Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 08:24

5658141331_2fff32c043.jpg

 

Cette pétition crée par TERRE D'ABEILLES et a reçu le soutien des partenaires suivant :

le Syndicat National d'Apiculture, Intelligence Verte et la Fondation Léa Nature

 

Depuis 20 ans, des milliards d'abeilles meurent intoxiquées chaque année. Or sans abeilles, plus de 80% des espèces végétales disparaîtront de la surface de la terre ! Indispensables à la biodiversité, elles fournissent l’essentiel de nos ressources alimentaires.

 

===> Merci de cliquer sur CE LIEN pour prendre connaissance du texte et SIGNER

 

Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 14:06

 

 

 

La forêt tropicale indonésienne est en train de disparaître à un rythme alarmant, poussant ainsi des espèces comme le tigre de Sumatra et l'orang-outan au bord de l'extinction.

Ainsi il ne reste que  400 tigres de Sumatra alors qu'il y en avait  des milliers.

Pendant ce temps de nombreux producteurs d'huile de palme détruisent à coups de bulldozers la forêt tropicale indonésienne. Et que l'huile de palme se retrouve dans des produits d'entreprises comme Procter & Gamble, L'Oréal, Colgate et Palmolive.

Ces entreprises font partie d'une organisation appelée le "Consumer Goods Forum" (CGF) qui pourraient exiger de ses entreprises membres l'arrêt de l'achat d'huile de palme liée à destruction des forêts tropicales

Mais le CGF n'agira pas à moins que le public ne l'exige. Signez svp cette pétition maintenant pour aider à envoyer 75 000 messages au Consumer Goods Forum. Demandez au CGF à exiger que ses entreprises membres s'engagent à cesser d'acheter l'huile de palme liée à la destruction des forêts.

 

===> CLIQUER ICI POUR SIGNER

 

Merci de votre participation

Repost 0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 06:19

 

5836453261_194e2d03cd.jpg

 

 

Pétition à la Commission Européenne

 

 

Une gigantesque escroquerie est en train de se mettre en place à Bruxelles, aux dépens des abeilles, de la biodiversité... et de tous les citoyens qui se battent depuis des années pour faire interdire les pesticides « tueurs d'abeilles » en Europe et dans le monde !

 

Nous devons la stopper net, avant qu'elle n'ait des conséquences dramatiques sur nos cultures et notre alimentation à l'avenir. POLLINIS vous demande de signer de toute urgence la pétition européenne ci-jointe et de la faire circuler autour de vous autant que vous le pourrez.

 

Si nous ne faisons rien, voici ce qui va se passer dans les 2 prochaines années :

- les pesticides néonicotinoïdes continueront à être utilisés pour les cultures d'hiver, imprégnant ainsi durablement les sols et l'eau...

- les cultures de printemps et d'été "non traitées" seront infectées par les résidus de ces pesticides, et empoisonneront les abeilles...

- la mortalité massive des abeilles ne déclinera pas, malgré la soi-disant "interdiction" des néonicotinoïdes

- Syngenta, Monsanto, Bayer et tous les laboratoires agrochimiques pourront à loisir clamer que leurs produits n'ont rien à voir avec la mortalité des abeilles, et obtenir leur réhabilitation totale sur le marché.

 

Alors s'il vous plaît, aidez Pollinis à créer une véritable onde de choc à travers le pays et l'Europe toute entière, pour que leur pression sur la Commission européenne soit plus forte que celle des lobbys agrochimistes qui sacrifieraient sans vergogne notre santé, notre alimentation et l'avenir même de la Nature pour satisfaire à leurs profits immédiats.

 

 

Nicolas Laarman
Délégué général Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature

 

Pour  SIGNER LA PETITION ===> CLIQUER ICI

 

 

 

 

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 09:50

 

 

 

 

La Commission de pêche et de faune de Californie  se prononcera sur un réseau d'aires marines protégées pour le Sud de la Californie en Décembre et a  besoin de vous entendre, avant le 9 Décembre, date limite.

 

Même si vous ne vivez pas en Californie, votre voix est nécessaire : La côte de la Californie-des forêts de varech de La Jolla aux plages de Malibu- est notre côte.

 

Une approche scientifique de la conservation de l'écosystème est exactement ce que la Californie et l'ensemble de notre nation ont besoin aujourd'hui.

 

S'il vous plaît, envoyez votre message à la Commission de pêche et de faune de la Californie

 

CLIQUEZ ICI   POUR SIGNER

 

pour signer, veuillez sélectionner dans la rubrique "STATE/PROVINCE"   NONE

 

Sea otter

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 09:24
sanctuaire de Hampapak
Le 26 juin à Rennes, One Voice organise un cercle de silence pour des forêts debout. Face à la destruction de nos forêts, réagissons !

 

 

 Destruction des forêts

 


Les dernières forêts primaires de la planète sont détruites à grande échelle. Elles sont remplacées par des champs de palmiers à huile ou de soja dont la production est destinée à l’exportation, ou exploitées jusqu’à leur dernier souffle pour du bois précieux ou des minerais. Nous ne pouvons laisser faire, il faut réagir !

Souffrance humaine et animale

 


Dans ce drame planétaire, les victimes sont nombreuses, aussi bien parmi les humains que parmi les animaux. Des peuples entiers sont dépossédés de leurs terres ancestrales et de leurs traditions, des animaux par milliers sont massacrés jusqu’à l’extinction, victimes collatérales d’une exploitation irraisonnée, dénuée de conscience et dangereuse pour notre avenir à tous...

Le 26 juin, vous pourrez agir !

 
Le 26 juin à Rennes, dans le cadre de la campagne Arbre de Vie pour des forêts debout, One Voice organise un cercle de silence pour que la voix de tous les êtres vivants opprimés par la destruction des forêts soit entendue. Salomon, le harpiste déjà présent au lancement de la campagne en 2007, viendra encore une fois rendre hommage aux forêts et à tous les peuples, humains et animaux, qui les habitent.

Rejoignez-nous nombreux à Rennes, le 26 juin, place de la Mairie à 15 heures ! - ONE VOICE

Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 06:00

 

 

Canada - Écologistes et industriels du bois ont signé un accord pour protéger quelque 720.000 km² de forêt boréale au Canada en encadrant l'abattage des arbres. Un accord qui met fin à des années de guerre ouverte entre les défenseurs de l'environnement et les groupes forestiers.

 

Le 18 mai, les principaux groupes forestiers et acteurs écologistes du Canada se sont enfin entendus en signant un accord historique visant à mieux protéger la forêt boréale. L'accord a été conclu entre l'Association des produits forestiers du Canada (APFC), au nom de vingt-et-un grands groupes industriels, et neuf grandes organisations écologistes, dont Greenpeace et la Fondation David Suzuki.

 

Les industriels du bois, tels que AbitibiBowater ou Cascades, se sont ainsi engagés à suspendre tout nouvel abattage d'arbres sur quelque 29 millions d'hectares de forêts. Un engagement pris pour protéger des espèces vulnérables, comme le caribou des bois ou le carcajou.

 

Ayant obtenu de la part des groupes forestiers l'effort qu'ils attendaient depuis des années, les écologistes qui avaient lancé plusieurs campagnes de boycottage contre les producteurs, vont désormais pouvoir les suspendre.

"Nous sommes très heureux que ces efforts aient mené au plus important plan de conservation de forêts ouvertes à l'exploitation de l'Histoire", s'est félicité Steve Lallick du Pew Environment Group.

 

source

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 06:31

La diminution de la surface de la banquise a eu "un rôle déterminant" dans l'augmentation des températures en Arctique, plus forte depuis vingt ans aux pôles que dans d'autres zones du globe.

La banquise réfléchit fortement la lumière solaire en direction de l'espace. Lorsqu'elle fond, l'océan plus sombre absorbe davantage de chaleur "et l'Arctique se réchauffe davantage", résume James Screen (Université de Melbourne, Australie).

Les processus de rétroaction observés "accroissent la probabilité d'un réchauffement rapide de l'Arctique à l'avenir et de déclin de la banquise", préviennent M. Screen et son collègue Ian Simmonds dans la revue scientifique Nature.

Rôle majeur

 


D'autres facteurs (circulation atmosphérique ou océanique, couverture nuageuse accrue...) ont été évoqués pour expliquer "l'amplification" de la hausse des températures en Arctique, rappellent-ils. Durant les vingt dernières années (1989-2008), "le réchauffement mondial moyen a été de 0,5°C mais l'Arctique s'est réchauffé de 2,1°C", a précisé M. Screen.

"Nos résultats suggèrent que la majorité de l'amplification récente des températures en Arctique est due à la diminution de la surface de la banquise" qui a eu un "rôle déterminant", concluent les chercheurs.

Cette amplification est la "plus forte dans les parties basses de l'atmosphère", où les changements des flux de chaleurs liés à la réduction de la surface de la banquise "ont le plus d'influence", relèvent-ils.

Réduction

 
Pour chacune des deux dernières décennies, cette surface a subi, selon MM. Screen et Simmonds, une réduction variable selon les saisons: -2,6% en hiver, -1,4% au printemps, -5,8% en été et - 7,9% en automne. "La majorité du réchauffement en hiver est associée aux changements de la surface de la banquise, même si les réductions de sa taille sont relativement faibles", précisent-ils.

En revanche, en été, "le réchauffement atmosphérique reste modeste" malgré une réduction plus importante de la banquise car c'est surtout la couche supérieure de l'océan qui se réchauffe, expliquent-ils. Les changements de couverture nuageuse "n'ont pas beaucoup contribué au récent réchauffement", selon les auteurs de l'étude.

Quant à l'augmentation de vapeur d'eau dans l'atmosphère, en partie due à la moindre surface de la banquise, "elle peut avoir accru le réchauffement dans la partie basse de l'atmosphère en été et au début de l'automne", concèdent-ils.

 

source

Repost 0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 08:00

 

 

source photo

 

« Les systèmes naturels qui supportent la vie, l’économie et les moyens de subsistance sur la planète sont menacés de dégradation rapide et d’effondrement, à moins que des mesures rapides, radicales et créatives soient prises pour la conservation et l’utilisation durable de la diversité de la vie sur Terre. » C’est la conclusion du troisième rapport de l’ONU sur les « Perspectives mondiales de la biodiversité ». Ce rapport devait dresser le bilan de l’engagement pris en 2002 par les Nations Unies de « réduire le taux de perte de biodiversité d’ici 2010 ».

 

Aucun objectif n’a été atteint. « La perte massive de biodiversité est de plus en plus probable (...) puisque plusieurs points de basculement sont près d’être franchis, conduisant les écosystèmes vers des états moins productifs desquels ils pourraient être difficile ou impossible de revenir. », s’inquiète l’ONU.

 

Le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, Ahmed Djoghlaf, avance même que « le taux d’extinction d’espèces animales et végétales est désormais 1 000 fois plus élevé que le taux historique connu jusqu’à ce jour. » Le rapport souligne d’ailleurs que cette détérioration peut être évitée avec « une fraction de l’argent qui a été mobilisé spontanément par les gouvernements du monde en 2008-2009 pour éviter l’effondrement économique ». Pour rappel, les Nations Unies ont déclaré 2010 année mondiale de la biodiversité...

 

source

Repost 0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:04

 

 

 

Alors que des opérations pour endiguer la nappe de pétrole, qui s'écoule dans le Golfe du Mexique depuis une dizaine de jours après le "naufrage" de la plateforme pétrolière BP, s'avèrent vaines, cette catastrophe nationale pourrait provoquer un désastre écologique.

 

"Cette nappe de pétrole pourrait décimer les groupes de dauphins à gros nez, dont certains ne comptent que quelques dizaine de membres" souligne Michael Jasny, expert de l'ONG Natural Resources Defense Council.

Les cachelots sont aussi en péril ! Les femelles utilisent, en effet, les eaux du golfe du Mexique situées au sud et à l'est du delta du Mississippi pour y élever leurs petits.

 

"C'est dans cette zone de surface que le pétrole est le plus toxique"

Des poissons pourraient aussi disparaître de la région, souligne Doug Rader, spécialiste des océans à l'Environmental Defense Fund, une autre ONG. "Près de la surface, la mer est comme une autoroute pour les larves qui suivent le courant vers les zones de frai situées plus loin", dit-il.  "C'est dans cette zone de surface que le pétrole est le plus toxique et que les animaux sont le plus sensibles, et cela pourrait balayer toute une génération de vivaneaux, mérous et d'autres poissons" selon lui.

 

Les tortues de mer du golfe "vont venir pondre leurs œufs sur la terre ferme et les bébés tortues vont devoir traverser ce pétrole pour gagner la mer" note Mark Floegel, de Greenpeace.
 
Par ailleurs, "les zones humides du delta du Mississippi sont les plus importantes du continent et c'est là que tous les oiseaux migrateurs nidifient actuellement" insiste Dean Wilson, conservateur du bassin de l'Atchafalaya.

Plantes et poissons ingérés par les pélicans inévitablement pollués.

 

 

L'emblème de la Louisiane, le pélican brun, vient à peine d'être retiré de la liste des espèces en danger en novembre dernier. Or il fait partie des nombreux oiseaux qui traversent le bassin à la recherche de climats plus chauds et plongent dans les marais pour se nourrir du poisson qui y vit. Même si les pélicans ne sont pas directement atteints par la marée noire, les plantes et les poissons qu'ils ingèrent seront inévitablement pollués. Le premier oiseau mazouté a été capturé vendredi dans la zone polluée. Il s'agit d'un fou de Bassan.

 

source

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 08:24

 

Le livre électronique (Kindle, IPad) est la grande nouveauté du Salon du Livre de Paris. Nouveau gadget technologique, il serait même écologique, puisque sa fabrication ne nécessite pas de bois. Et n'entraîne donc pas de déforestation ? Erreur, expliquent les Amis de la Terre.

Pas de papier, mais des minerais rares dont l'extraction détruit aussi des forêts

Le livre électronique fait partie de la grande famille des produits de haute technologie qui, comme l'ordinateur ou les téléphones mobiles, sont censés assurer une « croissance verte » et une dématérialisation des échanges. Plus de papier, plus de déforestation ? « Trop simpliste » explique Sylvain Angerand, chargé de campagne Forêt aux Amis de la Terre France : « Les produits technologiques nécessitent l'extraction de minerais précieux comme le coltan, le lithium ou les terres rares pour accroître la durée de vie des batteries, augmenter leur rapidité ou pousser la miniaturisation à l'extrême. Or l'exploitation minière est une cause majeure de déforestation, et plus généralement de destruction des écosystèmes. » En République Démocratique du Congo, l'extraction du coltan (colombo-tantalite), utilisé dans la fabrication des condensateurs, alimente les conflits armés et entraîne une déforestation importante. Ces minerais rares sont à l'origine de tensions géopolitiques croissantes qui pourraient déboucher sur des guerres pour en contrôler l'accès.

 

SUITE DE CET ARTICLE EN LIGNE...

Repost 0