Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 04:40

WWF: les espèces gagnantes et les perdantes de 2009


Sur les 47.677 espèces analysées, 17.291 sont actuellement menacées de disparition selon la liste de l’UICN.
Le WWF Suisse propose à partir de ces données son classement des espèces gagnantes et des espèces perdantes établie pour 2009.

Pour plus d'un tiers des espèces de la planète, l'avenir n'est pas rose (Cf : Grandes données sur l'écologie). C'est ce que révèle la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et des ses ressources (UICN). 

 

Il y a pourtant aussi des lueurs d'espoir, notamment grâce à l'engagement des associations de défense de l'environnement. Cette année encore, le WWF Suisse a établi une brève liste des gagnants et des perdants de l’année 2009. Si le guêpier d'Europe et les pieuvres font cette fois partie des chanceux, le tigre et l’orang-outan ont besoin d'une aide urgente.


source

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 15:30

Alors qu’il se nourrit de bambou à longueur de journée, le panda géant de Chine est fait pour être carnivore, révèle le séquençage de son génome.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Le grand panda –ou panda géant- de Chine est connu pour sa consommation quasi exclusive de bambou. Il fait pourtant partie de la famille des ursidés et donc du groupe des carnivores. Ce classement est au moins justifié au regard des ses gènes: le panda a tout d’un carnivore, confirme une équipe majoritairement chinoise qui a séquencé son génome.

Le panda (Ailuropoda melanoleuca) ne possède aucun gène connu permettant la fabrication d’enzymes qui cassent la cellulose, ingrédient majeur des végétaux comme le bambou, précisent Wang Jun (Institut Pékin de Génomique, Shenzhen) et ses collègues dans la revue Nature. La digestion de ce gros ours aux airs de peluche repose donc certainement sur sa flore intestinale. Il serait donc intéressant de séquencer ce microbiote.

Pourquoi le panda préfère-t-il se nourrir de graminées plutôt que de viande? Il pourrait s’agir au moins en partie d’une histoire de goût. Les chercheurs ont découvert qu’un gène impliqué dans la fabrication des récepteurs d’un goût fondamental, l’umami, est inactif chez le panda. Or ce goût, comme le sucré, est associé chez les mammifères aux aliments à forte valeur nutritive, comme la viande.

Le génome du panda contient environ 21.000 gènes compactés dans 21 paires de chromosomes (dont une paire de chromosomes sexuels). La comparaison avec d’autres génomes révèle que l’ADN du panda géant est très proche de celui du chien (80% de conservation de l’ordre des gènes entre les deux génomes, contre 68% avec le génome humain). Le génome du panda a cependant évolué moins vite au cours du temps que celui d’autres mammifères.

Il ne resterait plus aujourd’hui que 2.500 à 3.000 grands pandas dans les montagnes de l’ouest de la Chine. Les chercheurs espèrent que la connaissance de son génome pourra aider sa protection. L’un des obstacles à la conservation du panda est son très faible taux de reproduction: les gènes de l’ursidé n’ont pas encore livré d’explications à ce sujet.

source
Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 11:50

Hebergement gratuit d image et photo



Lundi 7 décembre dernier, une louve a été tuée par un chasseur, qui prenait part à une battue au sanglier à Esparron, dans les Hautes-Alpes.


Le vice-procureur de la République de Gap, Laurent Becuywe, a déclaré aux journalistes de l'AFP que l'homme avait reconnu les faits lors de sa garde à vue et a affirmé avoir été surpris par l'arrivée de la louve.

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, a été interpellé dans les Hautes-Alpes et cité à comparaître en correctionnelle le 18 février prochain.

Il devra répondre d'une destruction d’un animal non domestique et espèce protégée et risque une peine d’amende et d’emprisonnement.


Deux associations de protection de la nature, Férus et l'ASPAS, ont d'ores et déjà annoncé leur décision de porter plainte contre le chasseur.


Férus, association nationale qui œuvre pour la conservation du loup, de l’ours et du lynx, a déclaré son indignation dans son communiqué de presse et précise "Depuis longtemps nous dénonçons le braconnage de l’espèce. Nous avons estimé à au moins 100 le nombre de loups tués illégalement depuis 2000".


L'ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages), de son côté, a déclaré attendre "une décision exemplaire de l’État face à cette recrudescence d'anti-prédateurs".

source

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 14:48

JE DIFFUSE : (FERUS)



A voir, le reportage France 3 sur notre programme de bénévolat Pastoraloup (cliquez sur le 7 novembre). J'espère que ça suscitera des vocations pour 2010 car pour aider les loups, aidons les bergers ! Au delà du bénévolat, c'est la rencontre (ici très touchante) entre un ami des loups et un éleveur ....

CLIQUEZ
SUR CE LIEN puis cliquez à droite sur "samedi 7 novembre"
quelques secondes de publicité et vous aurez accès au reportage

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 15:40






La Wildlife Conservation Society a annoncé aujourd'hui deux raids effectués avec succès par les autorités indonésiennes qui ont abouti à l'arrestation de suspects au cours de leur tentative de vente illégale de peaux de tigres de Sumatra.


Le raid le plus récent a eu lieu à Jakarta le 7 août dernier et a pu permettre de récupérer deux peaux de tigre entières ainsi que des peaux de nombreuses autres espèces sauvages protégées. Ce raid a permis l'arrestation de quatre suspects ayant  tenté de vendre illégalement une peau de tigre de Sumatra. Le 16 juillet, un raid à Sumatra a permis de récupérer 33 morceaux de peau de tigre, dont la taille varie de quelques centimètres à des morceaux de taille supérieure et a abouti à une autre arrestation.

Les deux raids ont été menés par la police indonésienne et le ministère indonésien des Forêts, la Direction générale de la protection des forêts et de la conservation de la nature (PHKA), en collaboration avec la Wildlife Conservation Society’s Wildlife Crime et les partenaires locaux.

Ces raids, qui résultent de la récente intensification des efforts déployés par les autorités indonésiennes pour contrôler le commerce illégal d'espèces sauvages, portent le nombre d'arrestations à 20 au cours des 18 derniers mois à des fins de transaction des parties de tigre. Sept de ces cas ont déjà abouti à des peines de prison et des amendes, et les autres sont en attente de jugement.


Le mois dernier, a également vu la condamnation de quatre opérateurs à Jakarta arrêtés plus tôt cette année, et reconnu coupable de possession illégale et la vente de peaux de tigre, d'os et des dents.

Créée par la CMS en 2003, la "Wildlife Crime Unit" fournit des données et des conseils techniques aux organismes d'application de la loi pour soutenir les enquêtes et les poursuites des crimes sur la faune. À Jakarta, elle agit dans le cadre du Forum contre le commerce des espèces sauvages, une alliance d'organisations locales de lutte contre le commerce illégal d'espèces sauvages.


«Le gouvernement indonésien est résolu à stopper le commerce illégal d'espèces sauvages et à renforcer ses engagements envers la Convention sur le commerce international des espèces menacées (faune et de flore) (CITES), a déclaré Mohammed Awriya Ibrahim, Directeur de la Protection de la forêt pour PHKA.

"Nous cherchons à mettre un terme à la capture, la possession et le commerce des espèces sauvages protégées en Indonésie»,

"Quatre suspects ont été arrêtés au cours du raid et 34 peaux de différentes espèces ont été récupérées, dont deux peaux de tigre", a déclaré le colonel Agus Sutisna, Directeur de l'Unité spéciale de crimes, (police de Jakarta). Les peaux sont destinées à être vendues à des collectionneurs en Indonésie et à l'étranger. Cette opération réussie a été une collaboration conjointe entre la police, le ministère des Forêts et des ONG partenaires."

La Wildlife Conservation Society tente activement de sauver les tigres en Indonésie et à diminuer l'impact négatif du commerce illégal d'espèces sauvages.

"Nous saluons le travail de la police indonésienne et du Département des forêts dans ces cas récents pour leur engagement à respecter et faire respecter la loi", a déclaré le Dr Noviar Andayani, Directeur du Programme de l'Indonésie WCS. «Nous félicitons également les tribunaux pour le message qu'ils envoient dans ces cas jugés équitablement et condamnés lourdement."


«Le commerce illicite des espèces sauvages qui menacent non seulement les animaux emblématiques comme le tigre, mais aussi de nombreuses autres espèces d'animaux marins et terrestres menacées, a déclaré le Dr Elizabeth Bennett, directeur de la Chasse et du WCS Wildlife Trade Programme. «Ce n'est que par une action décisive contre ceux qui participent à ce commerce illégal, que nous pouvons y mettre fin."

Les tigres sont tués par les chasseurs pour satisfaire la demande de parties de tigre comme les peaux, dents, os, etc... Ces pièces sont utilisées comme souvenirs, en médecine traditionnelle, et comme talismans. Beaucoup de parties de tigre négociées en Indonésie sont liées à l'exportation vers l'Asie orientale. Les tigres sont également tués quand ils deviennent impliqués dans des conflits avec les agriculteurs locaux.

D'autres animaux sauvages vendus illégalement d'Indonésie :  rhinocéros, éléphants, orang-outans, oiseaux, ours, orchidées, poissons marins et d'eau douce, tortues, bois odorant, pangolins, corail, serpents, chauves-souris et requins.

La Wildlife Conservation Society sauve la faune et les sites sauvages du monde entier. Nous le faisons grâce à la science, à une éducation et à la gestion du plus grand système mondial de réserves naturelles en milieu urbain avec la collaboration du zoo du Bronx. Ces activités visent à faire changer les attitudes envers la nature et à aider les gens à imaginer la faune et les humains vivant en harmonie. WCS est commis à cette mission car elle est essentielle à l'intégrité de la vie sur Terre. Visite: www.wcs.org

 

NOTES

• En Indonésie, les tigres (Panthera tigris) sont maintenant se trouvent sur l'île de Sumatra, où la sous-espèce est considérée comme espèce distincte : le "Tigre de Sumatra" (Panthera tigris sumatrae). Les anciennes populations de tigre à Bali et Java sont éteintes. La population totale des tigres de Sumatra est sans doute estimée aujourd'hui à moins de 1.000 spécimens.

• WCS oeuvre pour protéger les tigres de Sumatra en travaillant aux côtés du Ministère indonésien des forêts, de la police indonésienne, des gouvernements locaux et des collectivités locales.

• En vertu de la loi indonésienne, il est illégal de tuer, posséder, acheter ou vendre des tigres ou des parties de leur corps. La violation de la loi peut conduire à une amende et / ou peine de prison.

• Les membres du Forum, basé à Jakarta contre le commerce des espèces sauvages comprennent Wildlife Conservation Society, Profauna, Jakarta Animal Aid Network; L'Agence de défense de la faune et International Animal Rescue.

• Le travail de la WCS pour enrayer le commerce illégal d'espèces sauvages et de la traite en Indonésie est soutenue par le US Fish and Wildlife Service Rhino Tiger Fund, la National Fish and Wildlife Foundation Save the Tiger Fund; Tigers Forever, un projet Panthera en collaboration avec la WCS, USAID à travers la "Orangutan Conservation Services Program" et par la Banque mondiale / Global Environment Facility Project "Tiger" Futurs ". Les coordonnées des représentants sont disponibles sur demande.

• Des projets actifs de conservation du tigre sont en cours dans le sud de Sumatra, près de Bukit Barisan Selatan National Park de Lampung Bengkulu et les provinces, et dans le nord de Sumatra, près de l'écosystème du Leuser d'Aceh et du nord de Sumatra.

• Au sein de ces sites, la WCS est déterminée à relever les populations de tigres de 50 % au cours des 10 prochaines années.

 

Josh Grafeld
Cause Admin

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:28



La dépouille d’un ourson d’un an et demi a été retrouvée dans le parc national des Abruzzes (Italie) sur la commune de Pescasseroli. D’après le directeur du parc, Vittorio Ducoli, l’ourson a été tué par des chiens, peut être des loups, mais il est plus probable qu’il s’agisse de chiens. La mort n’a pas été immédiate ; l’ours avait des problèmes et quelqu’un l’a vu mal en point les jours précédents la découverte du cadavre.


D’autres examens sont en cours mais le choc avec une voiture est d’ores et déjà exclu.

LIRE LA SUITE DE  L'ARTICLE SUR LE SITE FERUS

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:25

Communiqué de FERUS, 1er octobre 2009

Fervent promoteur de la cohabitation entre les grands prédateurs et le pastoralisme, FERUS s’implique sur le terrain depuis 1999 dans la protection des troupeaux au travers de son programme d’écobénévolat pastoraLoup.

La saison 2009 qui s’achève, confirme la progression enregistrée ces dernières années. Soixante bénévoles ont participé à des actions de soutien auprès d’une vingtaine d’éleveurs ovins et caprins en activité dans les zones à loup. L’intervention des volontaires correspond en 2009 à presque mille journées de présence sur les pâturages. Faciliter la mise en place des systèmes de protection et renforcer la surveillance des troupeaux, tels sont les principaux objectifs des bénévoles sélectionnés.


Le bon déroulement de ces 7 mois de missions illustre à nouveau la possible entente et collaboration entre les différents acteurs de la problématique.


Durant cette décennie, plus de 60 éleveurs ou bergers et 300 volontaires de tous les horizons ont collaboré. Malgré le risque potentiel de prédation parfois important, à peine une dizaine d’attaques sont à déplorer annuellement sur l’ensemble des troupeaux concernés et le nombre de victimes par attaque, trois en moyenne, confirme l’influence positive d’un système de protections combinées (présence humaine – chiens – parc-effarouchement)

Les résultats enregistrés et les collaborations établies sont un encouragement dans la poursuite du programme et dans la continuité de la discussion instaurée depuis plus de 10 ans entre FERUS et le monde de l’élevage pour améliorer les moyens de protection des troupeaux et favoriser la cohabitation.


Le week-end annuel de restitution, du 31 octobre et 1° novembre, à la Motte du Caire dans les Alpes de Haute Provence, sera l’occasion de revenir sur l’évolution du programme en présence de différents acteurs impliqués depuis 1999.

Une occasion conviviale de tirer également les derniers enseignements de cette nouvelle édition et fêter longue vie à pastoraLoup !

 

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 18:00

VOUS SOUHAITEZ SAUVER UN ANIMAL
GRATUITEMENT ?


 

CLIQUEZ SUR CE LIEN MERCI !

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 17:30

jeu, 08/27/2009 - 09:37.

axolotl_menace_d_extinction.jpg


L'axolotl est décidément un animal très bizarre. Cet éternel adolescent, qui peut conserver son état larvaire toute sa vie et même se reproduire dans cet état, est également célèbre pour sa capacité à faire repousser des organes détruits.

Cet étrange bactracien qui ne vieillit jamais, si inhabituel avec sa tête de poupée, est une star des aquariums et des laboratoires. Toutefois il, serait au bord de l'extinction et vient d'être ajouté à la Liste rouge des espèces menacées de l'International Union for Conservation of Nature (Union internationale pour la conservation de la nature).


Selon les dernières recherches effectuées sur la population sauvage d'axolotls, celle-ci ne serait plus que de 700 à 1200 individus, répartis dans six zones réduites et éloignées les unes des autres.

La situation semble vraiment critique ; lors d'un recensement en 1998, la région du Xochimilco abritait 6000 axolotls au kilomètre carré. Ils n'était plus qu'un millier par kilomètre carré en 2004 et une centaine en 2008.


Qui plus est, les spécialistes pensent généralement qu'il serait trop dangereux de tenter de le réintroduire à partir des colonies conservées en captivité dans les pays occidentaux : cela risquerait d'appauvrir la diversité génétique de l'espèce et augmenterait les chances de voir l'animal souffrir de chytridiomycose, une maladie infectieuse des amphibiens particulièrement virulente.

source

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 16:47


Un loup mâle a été abattu jeudi 20 août 2009 à la pointe du jour dans la région du Val d’Illiez. L’animal se tenait à proximité immédiate d’un troupeau de moutons. Cette opération a été réalisé en application du concept loup suisse, dans le délai et le périmètre fixés par l’autorisation de tir. 

Dans le cadre de l’exécution de l’ordre de tir d’un loup au Val d’Illiez, le gardiennage a découvert des indices de présence du prédateur sur un alpage de la rive droite de la vallée d’Illiez, occupé par des moutons récemment attaqués.

A la suite de ces observations, une surveillance étroite a été mise en place dans le périmètre en question. Celle-ci a conduit au tir d’un loup par une des personnes mandatées à cet effet. L’animal abattu est un mâle.

Conformément aux dispositions du Plan loup la dépouille a immédiatement été transférée au Tierspital à Berne afin d’y être autopsiée. Les informations relatives à l’âge et à l’état général de l’animal seront contenues dans le rapport d’autopsie.



SOURCE

Repost 0
Published by LENA - dans INFO
commenter cet article