Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 20:51

 
 

La forêt boréale du Canada est l'habitat principal pour la survie et la reproduction de plusieurs espèces d'oiseaux du monde -- incluant presque 40% des canards, des oies, et des cygnes de l'Amérique du Nord. En fait, tous les ans, plus de 300 espèces d'oiseaux, y compris des canards de bufflehead, les chickadees boréaux, fauvettes, moineaux et plus, passent du temps dans cet endroit unique.

Mais les industries de forage de gaz et de pétrole empiètent rapidement cet habitat principal de la forêt boréale pour les oiseaux et toute autre faune. Et avec juste 8% de la forêt boréale maintenant protégée, cet endroit unique est sacrifié chaque année pour des bénéfices.

Ajoutez votre voix à l'appel pour une gestion plus responsable de ce trésor. Envoyez votre message invitant le gouvernement canadien à protéger la forêt boréale.

PETITION

Merci pour les oiseaux



Traduction de la lettre que vous enverrez en signant cette pétition :


Cher premier ministre Harper :

 

Je suis fièr(e) de soutenir la conservation d'un des plus grands écosystèmes intacts de la planète : la forêt boréale du Canada. Les forêts, la tourbe, les lacs et les fleuves boréaux sont le milieu naturel pour les milliards d'oiseaux se reproduisant chaque année, représentant plus de 300 espèces d'oiseau. Ce qui a valu à la forêt boréale le titre de « nurserie d’oiseaux d’Amérique du Nord» .

La reproduction de beaucoup d’oiseaux migrateurs du nord, du centre et du sud de l'Amérique dépend de cet endroit unique – espèces telles que la fauvette (palm warbler), le bufflehead (espèce de canard), et même la grue (whooping crane) mise en danger.

La forêt boréale du Canada est également l’habitat principal des dernières grandes populations de la faune comprenant les loups, l'ours gris, le lynx, le caribou et des espèces en voie de disparition. Et elle est l’un des plus grands entrepôts terrestres de carbone, aidant à nous protéger du réchauffement global. Elle est la terre natale de centaines de communautés indigènes qui comptent sur cet endroit pour un mode de vie traditionnel.

Le Canada est envié pour ses paysages mais moins de 8% de la forêt boréale est protégée tandis que 30% a été assigné au développement industriel. Déjà, nous avons été témoins de graves déclins parmi les espèces d'oiseaux pour lesquels le Canada a la plus grande responsabilité -- comme le rusty blackbird (merle), bay-breasted warbler (fauvette) et surf scoter , qui ont diminué de 50-90% ces dernières décennies. L’exploitation pour le pétrole et le gaz, ou pour le bois de construction, n'est pas l’héritage que je veux laisser à mes enfants ou petits enfants.

Au lieu de cela, je veux laisser un héritage de conservation et de développement durable qui permettra aux générations futures de continuer d’admirer les beautés de la forêt boréale canadienne, qui représente l’un des derniers lieux de conservation au monde. Le Canada a la chance de pouvoir le protéger et de prouver au monde que la préservation et le développement économique peuvent coexister.

Je demande à votre gouvernement d’adopter les principes du cadre de conservation de la forêt boréale, demandant de protéger au moins 50% de sa superficie et de soutenir le développement durable dans les secteurs restants.

Sincèrement,

 

Repost 0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 07:48

Je transmet :

Renards, fouines, martres, belettes, putois, corbeaux freux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers... Ils sont 12 mammifères et 6 oiseaux à être classés «nuisibles» en France. Ce sordide classement autorise les chasseurs et les piégeurs à détruire ces animaux toute l’année et sans quota. L’ASPAS lutte depuis plus de 25 ans pour abolir le statut «nuisible», car ces espèces sont reconnues comme très utiles pour l’équilibre des écosystèmes.

Pour que le massacre de ces animaux par tir, piégeage, déterrage, gazage, empoisonnement,... cesse, signez !


                                                                    

Repost 0
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 00:04

Je transmet :













Égalité animale.

L'histoire de l'être humain est brève, mais, sans hypocrisies, peut-ètre que nous pouvons observer une évolution et une tolérance à tous les niveaux.

Nous devons pour un jour s'attendre a d'autre phase de croissance humaine. nous avons déjà fini des conjectures que la terre était le centre de l'univers, la légende que l'homme est un ètre spécial dominant est déjà finie, nous en avons déjà fini avec l'erreur de l'eurocentrisme par rapport aux Africains, aux Asiatiques et aux Latino-américains, maintenant nous mettrons un terme à l'idée fausse de la supériorité humaine sur les animaux.

Tous sont des êtres vivants et existants et nous agissons les uns sur les autres et que nous sommes autorisés d'exister dans l'intégrité physique et pourquoi pas, psychique.

Merci de signer cette pétition sur ce lien


Merci pour les animaux

Repost 0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 23:56
Je transmet :












Les océans couvrent presque trois quarts de notre planete, pourtant ces eaux essentielles et gardiennes de vie font face à des menaces environnementales sérieuses si une nouvelle règle fédérale est décrétée cet été par le service marin national de la pêche (NMFS).

La pêche s'effondre, la pollution courante crée de vastes zones mortes, et le réchauffement global cause la mort des coraux. Pourtant NMFS, l'agence très fédérale chargée de contrôler et de protéger nos océans, propose une nouvelle approche à la gestion de pêche qui permettrait le plus grand épuisement des ressources d'océan sans analyse proportionnée des conséquences.

Et ce faisant, le NMFS cherche à éviter les conditions de la politique environnementale nationale agissante (NEPA), notre loi de protection de l'environnement.

Le NMFS a proposé une règle qui étriperait le procédé environnemental pour des actions de gestion de pêche et limiter la participation du public à ces décisions. Les changements que NMFS a recommandé incluent :

-- Permission à des directeurs de pêche de prendre des décisions sans considérer en juste proportion les impacts sur la vie marine


-- Réduction de manière significative la capacité du public de participer aux décisions au sujet du futur de nos océans

-- Accord de la responsabilité de conduire la revue environnementale aux conseils régionaux de gestion de pêche, qui ont mal géré nos poissons d'océan pendant des décennies

Ces changements mineraient considérablement les inflences du NEPA dans la gestion de pêche, mettant nos océans plus en péril.

Il est l'heure d'agir et d'inviter le NMFS à retirer cette proposition et pour émettre de nouvelles recommandations qui renforceraient, sans les affaiblir, les protections des océans !

PETITION

Merci pour les océans et leur faune et flore
_________________

Repost 0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 14:23
Je diffuse :

greenpeace-identifies-suspecte

L'exploitation illégale détruit les forêts primaires du monde et le changement climatique s'accélère. Le 23 juillet on s'attend à ce que la Commission européenne vote sur la législation proposée pour combattre cette exploitation illégale des bois et forêts.


La pression publique est absolument essentielle maintenant pour inviter la Commission à aider à protéger mondialement les forêts et le climat.

Écrivez svp au Président Barroso aujourd'hui pour une loi plus stricte concernant le bois de construction en Europe, en cliquant sur ce lien

Repost 0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 12:51



Je transmet :


Les deux militants japonais de Greenpeace, arrêtés vendredi 20 juin pour avoir révélé un scandale de viande de baleine impliquant des agences gouvernementales, resteront dix jours en détention provisoire, a décidé le tribunal d’Aomori. Cette décision a été prise ce dimanche 22 juin alors même que les militants n’ont pas l’intention de faire obstacle ou de soustraire à la justice. Les avocats de Greenpeace ont fait appel de cette décision arbitraire, appel qui sera rendu ce lundi 23 juin par le même tribunal.

DERNIÈRE MINUTE !

Après un report dans l’examen de l’appel de la décision du juge de maintenir en détention pour 10 jours Junichi et Toru, la décision est tombée : leur détention a été confirmé.

Il y aura prochainement une nouvelle audience pour examiner une éventuelle prolongation de cette détention provisoire pour 10 jours de plus, la durée maximale prévue au Japon étant de 23 jours.

Par ailleurs, le directeur de Greenpeace Japon a été interrogé pendant 2 heures par la police, mais il reste en liberté et un nouvel interrogatoire est prévu demain, une arrestation n’est pas à exclure.

ARTICLE


PETITION A SIGNER :

Deux militants de Greenpeace Japon ont été arrêtés vendredi 20 juin pour avoir révélé un scandale de viande de baleine volée impliquant les responsables du programme de chasse à la baleine dans l’océan austral mené par le gouvernement japonais.

Junichi Sato et Taro Sazuki sont accusés d’avoir volé une caisse de 23 kilos de viande de baleine qu’ils avaient remise aux autorités japonaises comme preuve de l’existence d’un marché noir organisé.

Greenpeace a demandé aux autorités qu’une enquête soit menée au sujet de ce scandale. Alors que le procureur du district de Tokyo a estimé qu’il y avait suffisamment de preuves pour justifier une investigation, aucune poursuite n’a encore été engagée contre les

Nos militants sont innocents. Ils ont été arrêtés pour avoir remis aux autorités de la viande de baleine volée aux contribuables japonais et révélé des fraudes qui pourraient impliquer les agences gouvernementales en charge du programme de chasse à la baleine.

Nous vous demandons donc d’écrire au Premier ministre et au ministre des Affaires étrangères japonais pour demander que nos militants soient immédiatement relâchés.

PETITION

Repost 0
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 16:45


Je transmet :


Chaque jour dans nos océans, des tortues de mer sont attrapées dans des filets, les chalutiers grattent les fonds océaniques et les poissons sont traînés par centaines de milliers. L'industrie des produits de la mer autour du globe cause des dégâts massifs à nos écosystèmes océaniques.

Récemment, nos bateaux en Méditerranée et dans le Pacifique du Sud ont rencontré les pêcheurs  qui pillaient des stocks de poisson, dévastant les habitats marins. Aussi scandaleux que ces atrocités sont, ils continuent parce que cette destruction océanique procure de l'argent.  Ainsi, en ce qui concerne les produits de la mer de votre supermarché, savez-vous d'où ils proviennent ? 

Vous pouvez aider à sauver les océans ! Les consommateurs achètent la moitié de la nouriture émanant de la mer aux supermarchés, cependant la plupart des supermarchés ne se préoccupent pas d'où proviennent ces produits qu'ils vendent ou dans quelles conditions ils ont été pêchés. Des pratiques destructives de pêche et la surpêche sont deux des menaces les plus graves faisant face à nos océans et les experts prévoient que, si les tendances actuelles continuent, la pêche mondiale s'effondrera dans 40 ans.   

 
Prenez des mesures - Utilisez votre pouvoir de consommateur. Dites aux plus grands détaillants des supermarchés américains d'adopter la politique de pêche durable, d'arrêter de vendre de façon destructrice ces produits et de fournir l'étiquetage informatif pour que les clients, comme nous, puissent choisir les produits de la mer les plus durables et éviter la plupart des espèces mises en danger.   
 
 
Ne vous attardez pas, la protection océanique commence par chacun d'entre nous.    
 
PETITION

Merci pour les océans   

Repost 0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 21:59
Je transmet :




Voici la lettre que vous enverrez en signant cette pétition :

Cher Ministre Baird

Je suis très concerné au sujet de la manière avec laquelle l'état d'Alberta exploite les forêts boréales et les marécages avec des mines et des forages pour le sable bitumeux. Je suis également préoccupé par l'expansion des pipelines, l'évolution et les équipements de raffinage proposés aux Etats-Unis pour traiter les quantités en expansion de sables bitumeux.

Le développement de sables bitumeux est appelé le " plus grand projet destructeur sur terre " en raison de la pollution excessive sur le réchauffement global qu'il produit et la manière dont ses travaux toxiques de mines dévastent la forêt boréale et les marécages qui servent d'endroits de reproduction aux oiseaux migrateurs.

L'emphase récente sur le développement des carburants synthétiques et peu usuels en Amérique du Nord - comprenant les sables bitumeux, le schiste pétrolifère et le charbon liquide nous traîne en arrière à un moment où nous devrions nous déplacer vers une énergie future propre, efficace et renouvelable. Je demande que vous appeliez une halte à l'expansion des sables bitumeux et reconstituez la terre qui a été déjà dépouillée.

Sincèrement,...

PETITION

Merci pour les oiseaux
Repost 0
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 12:25
Je transmet :

t


t



En ajoutant votre voix, vous aidez le gouvernement à reconnaître l'importance de protéger les forêts sauvages.

'Je support l'idée de sauvegarder au moins la moitié de la terre et eau canadienne pour toujours'.

Signez ICI

Repost 0
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 18:46
Je transmet :

La Forêt des Marais Tanoé (FMT), le dernier massif forestier situé dans l’extrémité sud-est de la Côte d’Ivoire, mérite d’être considérée comme un site prioritaire pour la conservation des primates en Afrique de l’Ouest. Elle est l’un des tous derniers refuges pour le colobe bai de Miss Waldron (Piliocolobus badius waldronae), le cercopithèque diane roloway (Cercopithecus diana roloway) et le cercocèbe couronné (Cercocebus atys lunulatus), les trois espèces de singes les plus menacés d’extinction en Afrique de l’Ouest.

Cette Forêt à Haute Valeur de Conservation qui abrite, en outre, de nombreuses espèces végétales endémiques est peu connue et ne bénéficie pas d’un statut officiel de protection. Une importante Compagnie Agroindustrielle a commencé, depuis plus d’un mois, à raser ce riche réservoir de biodiversité dont l’importance aux plans écologique et socio-économique est indéniable.

En signant d’urgence, ce manifeste, vous nous aiderez à la sauver :

Cliquez ici pour signer
Repost 0