Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SPLENDEUR SAUVAGE
  • SPLENDEUR SAUVAGE
  • : Splendeur et décadence de notre planète ! LENA
  • Contact

Profil

  • LENA
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement

L'équipe de Splendeur Sauvage
  • Admiration et Respect de la Faune et de l'Environnement L'équipe de Splendeur Sauvage

Texte Libre

Les animaux ont été créés par Dieu
pour donner aux hommes
une impression de supériorité.

Recherche

BIENVENUE

Archives

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 13:24

JE TRANSMET  :

La municipalité de Villers Sous Chalamont dans le Doubs a pris la décision de faire abattre les tilleuls (250 ans) de la Mère Église, appelée aussi, notre Dame des Bois. Cet édifice a été bâti par les Moines d'abondance au 12e siècle (Abbaye de Gouailles).

Cet abattage est prévu pour début avril.

Ces Tilleuls ont une valeur historique et patrimoniale, les moines d'abondance avaient pour habitude de planter des tilleuls à l'entrée de leur demeure. Tout porte à croire que ce sont les rejetons de ceux plantés jadis par les moines bâtisseurs, ils sont donc indissociables de la chapelle en terme de patrimoine. De plus, ils sont bien antérieurs à une partie de la chapelle (clocher de 1848, pavés de 1914... )

Ils participent au génie du lieu, au charme et à l'ambiance bucolique du site. De part leur stature, leur dimension, et leur position (2 verts gardiens veillant sur la chapelle) ils ont droit au statut d'arbres remarquables. Nous ne sommes pas dans une logique "forestière", les plus vieux tilleuls de France ont 1700 ans, combien de bâtiments aujourd'hui peuvent s'enorgueillir d'une telle longévité.

Ces arbres ne sont pas en fin de vie, ils ont besoin d'un entretien, comme un bâtiment a besoin d'être restauré. Par chance, le Tilleul est un des arbres qui supporte mieux la taille. Il n'y a pas de choix à faire entre les arbres et la chapelle, les deux peuvent être restaurés. Soyons ambitieux.




Nous demandons aujourd'hui un délai pour une contre expertise, nous ne voulons pas qu'une fois tombés nous apprenions qu'une autre voie était possible. 6 mois sans autre contre expertise, sans autre projet, pour décider du sort d'arbre multiséculaire nous parait déraisonnable, en particulier aux vues des documents produits (expertise très évasive, aucun contre projet).
Plusieurs personnes suivent notre position (Architecte des Bâtiments de France, Elagueurs d'Arbres Majestueux). Nous allons prendre contact avec l'Association A.R.B.R.E.S pour classer ces arbres au titre d'arbres remarquables (ce qui permettrait peut être de toucher des subventions pour leur restauration) et qui renforcerait l'aspect patrimonial du lieu.
Nous demandons l'annulation de l'abattage tant que les points suivants ne seront pas validés:
  • Une contre expertise "non forestière" pour déterminer l'état phytosanitaire des arbres, et leur valeur esthétique et patrimoniale
  • Une étude de restauration et élagage des arbres
  • Un sondage pour déterminer quelles sont les racines potentiellement gênantes (et leur possible taille)
  • Une étude des fissures à l'intérieur de la Chapelle (prise de photos périodiques pour voir l'avancement; pose de témoins de plâtre de 2 cm de large à cheval sur les fissures qui permettront de mesurer la progression sur 6 mois à 1 an et estimer ainsi la vitesse de détérioration des murs et déterminer combien de temps les arbres et la chapelle peuvent coexister sans mesure radicale).

Notre souhait :

 

  • Annuler l'abattage
  • Proposer une autre solution en adéquation avec la restauration de la chapelle
  • Classer ces arbres à l'inventaire des arbres remarquables et renforcer le caractère patrimonial du Lieu


    Au cours de notre courte vie d'humains, jamais nous ne pourrons à la fois assister à la naissance, observer la croissance et jouir de la maturité d'un arbre devenu plus âgé que n'importe lequel des patriarches rencontrés pendant notre vie. Nos vieux arbres sont précieux. Nous devons les repérer au plus vite, veiller à leur protection et assurer la reproduction de leur patrimoine génétique.
    Malgré les apparences, l'abattage des arbres n'est pas une fatalité, soutenez notre démarche, Signer la pétition pour leur sauvegarde...

    Merci de signer cette pétition . C'est urgent .

    Songez au nombre d'oiseaux, et autres animaux, qu'ils ont abrité , et pourraient abriter encore .
Repost 0
Published by CLEOPHA - CALINEKA - FABIENNE - dans PETITIONS flore-environnement
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:00

Plusieurs pieds de "sabline à grandes fleurs", une plante en voie de disparition, viennent d'être réintroduits mardi en forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Cette opération, préparée depuis une décennie, est menée sous l'égide du Muséum national d'histoire naturelle et préparée.
 
La « sabline à grandes fleurs »
 
La "sabline à grandes fleurs" (Arenaria grandiflora) est une plante montagnarde aux petites fleurs blanches, survivante de l'ère glaciaire.
 
Elle a disparu ces dernières années du site du Mont Chauvet, en forêt de Fontainebleau, où elle était connue depuis la fin du XVIIe siècle, explique Philippe Bardin, responsable de l'unité de conservation du Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) à l'AFP. Un seul pied subsiste sur un autre site dans cette forêt.


sabline à grandes fleurs


 
Un travail acharné pour sauver cette plante
 
Pour mener à bien l'opération, des tiges ont été prélevées au Mont Chauvet quand la disparition de la plante a été constatée à la fin des années 1990. Le CBNBP est aussi allé chercher de la « sève neuve » près de Tours, dernier lieu avec Fontainebleau où vit une "population de plaine" de cette plante montagnarde.
 
Des cultures in vitro ont permis d'obtenir des pieds "purs" des deux sortes, dont "500 à 800 seront réintroduits" en forêt où ils se croiseront naturellement, explique M. Bardin.
 
Ce sont 23 élèves de CM2 de l'école de Thiais (Val-de-Marne) qui ont eu l'honneur de mettre en terre les plants. Action qui vient récompenser l'aboutissement d'un projet pédagogique entamé en janvier et durant lequel ils ont fait des "travaux pratiques" (culture in vitro, tamisage des graines) au conservatoire, et étudié en classe la reproduction des plantes.
 
En juin, "ils reviendront voir la plante en fleurs" et vérifier que les pieds ont "bien pris", affirme leur enseignante, Cécile Detroussel.

SOURCE

Repost 0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 06:05



Les pirates ont été caractérisés par Hollywood comme des décideurs charismatiques, drôles et surtout sans danger. Mais, cela ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Alors que Jack Sparrow fait rire dans les films, de véritables pirates naviguent à travers les océans, pillant et détruisant tout sur leur passage : les poissons, leur habitat et les mammifères marins.

Ces pirates modernes ferment les yeux sur les règles et les règlements. Ils capturent ce qu'ils veulent capturer (y compris les poissons en danger) en utilisant tous les moyens nécessaires. Ils utilisent des méthodes de pêche nocives qui endommagent les habitats marins, blessant ou tuant les tortues et autres animaux marins.

La bonne nouvelle est que nous pouvons avoir une fin heureuse en arrêtant la pêche pirate et vous pouvez aider. Passez à l'action et  demandez aux États-Unis d'aider à fermer les échappatoires que les pirates utilisent pour mettre leur butin sur le marché. Les gens ont besoin de savoir si l'achat des produits de la mer provient de pêcheurs pirates. Si nous pouvons nous armer de connaissances, nous pouvons mettre ces pirates en faillite.

Agissez dès aujourd'hui !

EN SIGNANT CETTE PETITION



Traduction de la lettre type que vous enverrez en signant cette pétition :

"Je suis très préoccupé(e) par l'impact négatif de la pêche pirate (ou INN) sur les océans. En tant que consommateur(rice), je dois être sûr(e) que mes achats ne nuisent pas à l'environnement. Les entreprises actives dans la pêche pirate utilisent des failles dans la gestion de la pêche et du droit pour mettre leurs produits de la mer sur le marché. Ces lacunes doivent être fermées, et avec le fort leadership des États-Unis, elles peuvent l'être.

Cette année, l'Organisation des Nations Unies discutera et prendra  des mesures sur les questions de la pêche INN.

Les préoccupations sont les suivantes :

- Améliorer le suivi des produits de la mer du navire au magasin - La vérification de la chaîne de possession de tous les produits de la mer sauvage depuis le point de capture est une étape essentielle dans la quête mondiale pour mettre fin à la pêche INN. Un enregistrement mondial accessible au public, des navires et des sociétés impliqués dans les activités de pêche INN doit être établie.

- Eliminer les transbordements de navires pirates à d'autres navires - Afin d'assurer une traçabilité totale du poisson et des produits, l'utilisation de sanctions commerciales doivent être un instrument de la politique américaine. Les Etats-Unis doivent en faire une infraction pour les entreprises américaines qui font des affaires avec des entreprises impliquées dans la pêche INN.

- Eliminer l'accès des pirates aux ports - Le gouvernement américain doit soutenir les mesures de contrôle de l'État du port, y compris en interdisant l'accès aux ports, non seulement pour les navires de pêche, mais aussi le soutien de tous les navires qui transbordent et font des opérations d'approvisionnement INN. Comme c'est le cas dans notre guerre contre le terrorisme, il ne doit être laissé aucun «sanctuaire» aux pirates pour l'exercice de leurs activités.

Merci de considérer ma demande d'être un chef de file mondial sur la fin de la pêche pirate. J'ai hâte de vous entendre sur le leadership américain dans la lutte contre les pirates et l'aide à protéger l'océan et ses précieuses ressources."

Merci pour l'Océan et ses précieuses ressources ....

Repost 0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 16:35

JE TRANSMET :

A l'attention de : projet d'autoroute qui menace irrémédiablement un parc d'une grande importance écologique

Début : 17/02/09
Fin : 17/02/10

http://gaia-sos.skyrock.com/

Le parc national d'El-Kala se situe à l'extrême nord-est de l'Algérie. D'une superficie de 76 438 ha, il est bordé au nord par la mer Méditerranée et à l'est par la frontière tunisienne.
Il abrite de nombreux lacs et un écosystème unique dans le bassin méditerranéen. Le parc a été classé sur la liste du patrimoine national et réserve de la biosphère par l'UNESCO en 1990.

En avril 2008, ce parc est menacé par le tracé d'une autoroute reliant la frontière tunisienne à la frontière marocaine. Si elle venait à se réaliser, cette infrastructure aurait des conséquences désastreuses et irréversibles pour cet écosystème. Diverses actions sont entreprises pour détourner cette autoroute et empêcher ce ravage.
Toutefois, la société japonaise chargée des travaux a déjà entamé, sur 17 km, un important défrichage.

===> SIGNER LA PETITION

Merci de valider votre signature (en cliquant sur le lien reçu dans votre boîte mail)


Repost 0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 18:00




Les abeilles contribuent à produire environ un tiers de la nourriture que nous mangeons, et pourtant, alors que des ruches à travers le pays sont devastatées par le désordre et l'effondrement des colonies, l'EPA autorise l'utilisation d'un pesticide très toxique pour les abeilles. Demandez à l'APE de protéger les abeilles et les autres pollinisateurs de cette menace toxique.

TRADUCTION DE LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ EN SIGNANT CETTE PETITION :

"Je demande instamment à l'EPA de mener un examen approfondi sur l'enregistrement du pesticide imidacloprid pour évaluer correctement les risques pour les abeilles et autres pollinisateurs.

L'EPA doit exiger que le fabricant présente des études multi-générationnelles sur la toxicité chronique non seulement de l'impact de l'exposition d'imidacloprid sur les abeilles adultes, mais également ses effets sur le développement et la survie des couvées d'abeilles. Votre organisme doit également intégrer dans son évaluation des informations sur les risques concernant l'imidaclopride dans le pollen des plantes et le nectar qui reçoivent un traitement systémique d'imidaclopride ainsi que dans les matériaux des ruches. Cette information est nécessaire pour déterminer l'ampleur de l'exposition des abeilles à ce pesticide..

Enfin, je demande instamment à l'EPA d'accélérer son calendrier pour l'examen et l'enregistrement d'annulation de toute utilisation de l'imidaclopride que l'on trouve à des risques élevés pour les abeilles et autres pollinisateurs. Notre sécurité alimentaire dépend fortement des pollinisateurs, comme les abeilles. Les APE doivent donc veiller à ce que ces insectes bénéfiques soient protégés contre les utilisations à haut risque des pesticides toxiques."

PETITION

Merci pour les abeilles

Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 16:46




La loi des espèces en voie de disparition est le filet de sécurité le plus puissant de notre nation pour protéger la faune mise en danger, comme le pika de montagne- contre le changement climatique et beaucoup d'autres menaces. Le petit pika velu fait sa maison en altitude élevée où il apprécie le froid. Une fois exposé à des températures de plus de 80 degrés F, il souffre de la chaleur et meurt.

A présent, après une longue bataille, le service de la pêche et de la faune des États-Unis a accepté d'évaluer si la protection du pika sous les espèces en voie de disparition agit ! Ceci fait du pika le premier mammifère en dehors de l'Alaska à être pris en considération pour la protection contre les menaces du réchauffement global.

Les animaux menacés par le réchauffement global ont besoin de plus de protection que seulement un groupe peut assurer, cependant. Dites au congrès de sauver le pika et toute autre faune menacée par le réchauffement global. L'action fait partie de "Irreplaceable" (Irremplaçable) - une campagne unique qui rassemble des groupes du monde de l'art, de la justice, de la science et de la religion. Ces groupes prouvent que les gens de toutes les conditions sociales s'unissent pour protéger la faune telle que les baleines grises, les grizzly et les grues de huée contre le réchauffement global.

VOICI LA LETTRE QUE VOUS ENVERREZ EN SIGNANT CETTE PETITION :

"Cher [Décideur],

La diversité de la vie sur cette terre est impressionnante et une belle source d'inspiration. Mais elle court aussi un risque.

Des preuves évidentes indiquent que le changement climatique sera une des principales causes de l'extinction, et beaucoup de plantes et d'animaux sont déjà touchés. Il s'agit d'un problème éthique, écologique et économique qui doit être abordé - en refoulant le réchauffement global et en aidant les espèces les plus menacées.

Je suis preoccupé(e) par l'habitat, les plantes et les animaux blessés par les changements climatiques pour diverses raisons. Certaines personnes abordent cette question cruciale de l'écologie, d'autres ont une ferme conviction que notre foi nous appelle à nous soucier de la création de la vie, et d'autres pour des raisons économiques, esthétiques, morales, ou des raisons de loisirs. Certains sont concernés par l'ensemble de ces préoccupations.

Indépendamment des motivations, nous tous sommes préoccupés au sujet des espèces telles que les ours blancs perdant leur habitat pendant que la banquise disparaît ; les Saumons du Pacifique faisant face aux menaces des températures en hausse de la mer et des courants diminués ; les orignaux et langoustines plus vulnérables à la maladie dans des températures en hausse et les eaux plus chaudes ; les grues de huée luttant pour leurs sources principales de nourriture et la disparition de leur habitat ; et beaucoup d'espèces, y compris le pika, le "sugar maple", et le papillon monarque américains, perdant leurs habitats a cause du changement climatique.

Nous faisons partie de cette toile de la vie et des systèmes naturels qui la soutiennent. Les écosystèmes et leurs espèces diverses fournissent l'air et l'eau pure, le sol sain, la nourriture, les médicaments et des avantages économiques. D'ailleurs, nous ne sommes pas immunisés contre les effets du changement climatique - tels que la hausse des mers, les orages destructeurs, la maladie se répandant, et la diminution des approvisionnements alimentaires et de l'eau douce.

Nous avons un choix de protéger les espèces, pour élever nos voix pour les sans-voix. Ce faisant, nous avons l'occasion d'accomplir notre responsabilité de sauvegarder une grande partie de la merveille de ce monde pour les générations futures.

Par conséquent, je fais appel à nos décisionnaires de travailler ensemble pour s'assurer que des espèces mises en danger par le changement climatique soient protégées. Si nous joignons nos efforts, nous pouvons agir, appuyés par la science et alimentés par des impératifs moraux, pour aider la flore et la faune irremplaçables.

Merci de considérer mes préoccupations."

PETITION

Merci pour la faune

Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 09:47



Dites aux fonctionnaires canadiens du gouvernement de protéger l'habitat des  oiseaux dans toute la forêt boréale


Ministre  Jim Prentice, environnement Canada


Je suis très préoccupé(e) par la façon dont Alberta creuse et fore les forêts boréales et les zones humides pour le sable bitumineux. En particulier, je suis préoccupé(e) par la menace que pose le développement des sables bitumineux aux populations d'oiseaux migrateurs, qui dépendent de la forêt boréale pour leur survie. 

Le développement des sables bitumineux a été appelé le "projet le plus destructeur de la terre" à cause de l'excès du réchauffement de la planète, de la pollution qu'il produit et de la manière dont ses opérations minières toxiques ravagent la forêt boréale et les zones humides qui servent d'aires de nidification pour les oiseaux migrateurs. Si cette destruction continue à ce rythme, 166 millions d'oiseaux, y compris les générations futures, pourraient être définitivement perdus. Je vous demande de mettre un terme à l'expansion des sables bitumineux et de restaurer les terres qui ont déjà été dépouillées, la protection de l'habitat des oiseaux, en Alberta et ailleurs dans la forêt boréale du Canada. 
 

Sincèrement,

Votre signature sera ajoutée aux informations que vous fournirez. Pour des messages destinés au congrès ou à vos législateurs d'état, nous emploierons votre adresse pour compléter les noms de vos représentants.

PETITION

Merci pour les oiseaux
Repost 0
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 09:03


Save The Sumatran Forest 

Au cours des dernières décennies, les forêts de plaine de Sumatra ont diminué de manière spectaculaire, passant de 16 millions d'hectares en 1900 à seulement 500.000 - 600.000 hectares aujourd'hui. Avec votre soutien, nous pouvons arrêter cette destruction.

Les forêts tropicales sont phénoménales, riches en faune et en végétaux. La forêt tropicale de Harapan ne fait pas exception. Cette forêt tropicale est une partie de la forêt des basses terres de Sumatra, la plus riche en végétation dans le monde, et abrite une étonnante variété d'oiseaux et de faune. La forêt de Harapan représente un sixième des forêts tropicales restantes en contre-bas de Sumatra.

Notre ambitieux projet de restauration de l'habitat n'est pas une tâche légère. Le succès de cette campagne dépendra de votre soutien.

Regardez la vidéo sur la forêt de Sumatra

PETITION

Merci pour la forêt
Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 11:18




Un clic pour la forêt et elle peut être sauvée !

L'ancienne forêt de Verle sera sauvée si suffisamment de fonds sont récoltés avant le 19 Mars 2009. Ensemble, nous pouvons sauver cette forêt. La vieille forêt de Verle s'étend sur 82 hectares et est située à proximité de Gothenburg, en Suède. La forêt se compose principalement de vieux pins et de bouleaux avec quelques genévriers et quelques chênes et aulnes. La forêt a trois petits lacs et quelques petites sources. La forêt a des valeurs naturelles et biologiques et représente un habitat très important pour un large éventail d'espèces d'oiseaux. Pour la sauver, nous devons tous visiter cette page web :

CLIC QUOTIDIEN

Faites un clic chaque jour pour le mois prochain, et nous pourrons sauver cette belle et importante forêt ! S'il vous plaît, visitez le site et passez le mot !

Signez la pétition pour montrer votre soutien, mais surtout n'oubliez pas de cliquer chaque jour !

PETITION

Merci pour la forêt

_________________

Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 15:04


La faune, la flore et les diverses ressources mondiales sont en danger par la faute des différentes pollutions et du réchauffement climatique qu'engendrent les activités humaines .L'Amérique, première puissance mondiale, est loin de montrer l'exemple dans ce domaine puisqu'au contraire elle figure dans le top au palmarés des pays qui polluent le plus et qui en font le moins pour que ça change.L'élection de Barack Obama représente un immense espoir pour tous ceux qui souhaitent que l'Amérique change son fusil d'épaule et se mette à son tour à agir pour démocratiser les énergies propres et fasse cesser les pollutions.

 

En signant cette pétition vous demandez à Barak Obama de mettre en place un plan sur l'nergie durant les 100 premiers jours de sa présidence. Ce plan devra baisser de moitié la dépendance en pétrole de l'Amérique et de se diriger vers une énergie électrique issue de source propre comme le solaire et l'éolien, de réduire massivement les émissions de CO2 et autres pollutions et de crer par la même occasion 5 millions d'emplois dans les énergies propres.


Comment signer
: sur cette page de la National Wildlife Federation vous verrez quatre cases vides qu'il faudra que vous remplissiez avec votre prénom, nom, email, code postal, puis cliquez sur "sign the pétition".
Repost 0