et d'arrêter de vendre des produits issus de cette majestueuse créature.

 

Merci de votre participation

 

 

CETTE PETITION EST A PRESENT CLOSE : Océana tient à remercier les 40 000 signataires en leur annonçant qu'ALIBABA.COM vient de renoncer à la vente de produits issus de la raie manta. (engagement par écrit envoyé à Oceana qui remercie le PDG d'avoir répondu positivement aussi rapidement.

 

PLUS D'INFO ICI

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 07:00

 

 

 

Chaque année, des millions de requins sont sauvagement mutilés et tués, juste pour leurs ailerons. Les requins sont d'une importance vitale pour nos océans, jouant leur rôle de prédateurs pour aider à équilibrer les écosystèmes marins.

 

Le Shark Conservation Act mettrait fin à l'enlèvement des nageoires de requins ("shark finning") dans les eaux américaines et ferait  de ce pays un leader mondial pour la conservation de ces animaux.

 

SIGNEZ LA PETITION AUJOURD'HUI et faites savoir que vous demander leur protection et l'adoption de la Loi sur la Conservation des requins.

 

Merci de votre participation

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 09:49

 

photo prise par : KARL AMMANN

http://www.karlammann.com/

 

 

Savez-vous que la moitié des primates connus dans le monde sont menacés d'extinction ? En 2005, 25% étaient en voie de disparition ... en cinq ans, ce chiffre a doublé, au lieu de s'améliorer ! 

 

Il est difficile d'imaginer ... La réalité pour beaucoup d'entre nous est faussée, parce que nous regardons sur Animal Planet et le National Geographic, des images de bébés serrés avec contentement contre leurs mères, tandis que les autres membres restent les bras croisés.

 

 Les primates sont chassés pour leur viande et leur fourrure, ou abattus pour avoir volé des cultures dans les champs. Les adultes sont massacrés et leurs petits vendus à l'industrie animalière ou abandonnés à mourir.

 

C'est ce qui se passe réellement en Afrique, en Asie et en Amérique centrale et du Sud ... les braconniers les chassent pour la viande de brousse, le commerce de la fourrure et le commerce pour animaux de compagnie ... leur habitat est détruit pour les routes, l'agriculture, l'exploitation forestière et d'autres raisons à caractère politique. 

 

Ceci se passe depuis de trop nombreuses années, et des films comme "Gorilles dans la brume" ne nous ont pas réveillés ... peu de gens comprennent que si quelque chose n'est pas radicalement fait  maintenant, ils vont disparaître à jamais. .. nous avons besoin de nous réveiller ... ou la liste d'extinction continuera ... qui sera le prochain ?

 

2010 est l'année internationale de la biodiversité; nous devrions célébrer le succès de survie des espèces cette année ...  Ironiquement, il y a 8 ans, il était  convenu que d'ici 2010, le monde aurait obtenu une réduction "significative. » de la perte de biodiversité, mais comme de nombreux écologistes l'ont signalé, nous vivons l'extinction de masse à la place.

 

Cette vérité est difficile à saisir pour ceux d'entre nous qui vivent au milieu de tant de béton, et notre point de vue de la faune et du monde dépend souvent de notre télévision ou l'accès à Internet.

 

L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature a publié son 5e rapport "Primates en péril"  qui met en évidence les espèces qui ont besoin en urgence de protection.

  

"Notre but est de faire ressortir ceux qui sont les plus à risque, afin d'attirer l'attention du public, de stimuler les gouvernements nationaux à faire davantage, et surtout de trouver les ressources pour mettre en œuvre des mesures de conservation dont les espèces ont désespérément besoin.

 

 

En particulier, nous voulons encourager des gouvernements à s'engager avec des mesures de conservation de diversité biologique désespérément nécessaires quand ils se rassembleront au Japon en octobre

 

"Nous avons les ressources pour résoudre cette crise, mais jusqu'à présent, nous n'avons pas réussi à agir. " a affirmé le Dr Russel Mittermeier, président du Groupe IUCN/SSC Primate Specialist et président de Conservation InternationaL.- Que pouvons-nous faire, en tant qu'individus, contre des forces de destruction du braconnage et de l'habitat dans cette course folle vers l'extinction?

 

 

La moindre des choses que nous pouvons faire est de prendre quelques instants pour signer cette pétition.  

Nous devons faire savoir à  nos dirigeants que nous attendons de voir ce qu'ils vont faire.  

 

S'il vous plaît, signez cette pétition exhortant le président Obama à prendre la parole à l'ONU pour agir en faveur de tous les primates par la création d'une protection mondiale concernant les espèces et leurs habitats.

 

SIGNEZ AUJOURD'HUI --- NOUS AVONS BESOIN D'UN MAXIMUM DE SIGNATURES CETTE SEMAINE.

 

CLIQUEZ ICI

 

Merci de votre participation

 

En remplissant le formulaire, veuillez SVP cliquer sur NON-US et sélectionner votre pays

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 10:22

 

 

Pendant des décennies, les chevaux sauvages ont pâturé avec quiétude autour du lac Gregory dans la région de Kimberley en Australie-Occidentale.

 

Ces chevaux  étaient considérés comme si uniques et précieux que le souverain de Dubaï, Cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum, en a choisi treize pour ses écuries.

 

Maintenant,  le ministère WA du Développement régional et des terres a délivré contre ces  5000 chevaux du lac Gregory un arrêt de mort parce qu'accusés d'être à  l'origine d'«inacceptables dommages environnementaux».

 

Le lieu où ces chevaux paissent mesure environ plus de 100 km de circonférence, et ils n'en occupent que 400.000 hectares. Le ministère n'a aucun problème avec le pâturage du bétail.

 

Les groupes autochtones vivant autour du lac Gregory ont grandi avec les chevaux et les aiment. Malgré que le Ministère soit conscient du fait que les chevaux étaient de plus en plus nombreux chaque année, il n'a fourni aucune aide à ces groupes pour permettre un contrôle de la population. Maintenant, ils ont ordonné que les chevaux soient rassemblés et transportés vers un abattoir en Australie du Sud; leur viande sera exportée pour la consommation humaine.

 

Le groupe local Wild Horses Kimberley demande au gouvernement de lui permettre d'administrer aux  étalons et aux juments des médicaments anti-fertilité. Malgré cela, le gouvernement WA persiste dans son intention de destiner les chevaux à l'abattage.

 

S'il vous plaît, demandez urgemment au ministre Brendan Grylls - ministre dont le ministère est responsable de la réforme proposée - que les chevaux ne deviennent pas les victimes innocentes de la mauvaise gestion du gouvernement, et d'encourager la proposition plus humaine du Wild Horses Kimberley.

 

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

 

Merci pour les chevaux sauvages

 

______________________________________

 

VICTOIRE POUR CES CHEVAUX !! veuillez SVP CLIQUER ICI pour prendre connaissance de l'issue de cette pétition

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 07:33



Les trois centrales de charbon prévues doivent être construites sur la côte de la région Coquimbo, particulièrement importante pour la faune et la flore marine, et à proximité immédiate de réserves maritimes et du territoire national protégé des manchots de Humboldt menacés d’extinction. Les manchots de Humboldt chassent les poissons principalement dans l’eau peu profonde et dorment dans des nids souterrains, des grottes ou des failles sur la côte. Des intrusions dans l’écosystème ou des incidents auraient des conséquences dramatiques sur ces tronçons de mer et de côte.

La population locale est aussi fortement touchée. Elle ne tirerait même aucun profit économique de ce projet, la technologie des centrales à charbon étant désespérément obsolète. Uniquement de l’électricité serait produite. Le degré d’efficacité techniquement qu’il est possible d’atteindre (70 pourcent), ne sera ainsi pas du tout exploité à son maximum. De l’eau de mer doit être utilisée pour le refroidissement, qui sera déversée réchauffée et polluée dans l’océan. Ceci ne menace pas seulement la faune et la flore maritimes, mais aussi la pêche et le tourisme locaux. De plus, la construction de deux ports est également planifiée, où le charbon importé d’Extrême-Orient devrait être livré. Différentes expertises indépendantes confirment les inquiétudes des habitants, qui se sont organisés dans le mouvement citoyen MODEMA (Movimiento Defenso Media Ambiente).

Grâce à ces protestations, un des projets de centrale a déjà été annulé en 2008. Pour les deux autres, l’étude d’impacts sur l’environnement est en cours. Certes, le Ministère de la Marine compétant a refusé les concessions nécessaires au refroidissement à l’eau de mer, et s’est également prononcé contre la construction prévue d’un port – et a ainsi posé les jalons pour un « non » supplémentaire. Toutefois, le président chilien encore fraîchement élu, Sebastián Piñera, a la réputation d’être très pro-industriel. Pour la centrale de 540 mégawatts, prévue par le consortium franco-belge Suez Energy, une décision des administrations est imminente. MODEMA, conjointement avec l’association allemande SPHENISCO pour la protection des manchots de Humboldt, appellent à une protestation internationale.

S’il vous plait, écrivez jusqu’au 15 mai au président Piñera et aux membres de la Commission pour l’Environnement. Vous trouverez ici une traduction française de la lettre en espagnol, et plus d’informations de fond sur la page web de SPHENISCO : www.sphenisco.org

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Merci de votre participation

 

 

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 17:02

Polar Bear family


L'ours polaire n'est pas encore répertorié en tant qu'espèce en péril (LEP), malgré le fait que plus de la moitié de la population mondiale vivent au Canada. Le comité scientifique qui étudie les espèces en péril a jugé les ours polaires espèce «préoccupante» au Canada depuis 1991.


Le 19 Mars 2010, la consultation  sur l'opportunité d'inscrire l'ours polaire sur la liste officielle des espèces en péril du Canada prendra fin. Dite au ministre de l'Environnement, Jim Prentice, d'ajouter l'ours polaire à cette liste en signant cette pétition urgente !

CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR SIGNER

Merci pour les ours  polaires

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 12:34
Hebergement gratuit d image et photo

POUR PRENDRE CONNAISSANCE DU TEXTE DE LA PETITION (en français) et la signer :

CLIQUEZ ICI
Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 12:35


 


La hausse des températures fait fondre la mer gelée, l'habitat des ours polaires. Face à ce problème, le ministère de l'Intérieur a annoncé une proposition visant à désigner plus de 200.000 miles carrés comme zone protégée pour ces ours en danger - y compris la plaine côtière du Refuge National de Faune de l'Arctique.

La protection de cet important habitat devrait contribuer à préserver l'habitat les ours polaires de l'exploitation destructrice du pétrole et des forages gaziers.

S'il vous plaît, exhortez le ministère de l'Intérieur à adopter cette proposition visant à protéger les habitats onshore et aider à sauver les ours polaires en danger d'Amérique.

Note : la date limite pour soumettre vos commentaires est fixée au lundi 28 Décembre.

SIGNER LA PETITION

Merci pour les ours polaires

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 13:29

Tiger-The Wild Glory of India



Pétition adressée à : Ministre de l'Environnement et des Forêts, Gouvernement de l'Inde

La diminution du nombre de tigres en Inde est ALARMANTE !

Ce magnifique félin parcourait par le passé l'ensemble du Nord, du Nord-ouest, de l'Est et du Centre de l'Inde.

Au cours de l'Empire britannique, cet animal a été massacré. Le braconnage a continué durant des années après l'indépendance . Un déclin rapide de ses effectifs (en dessous de 2000 en 1972) en a résulté. Sentant la faiblesse de la population du tigre dans le pays, le prestigieux Project Tiger a été lancé en 1973 pour la conservation de cette espèce. En 1972, la Loi sur la faune indienne a également vu le jour. Les premiers résultats de ces efforts ont été encourageants. En 1990, le nombre de tigres dans le pays était d'environ 4000 spécimens.

Mais, après que ce triste état de choses ait commencé, entraînant une baisse de leur population. Paroma Basu de New Delhi, Inde, a signalé pour les News de National Geographic, le 7 août 2007, que la population de tigres sauvages en Inde se situait entre 1300 et 1500, et encore moins de la moitié que ce qu'elle n'était en 2002.

Selon des estimations provenant d'un recensement du gouvernement en cours, les nouveaux chiffres annoncés lors d'un rassemblement de défenseurs de l'environnement à New Delhi à l'époque étaient une goutte choquante de l'estimation précédente de la population  de près de 3600.

A présent, elle est estimée à encore moins de 1500. Ces tigres sont principalement limités aux parcs nationaux de Ranthambore et Kanha parcs et le domaine de Sunderbans; les parcs natonaux de Panna et Siriska aujourd'hui ne comptent même pas un seul tigre.

Les raisons sont nombreuses :

Le braconnage pour les produits dérivés du tigre se poursuit; son habitat a été gravement empiété par les humains, et aucun effort n'a été fait pour éviter la consanguinité chez les populations locales de tigres. En fait, les efforts de conservation ont été purement administratifs, sans un  solide soutien scientifique.

Le résultat est l'obtention pour cette espèce du statut d'espèce menacée. Si des efforts très sérieux ne sont pas réalisés, vu la  vitesse de son déclin, cette espèce va bientôt s'éteindre. L'Inde, la seule terre de Cheetah, maintenant ne compte même pas un seul individu de cette espèce. 

Il est temps de sauver cet animal de l'extinction. Veuillez agir dès maintenant et utiliser votre pouvoir pour conserver cette merveilleuse gloire sauvage de l'Inde.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Merci pour les tigres

Repost 0
Published by LENA - dans ARCHIVES
commenter cet article