Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

/ / /
La fonte de l'Arctique n'est plus une fiction mais bien une réalité... la banquise se réduit faisant peser une menace sur les ours polaires. Pour la énième fois, des climatologues ont tiré la sonnette d'alarme en déclarant que les années, pour sauver notre planète,  pouvaient désormais se compter sur les doigts de nos mains. Ca fait froid dans le dos...!

La calotte a considérablement baissé

La calotte glacière du Groenland, dont le volume actuel est estimé à 2,9 millions de mètres cubes, et les glaces de l'Océan Arctique, évaluées à 4,4 millions de mètres cubes en septembre dernier, ont considérablement baissé. Cette étude a été publiée par  le Fonds mondial pour la nature (WWF).

L'ours polaire menacé

Si l'Homme poursuit ses activités destructives et ne fait rien pour freiner le changement climatique, la situation sera irréversible.  La calotte glacière du Groenland et  les glaciers dans l'Arctique auront totalement disparu bien avant 2070.
Les implications sont colossales. L'une des créatures les plus majestueuses du monde, l'ours polaire, est déjà une espèce menacée. Il a besoin de la glace pour chasser les phoques, sa principale nourriture et son habitat par conséquent se réduit.

Une extinction prévue vers 2050

Une mise en garde contre la disparition des ours polaires du Canada, pays où vivent les deux tiers de la population mondiale de ces plantigrades a déjà été lancée par des organisations. Un rapport prédit que la fonte des glaces sur les mers allait conduire à l'extinction de certaines populations d'ours polaires vers 2050. Mais ces nouvelles conclusions pourraient précipiter leur chute plus rapidement.

Accélération aussi du réchauffement

Cette fonte accélérera aussi le réchauffement climatique. La surface de l'océan Arctique, qui est aujourd'hui dans l'obscurité, absorbera la chaleur du soleil plutôt que de la refléter, comme la couverture glaciaire le fait actuellement. Le résultat ne se fera pas attendre : le monde sera encore plus chaud.

D'autres couvertures glaciaires en danger

La fonte des glaces en Arctique ne contribuera pas à la montée des océans mais car il y a encore un mais...Des couvertures glaciaires du Groenland, de l'Antarctique et les glaciers de montagne sont aussi menacés par le réchauffement climatique  et ont commencé à fondre. Ils augmenteront le niveau des océans. Un exemple : si la couverture glaciaire de l'Antarctique Occidental venait à s'effondrer, elle ferait monter le niveau des océans dans le monde de 5 m et submergerait de grandes parties du Bangladesh, de l'Egypte et aussi de Londres.  

SOURCE

Partager cette page

Repost 0
Published by